• Fabulia - FICHE DE JEU
  • 0

Fabulia

Note moyenne
9.00
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 5' - Partie: 20'
Catégorie: Enfant
Age minimum: 4
Nombre de joueurs: de 2 à 6 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , , , joueurs
Fabriqué en: Chine
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

Claire et la famille Meeple : 9/10

Il était une fois, la fabuleuse histoire de Fabulia. Tout débute avec Maman Meeple qui ouvre le livre. Elle distribue 5 cartes Animal à chacun des enfants Meeple et en place une sur la page gauche du livre. Tout le monde écoute bien la lecture de la première carte Histoire. Maman Meeple tourne la page du livre puis lit la deuxième carte Histoire. Mais de quel animal parle-t-on ? Lequel est le plus proche de l’histoire ? C’est aux enfants Meeple de le décider. Chacun choisit un animal parmi les cartes dans sa main et le donne à Maman Meeple. Quand toutes les cartes sont récupérées, elles sont mélangées puis placées face visible sous la piste de score. Chacun va alors devoir voter pour l’animal de son choix. Mais attention, il est interdit de voter pour sa carte. L’animal ayant obtenu le plus de votes, va se placer dans le livre. Maman tourne la page et continue son histoire. Quand les 6 pages du livre sont complètes l’histoire est terminée.

Quel beau jeu pour enfant et tellement atypique ! Les illustrations sont d’une grande douceur, très poétiques. C’est une très belle manière d’imaginer une histoire à plusieurs voix.
Fabulia possède 3 modes de jeu en fonction de l’âge des enfants.
Pour les plus jeunes (4 ans), on n’utilise pas la piste de score. Les joueurs choisissent un animal de leur main et on discute pour choisir celui qui correspond le plus à l’histoire.
À partir de 5 ans, il est possible de jouer en mode coopératif. La piste de score est installée avec un pion pour les joueurs et un pion pour le livre. Au moment de choisir l’animal, les enfants donnent une carte de leur main puis on en ajoute 2 de la pioche. Les cartes sont mélangées puis disposées sous le plateau score. Tout le monde vote pour son animal préféré en posant un jeton dessus. S’il y a un animal gagnant (avec le plus de votes), les joueurs marquent 1 point. Sinon c’est le livre qui marque 1 point.
À partir de 6 ans, on peut jouer en mode compétitif, semblable au mode coopératif. La seule différence, tous les joueurs ont un pion sur la piste de score. Les joueurs marquent un point par jeton posé sur leur carte. Si une des cartes a une majorité, son propriétaire marque un point de plus. En cas d’égalité, c’est le joueur avec le moins de point sur la piste de score qui décide quel animal rejoint l’histoire. Chacun pioche une carte. La partie se termine en même temps que l’histoire. Le système de Fabulia n’est pas sans rappeler le jeu Dixit avec son système de vote pour une carte.

Pour plus de plaisir, Fabulia possède désormais son extension : En route vers de nouvelles aventures.  Elle ajoute 6 nouvelles histoires ainsi que 30 nouveaux animaux. L’extension propose aussi 7 cartes vierges afin d’inventer sa propre histoire. Ce jeu nécessite un bon lecteur, les textes sont bien écrits avec un vocabulaire précis qui nécessite parfois d’être expliqué aux enfants. C’est agréable de ne pas avoir une écriture trop « bébé ». En plus de prendre du plaisir, les enfants découvrent de nouveaux mots, de nouvelles expressions. Les aventures mettent l’accent sur les émotions : un porteur d’eau perplexe, un farceur espiègle ou encore un lecteur passionné. Il n’est pas toujours aisé de repérer ces émotions sur les animaux. Une vraie réflexion de compréhension de texte existe dans ce jeu. Certaines histoires comportent même un choix à faire. En fonction de la réponse, une carte différente est installée rendant la fin plus personnelle.  Cela fait une belle évolution du jeu.

Á la fin, on peut se remémorer les temps forts grâce aux pages décalées qui laissent voir les animaux choisis ainsi que leur rôle dans l’histoire. Et voilà une belle aventure à raconter le soir avant de s’endormir, et sur celle-ci les personnages ont été choisis par les enfants : un ver de terre chevalier amoureux d’une licorne a toutes ses chances pour faire passer une bonne nuit aux pays des rêves…

Pour tester ce jeu, j’ai été assisté des Micro Meeple. Peu importe l’âge, tout le monde a pris un grand plaisir à jouer. On oubliait même parfois de compter les points ! Nous avons beaucoup échangé sur la compréhension du texte, sur les nuances qu’il induisait : la girafe est un peu grande pour habiter dans un terrier, non ? Mais au fond, il n’y a pas de mauvaise réponse, l’imagination est libre et puis parfois il faut avouer que l’on fait ce que l’on peut avec les cartes en main.

Bravo pour cette belle réussite.

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *