• Antike - FICHE DE JEU
  • 0

Antike

Note moyenne
8.00
(2 notes)
Règles: 40' - Partie: 90'
Année:
Auteur(s): ,
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 6 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 8,5 /10

Antike est le premier jeu du génialissime Mac Gerdts, auteur de jeux fabuleux tels que Hamburgum, Antverpia, Imperial 2030 ou Navegador, son dernier bijou.

Avec Antike, Mac Gerdts a créé son système de la roue qu’il a également appliqué à tous ses autres jeux.  Le système est assez simple: une roue, ou je dirais plutôt un camembert, est divisée en quartier.  Chaque quartier représente une action.  Lors de votre première action de la partie, vous placerez votre pion action sur un des quartiers afin d’exécuter l’action choisie.  Ensuite, à votre tour, vous devez déplacer votre pion action sur un des quartiers suivants dans le sens horaire avec un nombre de quartiers maximum (3 pour Antike).  Autrement dit, à votre tour, vous avez le choix entre 3 actions.  Mais vous pouvez toujours étendre votre choix plus loin un payant un coût pour chaque quartier supplémentaire dépassant les 3 premiers.  Ce coût est dans chaque jeu assez important et il vaut mieux avoir une très bonne raison pour dépasser les 3 premières actions gratuites vu que vous risquez la ruine si vous abusez de la possibilité de dépasser les 3 premières actions.

A part ça, Antike est un jeu de conquête mêlée à de la gestion assez classique.  Chaque territoire que vous contrôlez vous rapporte une des 3 ressources du jeu.  3 des actions disponibles sont donc les récoltes de ces 3 denrées.  Ces ressources vont vous permettre de payer le coût d’autres actions:
– L’or vous permettra de construire un des 8 progrès disponibles permettant d’obtenir certains bonus (bonus à la récolte, au déplacement ou au combat).
– Le fer vous permettra de construire une des 2 unités militaires du jeu: infanterie ou bateau
– Le marbre vous permettra de construire des temples.  Un temple dans un territoire permet de récolter plus de denrées et de mieux défendre ce territoire.

La dernière action possible est celle du mouvement.  On peut alors déplacer ses troupes afin de combattre les troupes adverses et de conquérir les territoires neutres ou adverses.  Le système de combat est on ne peut plus simple puisqu’il se passe sans dés, et donc sans hasard, au prix de 1 pour 1.  1 de mes soldats contre 1 soldat adverse = perte d’un soldat dans les 2 camps.

Le but du jeu est bien trouvé également.  Le premier joueur à obtenir un certain nombre de cartes personnage (ce nombre dépend du nombre de joueur) gagne la partie.  On peut gagner une carte personnage de 5 manières différentes: chaque progrès dont on est le premier à acquérir vous fait gagner 1 carte / On gagne 1 carte par 5 territoires que l’on contrôle / on gagne 1 carte par 3 temples que l’on construit  / On gagne 1 carte par temple que l’on détruit / Et enfin, on gagne 1 carte si on possède 1 bateau dans 7 mers différentes.  Ces différentes manières de gagner un carte personnage permettent des stratégies différentes.

Voilà la type de jeu de conquête que j’affectionne tout particulièrement: pas un gramme de hasard, de la gestion de ressource et de la construction de différents éléments mêlé à un choix d’actions limité mais suffisemment étendu pour permettre des stratégies différentes.  Le bémol que nous avons rencontré dans cette partie à 3 joueurs est que la carte est beaucoup trop grande pour 3 joueurs et les combats sont beaucoup trop peu nombreux.  Un joueur, s’il arrive à bien se faire oublier, pourra gagner sans devoir trop s’investir dans sa défense, et pire, sans attaquer une seule fois!

Dan: 7,5 /10

Antique est un jeu de complexité moyenne où les joueurs peuvent en 2 temps (acquisition de ressources puis construction) essayer de développer leur civilisation.

Lors de la partie jouée à 3 joueurs, l’interaction s’est révélée relativement faible et le simple fait que 2 joueurs se soient fait face (en s’armant) sans même réellement combattre (ce qui aurait amplifié les choses) a permis au 3ème de développer sa civilisation pacifiquement et de gagner la partie.

Le principe de la roue (8 actions possibles dont 3 gratuites et les autres payantes en fonction d’une logique de rotation) induit une composante tactique intéressante.

Jeu au final agréable à jouer mais pas transcendant non plus.

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *