• Ilos - FICHE DE JEU
  • 0

Ilos

Note moyenne
7.00
(3 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 10' - Partie: 35'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1649 Ilos 1

1608 Essen Spiel 69

Ren: 7/10

Un bon petit jeu familial aujourd’hui avec Ilos. Thème très classique à la base, puisque nous allons explorer des îles en débarquant des pionniers, cultiver des ressources (qui rapporteront des PV à la fin de la partie), construire des bâtiments (châteaux qui protègent des bateaux pirates, marchés qui permettent de récolter plus de denrées), déplacer nos bateaux (y compris sur des emplacements pirates, ce qui embêtera les autres joueurs puisqu’ils devront payer plus cher leurs actions si un bateau pirate adverse est dans les parages) et modifier la valeur des denrées.

Le coeur du jeu est constitué de cartes, que l’on va jouer à chaque tour pour effectuer les actions mentionnées plus haut (autant qu’on veut, tant qu’on a de quoi payer). Pour effectuer l’action il faut payer le coût… en cartes (système super classique maintenant, comme dans San Juan, Race for the Galaxy…). On pioche beaucoup de cartes pendant la partie, et il n’y a pas énormément d’actions différentes, donc le côté aléatoire, certes un tout petit peu présent vu que c’est un jeu de cartes, reste très limité et tout à fait acceptable.

Dès qu’un joueur a placé tous ses pionniers on arrête la partie, et celui qui a le plus de points gagne. Les points sont calculés en multipliant le nombre de denrées par leur valeur respective. Donc il ne suffit pas de récolter un maximum de denrées, encore faut-il que la valeur de cette ou de ces denrées soit élevée. Il sera donc souvent rentable de se spécialiser dans une denrée en essayant de maximiser sa valeur (et là c’est le jackpot!).

Tout cela donne un bon jeu familial, très « prévisible » (on suit une trame très claire, sans surprise, on sait/devine ce qu’on va faire les 3 prochains tours), un chouïa trop long (surtout par rapport au côté prévisible) mais qui tourne bien et qui fera tout à fait l’affaire pour un groupe de joueurs occasionnels ou pour une partie familiale.


Swa 18

SwatSh: 7 /10

Après Grumpf et Outlive, Ilos est la troisième sortie de La Boite de Jeu cette année. Et comme pour les 2 autres, on est bluffé par le travail d’édition de ce jeu. Les illustrations sont magnifiques, l’iconographie est parfaite, le matériel en bois est somptueux et les règles sont extrêmement claires. Du beau travail d’édition qui donne clairement envie d’y jouer. Ha si seulement tous les jeux pouvaient être édités comme ça !

Dans Ilos, les joueurs vont explorer une archipel en y (dé)plaçant ses bateaux et en y débarquant ses pionniers. Ilos est essentiellement un jeu de cartes. Chaque joueur joue à son tour des cartes de sa main en payant leur coût, puis vont recevoir leur revenu puis vont piocher des cartes. Après ça, ce sera au joueur suivant de faire de même. Et on va tourner comme ça indéfiniment jusqu’à la fin du jeu quand un joueur aura placé tous ses ouvriers. Comme le jeu est une sorte de course aux emplacements, commencer la partie procure un léger avantage et j’ai trouvé dommage que le jeu ne propose rien pour le compenser.

Jouer des cartes de sa main1649 Ilos 2

Chaque carte a un coût. Et comme dans Race For The Galaxy, vous allez devoir payer ce coût en défaussant des cartes. Un coût de « 2 » veut simplement dire qu’il vous faudra défausser 2 cartes. Les joueurs vont donc jouer des cartes de leur main en en défaussant d’autres. C’est le coeur du jeu : bien choisir dans sa main les cartes que l’on veut utiliser pour l’action qu’elles proposent, les cartes que l’on veut utiliser pour payer les couts et les cartes que l’on veut garder pour le tour suivant. Les actions qu’elles permettent sont principalement:

  • Placer ou déplacer un bateau

    Les bateaux se placent autour d’une île et les actions qu’on effectue sur les îles nécessitent la présence d’un ou de deux bateaux pour pouvoir être réalisées.
    Les bateaux peuvent également être placés sur les emplacements pirates. Quand on réalise une action sur une île jouxtant un bateau pirate adverse on devra payer un surcoût en cartes défaussées. Ca peut être assez pénible et se placer à la place d’un bateau pirate vous protège contre les bateaux pirates adverses et ennuient vos adversaires. Pas mal donc mais vu que les actions qui suivent nécessitent chacune la présence d’un de vos bateaux sur les côtes des îles, vous allez devoir plus souvent déplacer vos bateaux si vous les monopolisez sur les emplacements pirates. Le jeu n’en vaut bien souvent pas la chandelle ce qui rend l’action de placer un bateau pirate peu intéressante.
    A noter aussi qu’à la fin de chaque tour, les joueurs vont piocher 3 cartes + 1 carte par navire construit. Les joueurs vont donc, dès le début de la partie, construire tous leurs navires afin de pouvoir piocher un maximum de cartes à chaque tour. Là aussi on aurait aimé que cette action ne soit pas si évidente.

  • Cultiver une ressource1649 Ilos 3

    On place un de nos pionniers sur un emplacement d’une île où se trouve un symbole de la denrée. Dorénavant, à chaque tour, on reçoit une denrée de ce type. C’est l’action la plus intéressante car c’est elle qui vous apporte les PVs. A la fin du jeu, on va vendre toutes les denrées qu’on a récoltées au prix du marché et le plus riche l’emportera. Il vous faudra donc récolter un max de denrées.
    A noter qu’une de ces denrées est l’or et qu’il est très coûteux de se lancer dans l’exploitation de l’or. C’est une action à se réserver comme bonus mais une stratégie à éviter. Il est bien souvent plus lucratif de se lancer dans l’exploitation des denrées de base.

  • Construire un bâtiment

    Ilos propose 2 types de bâtiments à la construction : les châteaux qui apportent une carte en plus à chaque tour et qui protègent des pirates et les marchés qui permettent de récolter une denrée supplémentaire d’un type exploité sur l’île et qui sont assez intéressants lorsque les emplacements denrées sont pris.

  • Modifier le cours des denrées

    C’est l’action la plus ingénieuse d’Ilos. Chaque denrée (sauf l’or) commence au prix de 1. Quand on fait cette action, on augmente sa valeur de 1. Donc, la valeur de chaque denrée peut varier de 1 à 5 et l’or de 2 à 10. Ce qui est très chouette avec ce système, c’est que les variations des cours sont maîtrisables et vont toujours dans le bon sens. Personne ne risque d’être déconfit face à une denrée qui perdrait aléatoirement de sa valeur. Non, on va investir dans une denrée en la produisant le plus possible et en augmentant sa valeur au maximum.
    Et l’ingéniosité de l’action ne s’arrête pas là puisque augmenter la valeur d’une denrée coûte une denrée du même type!!! Vous allez devoir vous défaire d’une de vos denrées pour augmenter son coût ! Génial !1649 Ilos 4

Les joueurs vont donc placer et déplacer leurs navires d’îlot en îlot pour pouvoir piocher un maximum de cartes et pouvoir placer leurs pionniers sur des emplacements de denrées qui leur permettront de les récolter à chaque tour et d’utiliser celles qu’ils possèdent plus que les autres pour augmenter leurs valeurs. Ilos est donc assez simple, linéaire et un peu trop long mais également très agréable à jouer. La pioche aléatoire des cartes n’est absolument pas dérangeante tant on en pioche ! Le hasard est donc minimisé même s’il en reste toujours un peu avec ce type de mécanisme. Même si on pourrait reprocher à certaines actions d’Ilos d’être trop faibles ou trop puissantes, le tout donne un jeu très sympa et tendu. Il y a une réelle course aux emplacements dans Ilos et il n’y en aura pas pour tout le monde. Vous sentirez vos nerfs se tordre avant de jouer car vous espérerez que tel ou tel emplacement reste libre pour vous y mettre et prendre le dessus sur vos adversaires. Préférez le jeu à plus de deux qui donne un jeu plus interactif et encore plus tendu. Ilos, le jeu où vous allez voguer d’ilot en ilot 🙂


tapimoket

Tapimoket 7/10

Ilos est un jeu de gestion léger qui s’appuie sur l’utilisation de cartes d’action et leur dépense qui viendront justement payer le coût de l’action (Système simple qu’on peut retrouver dans d’autres jeux comme, par exemple, Oddville) .

Pour les actions, on est dans le classique, avec l’occupation de territoires, la production de ressources, et quelques constructions. On pourra enfin faire varier le rapport, en valeur, des ressources. Ce qui amène à surveiller les productions adverses. Ce sera là aussi très simple, puisqu’on aura connaissance de ce qu’un joueur gagne à chaque tour.

On pourra enfin interagir sur les adversaires en plaçant un navire pirate proche de certaines îles et qui augmenteront les coûts d’action d’une carte. Mais cela reste une interaction très légère.

ILOS s’adresse, avant tout et selon moi, à un public débutant désirant découvrir le jeu de gestion. Il paraîtra trop simple pour des joueurs plus aguerris. L’idée du pirate est sympathique, mais j’aurais bien aimé un peu plus d’interactions entre les joueurs pour s’extraire de la routine placement/production. Pourquoi pas des combats entre navires… Certes, on se serait écarté du classique jeu de gestion.


1649 Ilos 8


Vin d’jeu d’music

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *