• Coatl : le jeu de cartes - FICHE DE JEU
  • 0

Coatl : le jeu de cartes

[postbox]? [customer_box]?
[philibert_fiche]? [espritjeu-fiche]? [jeuxenboite_fiche]? [parkage_fiche]? [magic_bazar_fiche]?

Claire et la famille Meeple : 7/10

Ce titre est la version plus légère du jeu de plateau Coatl. On y retrouve les mêmes codes et des règles similaires mais avec plus d’interaction entre les joueurs.

La vengeance du serpent à plumes

Dans cette version, les joueurs ne doivent en réaliser qu’un seul Coatl à l’aide de cartes. Exit les morceaux de serpent qu’il fallait récupérer sur le plateau central. Les joueurs démarrent avec une carte Prophétie et quatre cartes Plume. À son tour, on doit jouer deux cartes Plume pour former notre serpent. S’il représente un schéma présent sur notre carte Prophétie, on la fait évoluer d’un niveau. Si le schéma est sur la prophétie d’un adversaire, pas de problème, on peut lui voler ! Si le schéma est présent sur une prophétie commune, on la récupère.

Les cartes Prophétie peuvent évoluer sur trois niveaux. Lors qu’elles atteignent le dernier, il n’est plus possible de les voler, elles sont sécurisées. Lors du décompte des points, chaque carte rapporte le même nombre de points que son niveau. Il faut donc essayer de les améliorer le plus possible en répétant plusieurs fois les schémas inscrits sur les prophéties en notre possession.

Le plus beau reptile

La partie dure exactement 5 tours ce qui signifie que les joueurs poseront 10 cartes (8 plumes et une tête et une queue). Contrairement au jeu de plateau, la fin est programmée, il n’y a pas de surprise et il faut faire son maximum avec un nombre de tours défini. La création du serpent est soumise au hasard de la pioche des cartes Plume, il faut donc réussir à s’adapter. Pour l’atténuer un peu, il est possible de défausser une de ses cartes pour en piocher une nouvelle mais cela s’effectue à la place de jouer.

L’interaction entre les joueurs est un aspect bienvenu qui manquait dans le jeu de plateau. Dans ce titre elle est bien dosée car elle n’est pas trop punitive. En effet, il est possible de voler une carte seulement par tour à son voisin de droite et à son voisin de gauche. On ne peut donc pas se retrouver dépouillé de toutes ses prophéties.

Si les règles ne sont pas compliquées, il faut malgré tout être bien concentré lors des parties. Il est parfois difficile de repérer les différents schémas qui permettent d’améliorer les prophéties. Il est même possible qu’elles régressent (par exemple, si on recouvre une plume). J’ai trouvé que cette version avait l’avantage d’avoir un petit format et des parties rapides, mais le système des cartes est plus compliqué à gérer que les morceaux de coatl que l’on assemblait.
J’ai trouvé curieux qu’une extension pour le jeu de plateau soit incluse dans cette boîte. Cela incite à acquérir les deux jeux et je ne pense pas que cela soit utile.

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *