Auteur: Ren

7

Spiel 2020: Vin d’jeu d’compte rendu

Comme chaque année nous voici de retour après 2 jours de folie passés à la mecque de tout fan de jeu de société qui se respecte, j’ai nommé le Spiel himself! 2 jours de pur bonheur ludique, comme d’habitude ai-je envie de dire. Mais 2 jours de surprises aussi, car il y a eu pas mal de changements cette année par rapport aux éditions précédentes. Nous qui allons au Spiel depuis de (très très) nombreuses années, nous pouvons témoigner que cette édition sortait de l’ordinaire à tous points de vue. Manifestement les organisateurs avaient décidé de chambouler tout le programme,...

0

Project L – version finale

Project L et ses extensions viennent d »être lancés sur LS. Lien ici. Enfin! Après avoir abondamment bavé à Essen l’année passée (mauvaise idée, ça abime le matériel , à éviter) j’ai enfin pu mettre la main sur un exemplaire finalisé de Project L! Pour rappel le malheureux auteur du jeu, qui nous avait gentiment expliqué les règles et fait jouer une partie, n’avait aucun jeu à vendre car il avait remballé toute la production pour la 3ème fois!!! Il n’était en effet pas content de la qualité de ce qui avait été produit, qualité apparemment pas en ligne...

5

7 Wonders Nouvelle édition 10ème anniversaire

10 ans… 10 ans déjà que 7 Wonders est arrivé dans le monde ludique. 10 ans pendant lesquels il a consolidé son statut de mythe ludique, un de ces (très) rares jeux que « tout le monde » connaît: jeunes, vieux, débutants, joueuses velues, eurogamer convaincu ou martien ludique… bref un de ces quelques jeux qui sont passés à la postérité. Antoine Bauza, l’auteur, a ici touché le nirvana pour un créateur de jeux, en réussissant la synthèse parfaite et tellement complexe permettant d’attirer à une même table des débutants ou joueuses occasionnelles (pour qui le jeu sera accessible, et plaisant même...

7

Jump Drive

Ca a la couleur de l’alcool, le goût de l’alcool… mais ce n’est pas de l’alcool! Les plus de 20… non 30… non 40 ans sauront immédiatement à quoi je fais référence. Tom Lehmann a plus de 40 ans, et si il n’est pas francophone (à ma connaissance) il a certainement déjà lu ou entendu un slogan équivalent dans sa langue maternelle. Bref Jump Drive a la couleur de Race for the Race for the Galaxy, le goût de Race for the Galaxy… mais ce n’est pas Race for the Galaxy! Ca a la couleur… Le pitch de...

0

Mystery House

Bon avant de commencer cette chronique je dois vous avouer une chose : à l’origine, je n’étais pas un grand fan des escape games. Ma première expérience (pourtant avec un Unlock…) a failli me traumatiser à vie : j’y ai joué pour la première fois un midi de semaine, avec un confrère de Vin d’Jeu bien connu de vous toutes et tous, chères lectrices et lecteurs. Était-ce le stress abominable généré par un emploi harassant dans une multinationale capitaliste productiviste sans pitié ? Le manque de sommeil ? Le manque de neurones ? Une combinaison des 3 facteurs précités ? Toujours est-il que...

5

Je l’ai eu le Baobab!

Il y a quelques jours notre estimé et estimable confrère Gus a publié un intéressant article sur les pressions émises par certains éditeurs, y inclus leurs réactions parfois peu urbaines face à une « mauvaise » critique. En plus d’être très intéressant en lui-même (et bien écrit, comme toujours chez Gus), l’article a généré une flopée de commentaires, eux aussi pour la plupart intéressants ou édifiants. Ca faisait très longtemps que j’avais envie d’écrire un article sur le sujet : comment est-ce que j’attribue une cote à un jeu, quels sont les critères utilisés, qu’est-ce qui influence ma perception… jusqu’ici le baobab qui se...

0

Brave Rats

J’avoue. Je n’ai pas toujours envie de jouer à Barrage ou à Terraforming Mars ou à On Mars. Une fois tous les 3 ou 4 ans je craque. La fatigue, la vie moderne trépidante, les enfants, le boulot, les chroniques pour Vin d’Jeu… tout ça vous pompe toute votre énergie. Et arrive alors l’incroyable, l’impensable: à la question « tu veux qu’on joue à Barrage (/TM…)? » je m’entends répondre, les yeux hagards, l’esprit ailleurs, affalé dans un divan rendu informe par mon corps vanné: « on ne jouerait pas à un petit jeu plutôt? » Faut assumer maintenant! Une fois...

0

Dreamscape: La Corneille Rouge

2ème extension à laquelle j’ai eu l’opportunité de jouer, La Corneille Rouge amène un nouveau perturbateur dans votre Dreamscape, en l’occurence une corneille rouge qui sera bénéfique ou maléfique selon la manière dont vous gèrerez vos cauchemars. Cette extension amène une nouvelle gestion des fragments cauchemar, et ne peut donc être jouée qu’avec Monsieur Cauchemar. Chaque joueuse va recevoir en début de partie une tuile tourment, ainsi qu’une carte cauchemar. Brrrrrrrrrrr! La carte cauchemar sera similaire à une carte paysage habituelle, si ce n’est que pour la réaliser il faudra majoritairement utiliser des fragments cauchemar. Par ailleurs elle...

0

Dreamscape: Créatures de rêve

Première extension de Dreamscape avec ce Créatures de rêve au nom prometteur. C’est Pierre Steenebruggen, la cheville ouvrière de Sylex, qui a réalisé cette extension, toujours illustrée magnifiquement par David Ausloos, l’auteur original du jeu de base. Dans Dreamscape nous sommes dans le monde des rêves. Quoi de plus normal d’y voir arriver des créatures qui vont encore améliorer le paysage? Houhouuuuu Via un plateau personnel supplémentaire (un appât) vous allez pouvoir attirer différentes créatures de rêve (dauphin, écureil, lapin, hibou, renard). Pour ce faire vous allez devoir placer sur votre appât un fragment de la couleur de...

3

Magic Maze On Mars

Quand on est auteur ou éditeur et qu’on a un filon, dans ce monde de brutes hyper compétitif où il est tellement difficile de se faire remarquer, et bien on serait bien sot de s’en passer! Les auteurs de l’énorme carton Magic Maze l’ont bien compris, puisque après Maximum Security, Hidden Roles et la version pour enfants, voilà qu’ils nous proposent de partir sur Mars! Bon dit comme ça ça ne fait pas spécialement envie, ça sent un peu la resucée du réchauffement de la répétition du rappel de la copie. Mais fort heureusement l’auteur a réussi à...