• Small City - FICHE DE JEU
  • 4

Small City

Note moyenne
7.25
(2 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 60' - Partie: 180'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1092 Small City 1

 

SwatSh7/10

Après sa passion pour les trains 😉 ; Alban Viard s’est passionné pour la construction d’une ville.  Depuis plusieurs année, avec Card City entre autre, Alban n’a cessé de publier des jeux sur le thème de la construction d’une ville.

Small City en est-il son apothéose?  Je n’oserais le dire mais il est certainement le plus complet et le plus complexe.

Dans Small City, on va donc construire une ville, et ce n’est pas facile!  Il y a 5 grands types de bâtiments: les bâtiments industriels jaunes, les bureaux bleus, les résidences vertes, les espaces verts verts clairs 😉 et les bâtiments culturels rouges.  Chaque type de bâtiment a des contraintes: être adjacent à tel type de bâtiment, ne pas être adjacent à tel autre,…  Et là commence le casse-tête 😉  Et chaque type bâtiment peut produire différents types de bénéfices comme de l’argent, un des 3 types de matières premières, pouvoir échanger des matières contre de l’argent ou des PVs, diminuer la pollution, accueillir des nouveaux travailleurs, gagner des PVs, pouvoir stocker des matières,…  Et pour gagner ces bénéfices, il va falloir y placer ses travailleurs.

On est d’ailleurs chacun fort penché sur sa propre ville.  C’est très « chacun pour soi ».  Alban a réussit néanmoins à y apporter ce qu’il faut d’interaction grâce à la possibilité d’envoyer ses ouvriers travailler dans les villes adverses et par là même profiter des bâtiments adverses.  C’est assez sympa mais ça apporte aussi un peu de chaos car on ne sais jamais prévoir où vont se placer les ouvriers adverses empêchant par là une certaine planification.

Mais la planification est bien présente dans la construction de votre ville.  Gagner suffisamment d’argent pour pouvoir construire de nouveaux bâtiments au tour suivant, prévoir les bonnes constructions pour pouvoir agrandir ses bâtiments tout en respectant les contraintes de construction.  Tout ça est d’ailleurs très mathématique, carré, droit, rangé!

La mécanique centrale du jeu est un système de phase où tous les joueurs vont construire en même temps, on va ensuite déplacer ses ouvriers vers les bâtiments qui nous intéressent, puis les bâtiments vont tous produire chacun à leur tour, de nouveaux habitants vont arriver, les villes vont polluer et enfin la pollution tuera un habitant…

Small City a un côté vieille école avec ses multiples petites pièces, ses nombreuses manipulations, ses règles complexes jusque dans les détails et sa durée un peu trop longue.  Small City est vraiment très plaisant par la qualité de ses mécanismes, son côté très rigide plaira aux mathématiciens tout en donnant une envie de plus de variété et plus de fun aux autres.

_____________________________________

Philrey212:     7,5/10

Small City, fait un peu penser à un Tetris compliqué et plein de règles. Si vous regardez la photo, vous verrez toutes les pieces cartonnées et vous me comprendrez. Evidemment, je pousse un peu à l’extrême: le jeu n’a rien à voir avec Tetris (on doit quand même placer ses bâtiments correctement). C’est d’un niveau nettement plus complexe où il faudra bien penser au placement de ses bâtiments dans son arrondissement afin de garder la possibilité de les agrandir.

Pour simplifier, lorsqu’un joueur achète un bâtiment, il le place sur son plateau en suivant certaines règles (exemple, pas de parcs proches d’usines; un peu comme dans Suburbia). S’il veut pouvoir agrandir son bâtiment, le placement prendra encore plus d’importance. En effet, pour agrandir, il faut que le bâtiment soit influencé, généralement, par un autre type de bâtiment. Exemple, pour agrandir une zone commerciale de niveau 1 à 2, il faut 2 quartiers résidentiels adjacents, 3 pour passer au niveau 3, etc.

Comme l’indique si bien SwatSh, on est très fort concentré sur son propre arrondissement, son propre plateau. Heureusement, Alban a pensé aux Touristes. Un touriste est un de mes pions (citoyens) que je place sur le plateau d’un autre joueur, le privant ainsi de l’avantage éventuel de la tuile mais lui donnant un revenu (un touriste, ça dépense).

En plus de son plateau, une des premières phases est de choisir un personnage/un fonctionnaire qui nous donnera un avantage par après. La mécanique ici est assez simple mais efficace.

Dans l’ensemble, Small City est agréable et offre pas mal de challenge. Cela reste un jeu lent à démarrer et le plaisir ludique augmentera de tour en tour.

_____________________________________

 

1092 Small City 3

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

4 de réponses

  1. SwatSh dit :

    J’adore être détesté comme ça Ludo1 😉

  2. Ludo1 dit :

    J’en profite pour remercier chaps pour la vidéo de Battalia et je vous « déteste » pour vos commentaires et vidéo sur Trickérion : encore un imprévu non budgétisé…

  3. SwatSh dit :

    Merci chaps. Pour ceux qui n’ont pas compris, il faut cliquer sur « chaps » pour arriver à la vidéo 🙂

  4. chaps dit :

    J’aime beaucoup small city, riche, varié, tendu. A tel point que je joins l’adresse d’une vidéo d’explication détaillée des règles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *