• Lignum - FICHE DE JEU
  • 3

Lignum

Note moyenne
7.50
(2 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 55' - Partie: 100' - Meilleur score: 54
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1182 Lignum 1

 

SwatSh 7 /10

Mücke Spiele est une petite maison d’édition Allemande fort sympathique qui nous avait déjà séduits avec Councils & Contracts et Schnipp Es!  Avec Lignum, ils ont décidé d’éditer un jeu plus complexe.

Dans Lignum, vous allez couper des arbres pour les transporter jusqu’à la scierie où ils seront découpés puis vendus au marché.  A chaque tour, de nouveaux arbres seront prêts à être coupés, pour être ensuite transportés, découpés et vendus.

Le thème est pas mal mais manque un peu de côté écologique.  A force de couper du bois, la forêt risque de ne plus en comporter.  Il faudrait alors veiller à un plan de plantage.  Malheureusement, cet aspect n’est pas proposé dans Lignum et on se contente de couper du bois!  De plus, à l’image du jeu, le thème est assez linéaire: couper, transporter, découper et vendre.

Lignum est un jeu de pose d’ouvriers qui intègre le système d’Egizia.  Chacun à son tour place son bûcheron sur le chemin du bois et exécute l’action de l’endroit où il se place.  Quand revient sont tour, il déplace son bûcheron sur un autre emplacement mais toujours dans le sens anti-horlogique.  On ne peut jamais revenir en arrière.  Mais c’est la seule contrainte.  Chacun joue à son tour et celui qui est au bout du chemin n’a pas le droit de réaliser plusieurs actions tant qu’il n’a pas rattrapé les autres bûcherons (comme c’est le cas dans l’excellent Kraftwagen par exemple, un de nos coups de cœur de cette année).

Les actions principales possibles sont:
Recruter des bûcherons qui vous permettront de couper du bois en échange d’une petite pièce ce qui est déjà bien assez cher 🙂
Recruter des chauffeurs qui transporteront votre bois de la forêt à la scierie1182 Lignum 2
Recruter des « scieurs » qui découperont votre bois en planches à la scierie.

A la fin de chaque tour, les joueurs vont pouvoir vendre leur bois coupé à la scierie mais aussi les troncs d’arbre pas encore passés par la scierie.  Evidemment, un arbre scié va pouvoir être vendu plus cher qu’un arbre brut.  Et l’argent est le nerf de la guerre.  Non seulement c’est le plus riche qui l’emporte mais l’argent est nécessaire pour payer tous les ouvriers qui permettront de couper, transporter et découper le bois.

Outre cette trop grande linéarité, Lignum propose d’autres actions un peu plus variées et amusantes:
– Acquérir un moyen de transport
Pour transporter le bois de la forêt à la scierie, non seulement il vous faudra des chauffeurs, mais il vous faudra également un moyen de transport.  Et ce qui est sympa dans Lignum, c’est qu’il y a 4 moyens de transport différents: les chauffeurs seuls, les charrettes, les traineaux et les radeaux.  Chaque moyen de transport a des avantages et inconvénients en terme de coût en argent et en nombre d’actions ainsi qu’en terme de temps de livraison qui peut prendre quelques tours.  Ce choix de moyen de transport est un des choix les plus intéressants du jeu et va dépendre également des choix des adversaires.

– Acquérir un jeton « rebus » (brindilles, planches,…)
On se demande un peu ce que ces jetons viennent faire dans l’histoire mais bon…  Grâce à eux, les joueurs vont se livrer à un jeu dans le jeu car les collecter permettra de gagner de l’argent supplémentaire.  Ces jetons vont augmenter la difficulté des choix car cela ne vaut pas toujours la peine de les ramasser le long de la route des actions…

1182 Lignum 4– Planifier le profit d’un bonus!
C’est l’action la plus originale de Lignum.  Au début du jeu, 4 cartes bonus sont disponibles.  Ils offrent un bonus si on exécute une action spécifique.  L’aspect génial de cette mécanique est que les joueurs doivent planifier l’obtention de ces bonus.  Par exemple, ils doivent prévoir que dans 2 tours ils scieront du bois et qu’ils voudront profiter du bonus indiquant que le nombre de planches par tronc scié est augmenté.  Autrement dit, en réalisant cette action, on va dire que dans x tours on va réaliser l’action qui pourra bénéficier du bonus de la carte.  Même si elle n’est pas essentielle au jeu, cette mécanique d’anticipation m’a bien plu.

Il est dommage que les icônes représentant les différentes phases de jeu sur le plateau ne soient pas suffisamment explicites.  Ces phases sont d’ailleurs inutilement compliquées et auraient méritées d’être plus épurées.  Tout ceci complique inutilement le jeu.  De plus, les actions principales de Lignum sont trop linéaires et rendent le jeu un peu répétitif.  Heureusement que les actions secondaires viennent faire pétiller le tout grâce à un choix à faire au niveau des moyens de transport et des jetons rebus.  Lignum est un jeu linéaire et assez stéréotypé mais aussi intéressant car il va vous falloir faire les bons choix, bien planifier et profiter de toutes les opportunités.


Pascal:     8/10

1182 Lignum 3Ouf ! Lignum offre beaucoup plus de saveurs que le vin bio du Chili que l’on a bu !  On a d’ailleurs rarement bu si peu lors de nos soirées…

Mais revenons au jeu que je qualifierais de « typiquement allemand ».  Non pas parce que ca parle de bûcherons, mais bien parce que nous sommes ici en présence d’un jeu très calculatoire, avec des cubes (et des parallélépipèdes rectangles), beaucoup de réflexion, de nombreux choix cornéliens.  Du tout bon, donc, à très peu de choses près !

Vous êtes à la tête d’une entreprise qui doit couper du bois tendre, dur ou de chauffage et vous devez gérer au mieux votre affaire pendant 2 années (8 saisons).  Vous devez la faire prospérer au maximum, et le joueur le plus riche gagnera la partie.  Parmi les choses à faire, vous devez choisir une zone de coupe du bois, puis recruter des ouvriers et vous équiper, couper le bois, le transporter jusque votre scierie.  Une fois dans votre scierie, vous pouvez scier le bois coupé, l’entreposer pour vous chauffer en hiver ou le vendre.  Plus vous faite sécher votre bois, plus il aura de la valeur.  E le gagnant sera celui qui trouvera la meilleur équilibre entre chacune des ses actions.

Commençons comme d’habitude par le matériel que je trouve de qualité suffisante, mais au look très austère.  Rien de très folichon, pas de fantaisie : du fonctionnel, du rationnel, du pragmatique.  Sans fioritures.  A vrai dire, il aurait été possible de rajouter à certains endroits des pictogrammes qui auraient été les joueurs pour se souvenir de certaines combinaisons ou de petites règles.

Parce que les règles ne sont pas toutes intuitives et tout ne coule pas de source.  Non pas qu’elles ne sont pas expliquées dans les règles, qui sont d’ailleurs très bien faites, mais certains petits points viennent complexifier l’ensemble, parfois peut-être inutilement.  La règle prévoit quelques variantes pour varier les plaisirs.  Pour être sûr que vous êtes le public cible, j’insiste sur le fait que ce jeu est clairement réservé aux joueurs aguerris.  La lecture des règles en anglais vous occupera pendant un bon moment, les explications à vos adversaires dureront environ 1 heure, et la concentration devra être totale si vous voulez gagner !

Les mécaniques de jeu sont dans l’ensemble très plaisantes et pour la plupart déjà vues dans d’autres jeux.  Comme la piste qui fait directement penser à Egizia (que j’adore !!).  Le principe de transport du bois est bien retord et offre à lui seul 4 moyens pour amener votre matière première vers la scierie.  Chaque moyen de transport a un coût différent et des capacités différentes : vos transporteurs (les meeples mauves) peuvent transporter un bois brut.  Avec une charrette (+ 1 meeple mauve + 1 foin) permet de déplacer 2 ou 3 bois bruts.  Le traineau ne peut être utilisé qu’en hiver, et peut transporter 2 bois (avec l’aide d’un meeple mauve qui conduit le traineau).  Alors que le radeau, de loin le plus économique demandera un tour de jeu en plus pour acheminer votre matière première jusqu’à la scierie…. Cette petite explication vous montre un petit exemple des possibilités offertes par le jeu et le casse-tête qui en découle …

Un autre petit exemple intéressant est proposé sous forme de variante du jeu : « les planned works ».  Les planned works sont des objectifs.  Mais l’originalité est ici dans la planification : vous devez prévoir quand vous aurez réalisé ces tâches : dans 1, 2 ou 3 tours.  Il ne sert donc à rien de réaliser l’objectif trop tôt ou trop tard.  Pas mal du tout, le challenge est relevé !!

En conclusion, Lignum est bon (meilleur que le vin bio chilien), très bon sur certains points.  Quelques mécaniques intéressantes, combinées de manière subtiles nous donnent un challenge relevé et complexe.  Vous aurez besoin de toute votre concentration.  Quand vous y jouerez, éteignez la télé, mettez les enfants au lit, réservez votre soirée, excusez vos adversaires qui prennent un temps de réflexion avant de jouer.  Lignum n’a rien d’un jeu d’apéro : mais si vous le prenez pour ce qu’il est, je suis sûr qu’il vous plaira.


 

1182 Lignum 5

__________________________________________________

1182 Lignum 6

Je suis de plus en plus attiré par les vins bio.  Celui-ci, provenant du Chili, est franchement dégueulasse 😉

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

3 de réponses

  1. Pierric dit :

    il comprend 2 modules de jeu supplémentaires. c’est tout ce que je sais.

  2. yoann dit :

    Qu’est ce qui change avec la version 2?

  3. pierric dit :

    Visiblement, la seconde édition est supérieure à la première. Je la teste très bientôt et je vous redis ce que j’en pense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *