• Caesar ! - FICHE DE JEU
  • 0

Caesar !

Note moyenne
7.00
(1 note)
Mise en place: 2' - Règles: 5' - Partie: 20'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Mécanisme(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 1 à 2 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Fabriqué en: Chine
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub pub

Claire et la famille Meeple : 7/10

Caesar ! est un jeu de conquête de territoires conçu pour deux joueurs. Ce titre est passé pratiquement inaperçu alors qu’il a été élaboré par deux pointures du monde ludique : Paolo Mori et David Turczi pour les extensions et le solo. L’objectif est simple : s’emparer de Rome en moins de 20 minutes. Qui mieux que les deux ennemis jurés César et Pompée pour incarner cette lutte acharnée ? Dans la réalité, César marcha sur Rome et renversa Pompée, mais peut être que vous réussirez à réécrire l’histoire …

La carte des provinces romaines à la fin de la république (en 49 avant JC) est placée au milieu de la table entre les deux adversaires. Chacun se cache derrière son paravent.

Dans son sac personnel, sont placés les jetons Influence qu’il faudra déployer sur la carte pour gagner des territoires. Ils sont pensés de manière astucieuse car ils sont séparés en deux : chaque côté possédant des valeurs différentes pour la même caractéristique. Au début de la partie, César et Pompée piochent dans son sac, deux jetons Influence et les gardent à l’abri des regards derrière leur paravent. César démarre toujours les hostilités en plaçant un de ses jetons sur la carte. Pour cela, il doit choisir un endroit possédant les mêmes symboles que son jeton, puis il doit décider de l’orientation qu’il va lui donner en fonction des valeurs présentes sur les deux moitiés. Il en pioche un nouveau de telle sorte à avoir toujours le choix entre deux jetons d’influence. Pompée fait de même.

Le but est d’encadrer entièrement une cité. Le joueur qui place le dernier jeton autour d’une ville, remporte son bonus placé aléatoirement au début de la partie. On passe alors à la résolution du conflit. Chaque participant additionne la valeur de ses jetons autour de cette cité. Celui qui en a le plus, place un marqueur à son effigie pour signaler que le territoire est le sien. Le premier joueur à placer ses 12 marqueurs gagne immédiatement la partie.

Pour l’emporter il faut se servir des petites règles annexes ainsi que des bonus récupérés sur les villes. Par exemple, si vous annexez une ville adjacente à une cité déjà en votre possession, vous placez un marqueur supplémentaire sur la frontière commune. Posez deux jetons au lieu d’un seul est tout de suite intéressant. Le bonus Temple permet de placer autant de marqueurs supplémentaires que de bonus Temple en votre possession !!! Autant vous dire que l’on se bat pour les cités possédant ce type de jeton !  Cependant, le hasard de la pioche peut contrarier vos plans car si vous avez absolument besoin d’un jeton avec un bateau mais qu’il ne sort pas, vous allez peut-être laisser un joli coup à votre adversaire… Le jeu propose deux petites extensions pour augmenter la complexité. L’ajout des jetons Potion permet de forcer l’adversaire à remettre un de ses deux jetons Influence dans son sac ce qui l’empêchera d’avoir le choix et d’atténuer le hasard. Les jetons Centurion quant à eux, offre la possibilité d’ajouter un jeton d’influence Centurion.

Caesar propose aussi un solo réalisé par David Turczi mais je ne l’ai pas trouvé agréable à jouer. On affronte un automate qui retourne une carte de son set pour indiquer l’action à réaliser. J’ai trouvé pénible le retour constant à la règle pour être sûre de se rappeler des règles de priorité. Ce n’est pas si simple de choisir sur quel endroit placer le jeton d’influence adverse. Entre les priorités des provinces, celles des cases d’une province et celles concernant le choix du pion à jouer, ce n’est pas moins de 12 éléments qu’il faut prendre en compte à chaque tour du joueur fictif ! Alors oui le solo tourne mais j’ai trouvé qu’il rompait le rythme de la partie : réfléchir autant pour l’automate m’a sorti à chaque fois de ma propre réflexion !

Caesar ! est un jeu de conquête de territoires simple et rapide. Je lui ai attribué la note de 7 car il tourne bien mais il n’est pas d’une grande originalité. J’avoue ne pas vraiment comprendre pourquoi l’éditeur le conseille à partir de 14 ans. Je pense qu’il est possible d’y jouer à partir de 10 ans sans aucun problème. D’ailleurs le mini Meeple a mis une raclée magistrale à son père !

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *