• Virtù - FICHE DE JEU
  • 0

Virtù

Note moyenne
9.25
(2 notes)
Mise en place: 20' - Règles: 70' - Durée par joueur/euse: 35' - Meilleur score: 16
Catégorie: Expert
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , , joueurs
Fabriqué en: Chine
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

SwatSh: 9/10

Après Génésia, Tajuto, et Couleurs de Paris, Virtù est le quatrième jeu développé par les Super Meeple! Evidemment il ne s’agit pas de leur quatrième jeu mais bien de leur soixante-et-unième jeu!!! Rien que ça oui madame mais les 57 autres sont des localisations ou des rééditions. Et je dois dire que ça fait plaisir de voir cet éditeur qu’on apprécie particulièrement chez Vin d’jeu prendre ses responsabilités et se lancer, lui aussi, dans le développement de jeux costauds. Et avec Virtù, on peut aisément dire que c’est un pari réussi! Chapeau bas.

Virtù est un jeu de contrôle et de conquête de territoire qui révolutionne le style! Il va, en effet, beaucoup plus loin. Il y ajoute non seulement une gestion de ressources assez savoureuse et de la grimpette d’échelle mais aussi, et surtout, un système de roue d’action à la « Mac gerdts » dont les actions peuvent être améliorées comme dans Barrage!!!

La Rù

Cette roue d’action est un petit bijou. Chaque joueur a un plateau personnel sur lequel sont inscrites les 5 actions du jeu (il y a en une 6ème qui permet juste de gagner des sous et qui s’obtient optionnellement en cours de partie). Chaque plateau personnel est asymétrique car les actions sont disposées dans un ordre différent. Chaque joueur a un pion action placé sur une des actions et, à son tour, doit le déplacer dans le sens des aiguilles d’une montre de une ou deux cases. On peut le déplacer d’un cran plus loin si on a gagné une capacité le permettant ou si on dépense 2 sous. Rien que ce système, qui n’est pas vraiment nouveau en soi puisqu’il a été imaginé par Mac Gerdts il y a 16 ans avec Antike, est savoureux à mort. A chaque tour vous aurez normalement un choix assez simple entre 2 actions mais ce choix n’est vraiment pas si simple. Il va dépendre d’une multitude de facteurs dont les principaux sont:
Quelle action vous voudrez faire après pour pouvoir vous positionner assez loin pour la réaliser?
Le rapport action / coût: le coût à payer pour en réaliser une autre vaut-il la chandelle?
A chaque tour vous aurez le choix de l’action à réaliser et, à chaque tour, vous pourrez vous délecter de ce choix 🙂

Améliorù

Et mieux encore: ces actions vont pouvoir être améliorées et même changées!!! Vous allez pouvoir acheter de nouvelles cartes action que vous allez pouvoir placer sur vos emplacements d’action pour les améliorer en leur apportant des ressources supplémentaires à chaque fois que ces actions seront réalisées. Pire, vous allez même pouvoir modifier les actions à réaliser. Un emplacement de votre plateau personnel comportant l’action A peut être amélioré avec une carte proposant l’action B. Ce qui veut dire que vous allez pouvoir avoir un plateau personnel avec plusieurs fois la même action, évidemment, en sacrifiant d’autres actions… Bonjour la difficulté des choix!

Ressùrs

A tout cela s’ajoute une gestion de ressource succulente. Vous allez pouvoir en gagner de deux façons différentes: grâce aux villes que vous conquerrez et aux cartes que vous achèterez. Ces cartes se placent autour de votre roue d’action et s’activeront grâce au passage de votre marqueur action le forçant à tourner rapidement pour les activer plus souvent. Et vous allez bien devoir gérer les emplacements où vous les placerez car, non seulement ils sont limités (mais vous allez pouvoir en augmenter le nombre) mais leur endroit indiquera quand vous pourrez les réactiver. Enfin, ce sont ces cartes qui pourront se mettre sur les emplacements d’action. Vous serez donc amenés à les faire voyager entre le pourtour de votre plateau et vos emplacements d’action. Et tout cela, une nouvelle fois, vous obligera à faire des choix cornéliens car déplacer une carte d’un emplacement à un autre implique le sacrifice de son effet à l’ancien emplacement…

Actiù

Les actions sont, quant à elles, assez classiques. Toujours en dépensant des ressources, vous allez pouvoir déplacer vos troupes pour conquérir de nouvelles villes ou les amadouer grâce à votre influence, soutenir l’art vous permettant de progresser sur une échelle vous apportant des cartes bonus et des PVs ou produire les ressources de vos villes.
Et tout cela va évidemment accentuer l’interaction du jeu qui agira à différents niveaux: non seulement sur la carte bien entendu mais également au niveau des plateaux joueurs…

En effet, la cinquième action, celle permettant d’envoyer des agents, est tout bonnement exceptionnelle. Elle apporte une interaction encore plus forte que dans tous les autres jeux de conquête. Vous allez, en effet, pouvoir envoyer vos agents sur:
– Les villes rendant leur conquête plus difficile pour vos adversaires ou plus facile pour vous
– Les alliances permettant de voler une alliance et son PV à ses adversaires
– Une des actions du plateau personnel d’un adversaire. Et ça, c’est tout bonnement S-U-C-C-U-L-E-N-T! Un agent sur une action adverse empêche tout simplement cet adversaire de réaliser l’action en question. Vous imaginez? Un adversaire qui pimpe à mort une de ses actions et qui se la voit bloquée par un agent adverse! Les coups bas sont légions dans Virtù!
A ce propos, je ne puis que vous conseiller de suivre la règle optionnelle de maximum 1 agent par plateau personnel. Les règles « expertes » du jeu demandent de jouer sans limite mais vos parties peuvent alors tourner en eau de boudin 😉 où la joueuse en tête se verra être complètement bloquée au profit de la seconde qui, à son tour, se verra attirer les foudres de ses adversaires. J’ai préféré jouer sans cet aspect frustrant et stérile de je te mords tu me mords par la barbichette 😉

Victù

Un autre élément que j’ai adoré dans Virtù est son nombre de points de victoire. Le gagnant finit bien souvent aux alentours de 15 PVs. C’est pas beaucoup! Chaque PV compte et voler un PV à un adversaire est un acte important. Tout cela amène une belle tension au jeu.

Assymétrù et strategù

Enfin, Virtù propose un départ asymétrique. Chaque joueuse a son propre plateau d’actions, ses propres cartes de ressources et ses villes de départ prédéfinies. Ceci va les orienter, un peu trop à mon goût, vers une certaine stratégie à suivre. Le bleu va développer une force armée redoutable, le rouge va plutôt s’investir dans les arts et se protéger contre les foudres bleues, le vert fera des mers sont terrain de prédilection,… Tout cela va un peu trop stéréotyper les choix et les stratégies de chacun. Heureusement, le jeu est très riche et les possibilités sont nombreuses. Il y a tant de cartes à acquérir, d’alliance à sceller, de bâtiments à construire, de politique à suivre que les possibilités sont immenses et vont assurer, à elles seules déjà, une belle rejouabilité.

Materiù et iconù

Le matériel n’est pas fantastique: plateaux personnels fins, pièces en bois basiques si ce n’est les très belles figurines de soldats et d’agents, pièces en carton,… Les illustrations sont par contre magnifiques et l’iconographie très claire bien qu’elle aurait pu l’être encore mieux en rappelant certaines exceptions ou petits points vite oubliés.

Verdictù

Virtù est un jeu exceptionnel qui réussit à donner un nouveau souffle aux jeux de conquêtes. J’aurais préféré un départ moins stéréotypé avec des positions de départ non imposées et, pourquoi pas, un plateau modulable. Mais même avec ces éléments, la rejouabilité est assurée par les stratégies de chacun, la profondeur du jeu et ses nombreuses possibilités, les choix énormes qu’il propose et l’interaction qui atteint des niveaux qu’on n’avait plus rencontrés depuis longtemps. Cerise sur le gâteau, tout comme dans Voidfall, les combats sont sans une once de hasard et vous connaitrez, à l’avance, leur issue. Tout cela apporte des choix tactiques et stratégiques succulents. Enfin, la sublimation du système de roue d’action à un niveau personnel et pouvant être améliorée est d’une pure beauté. Et tout cela dans un jeu rythmé, tendu et passionnant du début à la fin où le vainqueur ne sera pas toujours le plus fort… mais le plus vertueux 🙂


Thierry: 9,5/10

Top d’jeu !!  Virtu est vraiment un jeu d’experts avec des règles assez nombreuses de prime abord mais au final assimilables. Super jeu interactif avec un thème bien présent dans les actions, des mécaniques originales et un vaste choix de cartes ressources qui fait cogiter plus d’une fois… les voies vers la victoire sont diverses et maintiennent l’intérêt du jeu jusqu’au bout 😉. J’aurais juste préféré un grand plateau de jeu plus inclusif et ergonomique afin de fluidifier le jeu et ses phases. Sinon, coup de cœur ! 


Vin d’jeu d’vidéos

La dégustation du jeu par SwatSh


La bouteille de Chaps

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Vin d'jeu
Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
par Appiantiqua
Magistral!
Peut être mon préféré parmi les jeux parus en 2021...
Les mécaniques, la restitution du thème et le matériel au sommet.
Pratiqué uniquement en mode deux joueurs pour ce qui me concerne, cette réalisation exigeante mais jamais rebutante procure une immersion et un plaisir permanents.
Après ce coup de maître l'auteur nous doit au moins une extension et d'autres jeux.
Bravo!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *