• Steamwatchers + Fuel For War + Peace With Wolves + Spark of Hope - FICHE DE JEU
  • 0

Steamwatchers + Fuel For War + Peace With Wolves + Spark of Hope

Note moyenne
7.50
(1 note)
Mise en place: 15' - Règles: 50' - Partie: 140' - Meilleur score: 5
Catégorie: Expert
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , joueurs
Fabriqué en: Chine
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs (1 note)
10.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

SwatSh: 7,5/10

A l’image de la majorité des autres jeux de Mythic Games comme Destinies ou Darkest Dungeon, Steamwatchers est issu du financement participatif et est, actuellement, uniquement disponible sur le site de Mythic Games.

Le Fléau

Il s’agit d’un jeu de combat et contrôle de territoire qui bénéficie d’un thème très fort et impeccablement implémenté dans le matériel, les illustrations et les mécanismes du jeu. Dans Steamwatchers, nous sommes plongés dans un âge post apocalyptique où l’Europe entière doit subir une ère glacière avec des espaces terrestres modifiés par la montée des eaux et des mers de glaces contrôlées par une faction neutre. Ce monde-là est devenu presqu’invivable et résiste grâce à l’apparition régulière et mystérieuse d’immenses colonnes de vapeur qui vont apporter chaleur et ressources nécessaires à la survie des peuples nomades. Malheureusement, ce bienfait n’arrive pas sans son contraire, les colonnes de vapeur sont également source d’un mal étrange qu’on appelle le fléau…

Voilà un thème fort et original qui donne clairement l’envie de l’explorer. Il me fait un peu penser à Dune si on compare la mer de glace avec le sable et l’apparition aléatoire de colonnes de vapeur avec celle de l’épice. De plus, les deux jeux sont des jeux de combat et de contrôle de territoire et leurs combats se déroulent avec une mise face cachée. La comparaison s’arrête néanmoins là et là où Dune a fait le choix du chaos, Steamwatchers a fait celui du contrôle…

Scénarios

Steamwatchers est un jeu qui se joue en scénarios. La boite de base en propose 9 différents dont un pour 2 joueurs et un didacticiel. Et donc, à l’exception de ces deux scénarios particuliers, vous avez 7 scénarios uniques pour le jeu. En effet, chaque scénario va indiquer combien de tours la partie durera, les changements à apporter aux règles du jeu et à la mise en place ainsi que ses conditions de victoire particulières. Vous avez donc 7 façons différentes de jouer à Steamwatchers. Rien que ça, c’est déjà particulier et original comme mécanisme qui offre, par ailleurs, pas mal de variété au jeu même si les différences entre scénario ne sont pas fondamentales.

X Tours

Une partie de Steamwatchers se joue donc en x tours en fonction du scénario et chaque tour se déroule de la même manière. On commence par une phase de conclave où les joueuses, dans l’ordre du tour, vont décider de leur place dans l’ordre du tour et du bonus correspondant à recevoir. Elles vont, par exemple, pouvoir décider de l’endroit où la prochaine colonne de vapeur apparaitra, de l’événement qui aura lieu ou de la mer qu’elles pourront traverser durant le tour. Durant cette phase, de nouvelles colonnes de vapeur apparaitront sur Europa. Et même si ces colonnes apparaissent de manière aléatoire, ça ne nous a absolument pas dérangé. En effet, si on choisit d’être première ou quatrième dans l’ordre du tour on reçoit le titre de « Guetteur » (= Steamwatchers), on pioche 3 cartes d’apparition des colonnes de vapeur et on en choisit une parmi elles. Et c’est un titre assez prisé car les voir apparaître à côté de chez soi est un avantage. Ce petit côté aléatoire est donc maitrisable.

Ensuite les joueuses vont placer leurs jetons ordre face cachée dans les provinces où elles ont des troupes puis les révéler tous en même temps. Ces jetons ordre sont assez classiques et simples: Se déplacer d’une ou 2 provinces, ne rien faire ou se défendre. Se défendre offre plusieurs possibilités: soutenir une province adjacente attaquée, construire de nouvelles unités, construire une tourelle de défense ou s’octroyer le droit de se déplacer sur une des mers de glace. J’ai trouvé ces choix un peu trop limités, simples et donc, assez évidents. En gros, si on se sent trop menacé, on va se défendre et si on est puissant on va se déplacer 🙂

Les batailles d’algofuel

J’ai, par contre, bien aimé la façon dont les combats se déroulent sans une once de hasard mais avec un peu d’incertitude 😉 Pour déterminer le vainqueur, on va comparer les forces en présence (unités + infrastructures + soutien) et y ajouter une mise face cachée d’algofuel. L’algofuel est une ressource dont chaque faction dispose et qui se remplit automatiquement en début de tour peu importe ce qu’on a dépensé au tour précédent. Mais évidemment, cet algofuel peut se dépenser pour d’autres fins et il va falloir bien le gérer…

En quarantaine

A ce jeu de conquête et de contrôle de territoire s’accompagne un jeu de gestion. Le nerf de la guerre est le contrôle des colonnes de vapeur. Ce sont elles qui rapportent des PVs mais les contrôler en fin de tour va faire augmenter votre niveau d’incubation. Dès que celui-ci dépasse certains niveaux, vous allez devoir mettre une action en quarantaine ou sacrifier une unité. Mettre une action en quarantaine signifie vous passer définitivement d’un baril d’algofuel, d’une action spéciale ou de diminuer le nombre d’unités maximal que vous pouvez contrôler.

Ce fléau va donc nécessiter une bonne gestion de ces différents éléments. De plus, il va imposer une certaine réserve de la part des joueuses qui devront se retenir à vouloir contrôler toutes les colonnes de vapeur sous peine d’être sérieusement atteint par le Fléau. Se situer aux abords de ces colonnes tout en attendant le meilleur moment pour en prendre le contrôle peut être une bonne stratégie si les autres joueuses vous laissent faire bien entendu 😉

L’étincelle de guerre des loups

Steamwatchers sort en même temps que 3 extensions. Fuel of War introduit de nouvelles unités très puissantes: les chefs de guerre. Ils vont apporter des capacités spéciales que ce soit sur le plateau qu’en dehors. Tant qu’ils ne seront pas envoyés sur le champs de bataille, ils vont accumuler de la puissance. Estimer le meilleur moment pour les lancer dans l’arène (ni trop tôt ni trop tard) fait partie des nouveaux choix tactiques intéressants de ce module.

Peace With Wolves va apporter de la négociation entre les joueuses qui commencent avec un paquet de cartes diplomatie. Elles vont pouvoir vendre ou échanger ces cartes avec les autres et négocier de bonnes alliances. Elles ajoutent également un mode à peu de joueuses où celles-ci vont pouvoir contrôler plusieurs clans en même temps.

Quant à Spark of Home, elle introduit des véhicules, les caravanes. Ces vehicules vont produire de l’algofuel et apporter de nouveaux pouvoirs intéressants mais au coût de ressources à payer à chaque tour, à vous à les payer à bon escient… 😉

Enfin, toutes les extensions vont apporter de nouveaux scénarios et cartes événement.

Getteuses

Ajouter à ça 7 clans asymétriques avec leurs forces et leurs faiblesses qu’il vous faudra bien maitriser et vous obtenez un bon jeu de conquête et contrôle de territoire. Ses choix d’action un peu trop limités vont apporter un léger sentiment de répétitivité même si la majorité des scénarios se jouent assez rapidement en 3 ou 4 tours. L’idée des scénarios est géniale et va permettre de jouer à 7 jeux différents se basant sur les mêmes règles. Ce qui plait le plus c’est l’originalité de son thème et la façon dont le jeu en est imprégné. L’idée du Fléau est la plus originale et va nécessiter une bonne gestion de son clan et des impacts des contrôles de colonne de vapeur. Steamwatchers se joue très bien à 2 mais, comme la majorité des jeux de contrôle de territoire, c’est à partir de 3 qu’il prendra toute son ampleur. Et si vous voulez encore plus de profondeur, il ne vous reste plus qu’à guetter les futures extensions 🙂


Vin d’jeu d’vidéo

L’explication des règles par Un Monde de Jeux



Vin d’jeu d’music

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par Philippe PH
une belle découverte
Je tombe par hasard sur votre article juste après avoir donné mon avis sur BGG. Je n'ai pas encore pu tester les extensions, mais j'ai beaucoup aimé votre article et la comparaison avec Dune que je trouve très juste. Vous me donnez aussi très envie d'explorer les autres scénarios ! En plus de ses promesses de rejouabilité, ce qui m'a immédiatement plu dans ce jeu ce sont toutes ses mécaniques qui poussent les joueurs à être en mouvement permanent plutôt que de défendre/gérer en attendant le bon moment pour contre ataquer. Le fléau, qui a l'air annecdotique au début mais qui finit par être juge de paix au dernier tour est aussi une excellente idée !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *