• CS Files: Agents infiltrés - FICHE DE JEU
  • 0

CS Files: Agents infiltrés

Note moyenne
7.00
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 15' - Partie: 20'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 4 à 14 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs

Jeu de base:

Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 7/10

Cette première extension du très chouette CS Files se situe dans sa continuité. Rien de surprenant ici mais une extension exactement comme celle qu’on attendait avec de nouvelles cartes objet et arme, de nouvelles tuiles indice et une nouvelle tuile événement.

Rien d’indispensable donc si ce n’est les 3 nouveaux rôles qui rendent Agents infiltrés intéressant en apportant un peu de renouvellement à vos parties de CS Files.

Le garde du corps sait qui est le témoin et va faire en sorte de distraire le meurtrier et son complice quand le témoin donne des indices afin de brouiller les pistes. Voilà un rôle assez comique à jouer 😉

Le technicien de laboratoire a la possibilité de demander si une carte fait partie de la solution au médecin légiste durant la nouvelle phase de l’intervention des agents infiltrés où tous les joueurs ferment les yeux. Durant cette phase, un autre nouveau rôle peut agir: l’informateur qui peut faire perdre le jeton badge à un joueur et qui est dans le camps du meurtrier. La phase des agents infiltrés ainsi que ces 2 rôles ne sont jouables que dans les parties de 7 joueuses ou plus.

CS Files Agents infiltrés est à réserver aux fans du jeu de base qui en ont fait le tour et veulent un peu de renouvellement avec des nouvelles cartes et tuiles. Les nouveaux rôles sont comiques à jouer mais ne changent pas fondamentalement le jeu et sont plutôt à réserver pour vos parties à de nombreux joueurs.

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *