• Oriflamme: Embrasement - FICHE DE JEU
  • 0

Oriflamme: Embrasement

Note moyenne
8.50
(1 note)
Mise en place: 2' - Règles: 15' - Partie: 20'
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 3 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Fabriqué en: Pologne
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

Ren: 8,5/10

Same player shoot again. Quand un éditeur sort un jeu qui a du succès, la tentation est toujours grande d’exploiter le filon en sortant des extensions en veux-tu en voilà. Vas-y que je te sorte le nouveau plateau. Et le nouveau monde. Et l’ajout qui rend le jeu plus mieux mais sans changer son âme que il n’est pas moins bien ni plus moche. Et les nouvelles factions qui déchirent sa race… bref la tentation est là. Avec toujours le risque de décevoir les fans de la première heure.

Oriflamme a connu un joli succès, un peu à la surprise de certains, le jeu étant publié par un « nouvel » éditeur. Mais derrière ce nouvel éditeur il y a des gens qui ont un paquet d’années d’expérience dans le monde du jeu de société, venant d’autres éditeurs ayant pignon sur rue. Du coup le succès du jeu est un peu plus « logique » (si tant est qu’il y ait une quelconque logique dans le succès d’un jeu). Et du coup aussi la probabilité de tomber sur l’écueil de l’extension décevante était moindre.

Et l’écueil est brillamment évité! Oriflamme embrasement est en effet une extension d’Oriflamme qui ne diminue en rien le plaisir du jeu, bien au contraire!

La base du jeu est rigoureusement identique, il n’y a pas une virgule en plus ou en moins aux règles. Je vous invite à aller lire la chronique sur Oriflamme au cas où vous ne seriez pas familiers avec le jeu. La seule différence, et elle évidemment fondamentale, est que vous avez 10 nouveaux personnages.

Shoot again… et on approfondit

On passe clairement un niveau en termes de complexité et de « compréhension » des personnages. Pas au sens premier évidemment, les pouvoirs des personnages sont tout à fait clairs. Mais la manière de les utiliser au mieux n’est par contre pas claire du tout, il vous faudra quelques parties pour saisir toutes les subtilités de certains personnages, et les finesses stratégiques et tactiques qui vous permettront de faire des combos vraiment dévastatrices!

Cette « complexité supérieure va peut-être, et très paradoxalement, diviser les joueurs de manière inverse au jeu de base. Certains (notamment des joueurs « experts », des « références », des « voix autorisées »… suivez mon regard… nous sachons…) ont en effet reproché au jeu de base d’être trop aléatoire, de ne pas offrir de contrôle du tout. Alors que beaucoup de casual gamers ont sans doute apprécié la facilité d’accès du jeu (je place ma petite carte toute zolie et basta), sans regarder plus loin que le bout de leur nez et sans voir la profondeur réelle que le jeu offre. L’extension pourrait avoir l’effet inverse: certains casual gamers pourraient se dire que les pouvoirs sont moins évidents à appréhender, ce qui du coup rendra les parties moins fluides et moins « instinctives ». Alors que les experts pourraient se dire « enfin un peu de gameplay avec un minimum de profondeur.

Un jeu avec un apothicaire et une coupe-jarret ne peut pas être mauvais…

Moi je ne me dis rien du tout, je conclus juste que Embrasement est une extension impeccable, qui renouvelle le jeu de base en faisant exploser la variété (j’ai omis de dire que les 2 versions sont pleinement compatibles, on choisit 10 cartes parmi les 20. Et j’ai omis de dire que les illustrations sont toujours parfaitement dans le thème, avec ce je ne sais quoi de retors dans le reflet de l’oeil qui résume bien ce que vous allez faire à votre voisine au tour suivant). Il faudra faire un petit effort supplémentaire pour pleinement l’apprécier, mais si vous le faites vous aurez beaucoup de plaisir ludique!

Tout le monde est toujours plus ou moins confiné, partout dans le monde. Donc on ne peut pas s’embrasser pour le moment. Mais on va faire une exception pour Embrasement. (ok elle est nulle, je fais ce que je peux)

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *