• Starship Captains - FICHE DE JEU
  • 0

Starship Captains

Note moyenne
8.00
(1 note)
Mise en place: 20' - Règles: 25' - Durée par joueur/euse: 25' - Meilleur score: 36
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , , joueurs
Langue: Anglais
Niveau d'anglais: Matériel sans texte
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

SwatSh: 8/10

Alors qu’ils ont l’habitude de sortir un gros jeu par an à l’occasion du salon d’Essen, Czech Games Edition a fait très fort cette année à Essen en sortant 2 « gros » jeux: Deal With the Devil et Starship Captains! En fait, ils n’ont pas fait si fort que ça, ils ont juste joué malin 😉 en ne sortant aucun gros jeu l’année dernière (si ce n’est l’extension pour Narak), l’année d’un salon aminci dû à la crise sanitaire.

Faites la file

Starship Captains est un jeu qui se base sur une très chouette mécanique assez rafraichissante et innovante dans l’univers du jeu actuel: la file d’ouvriers! Chaque ouvrier est spécialisé dans une des 4 actions du jeu: l’ouvrier rouge peut faire l’action rouge (et l’action grise), l’ouvrier bleu peut faire l’action bleue (et l’action grise), idem pour le jaune et le gris ne peut faire que l’action grise. Chaque joueur dispose d’un plateau personnel avec un emplacement où sont disposés les ouvriers disponibles. A son tour, on prend un de nos ouvriers disponibles, on exécute son action, puis on le met à l’arrière de la file. Quand tout le monde a réalisé toutes ses actions, on passe au tour suivant et on pousse sa file pour que tous les ouvriers de la file rentrent dans la pièce des ouvriers disponibles sauf 3 qui restent dans la file pour le prochain tour (ils seront en tête de file alors).

Cette mécanique est assez sympa et demande un peu de planification afin d’avoir, à chaque tour, un peu de tout et de ne manquer d’aucune spécialisation. C’est néanmoins souvent le cas même sans réelle planification et, dans les rares cas où il vous manque une couleur, le jeu offre une alternative en permettant de dépenser 1 médaille pour changer la couleur d’un ouvrier. Et des médailles, on en gagne relativement facilement. Autrement dit, la mécanique est très chouette mais peu contraignante et donc similaire à un long fleuve tranquille 😉

Rouge, Bleu, Jaune, Gris

Une ouvrière rouge permet de déplacer son vaisseau. Une bleue permet de gagner une technologie qui vous donnera des bénéfices immédiats, permanents ou des PVs alternatifs. Une jaune permet de détruire un vaisseau alien proche de son vaisseau et une grise de réparer les dégâts occasionnés par les aliens lors des combats et des déplacements.

Dégâts

La gestion des dégâts est bien foutue car, non seulement chaque dégât vous fait perdre 1 PV en fin de partie, mais il occupe un emplacement dans votre entrepôt ou votre arbre technologique vous empêchant de stocker des artefacts qui vous font gagner des actions supplémentaires ou de progresser dans vos technologies. Il vous faudra donc trouver le moyen, grâce notamment aux technologies, de vous débarrasser de ces dégâts (de les réparer quoi 😉 ) qui viendront régulièrement remplir vos espaces lors de vos voyages intersidéraux.

Missions

Un bon eurogame propose, par définition, de remplir des objectifs 😀

FBW III

Et c’est évidemment le cas aussi dans Starship Captains! C’est même, outre la mécanique de file d’ouvriers, le cœur du jeu. Vous allez déplacer votre vaisseau vers les planètes présentant une carte mission pour la réaliser. Pour réaliser une mission, vous devrez y assigner le nombre d’ouvriers demandés et, de préférence, de la couleur demandée pour en obtenir les bonus. Remplir une mission sera votre principale source de PVs ce qui fait que vous n’allez cesser de les rechercher.

J’ai trouvé la recherche de missions un peu trop simple et pas assez tendue. Il n’y a pas vraiment d’interaction sur la carte commune. Il ne va pas vraiment avoir de course à la mission entre joueuse. On va aller chercher une mission à portée de vaisseau et la réaliser tout simplement. Il faudra évidemment prévoir les ouvriers des bonnes couleurs mais ce n’est pas trop compliqué.

Echelles

Un bon eurogame propose, par définition, des échelles à grimper 😀

SwatSh

Et oui, les missions complétées de Starship Captains vous offrent également la possibilité de grimper de le long de 3 échelles vous permettant de grapiller des petits bonus et des PVs.

Tout cela donne un eurogame sympa et aux choix assez simples s’adressant à un public plus novice. Même s’il est peu tendu, peu interactif et s’il coule un peu tout seul, il propose les mécaniques qu’on aime dans les jeux de sociétés modernes: gestion de stock, acquisition de capacités spéciales, bonus à grapiller, objectifs à réaliser et échelles à monter. Le tout sans aucune ressource si ce n’est les ouvriers eux-mêmes. Starship Captains est très plaisant surtout qu’ici, un peu comme dans Space Alert, on travaille à l’intérieur de son vaisseau, comme Capitaine Flam 😀


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *