• Antike II - FICHE DE JEU
  • 1

Antike II

Note moyenne
8.00
(2 notes)
Mise en place: 30' - Règles: 25' - Partie: 105'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 3 à 6 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

1028 Antike II 1

 

SwatSh8/10

Antike II est la réédition d’Antike, le tout premier jeu de Mac Gerdts, un auteur qu’on apprécie beaucoup à Vin d’jeu.  En effet, il a déjà réalisé pas mal de très bons jeux comme Hamburgum, Navegator, Imperial et Imperial 2030, tous 4 partageant avec Antike et Antike II une mécanique commune à tous ces jeux : la fameuse roue d’action que Mac a inventée et qu’il décline majestueusement au long de tous ces jeux.  Et ce n’est pas tout, son dernier jeu, Concordia, a très justement été élu par vous : Vin d’jeu des lecteurs 2014.  Il faut dire que le bataille était serrée avec Caverna qui lui a remporté le Vin d’jeu d’l’année 2014 mais il s’en est fallu de peu…

La roue d’action
Un petit rappel de cette mécanique simple, originale et captivante est peut-être nécessaire pour les plus distraits d’entre vous qui seraient passés à côté de toutes ces merveilles.  Chaque cartier de cette roue représente une action à effectuer.  Votre pion d’action voyage le long de cette roue.  Quand c’est à vous à jouer, vous pouvez choisir gratuitement une des 3 actions qui suivent l’endroit où se situe votre prion d’action.  Vous pouvez également choisir une action située plus loin mais vous devrez pour cela payer le prix.  Dans Antike II, vous devez payer 1 ressource par case action supplémentaire.  Simple, original et captivant 🙂

Les mécanismes
Je ne vais pas revenir sur les mécaniques de ce jeu de conquête,  de récolte de ressources sur les villes conquises et de dépenses de ressources pour, non seulement engager de nouvelles forces militaires, mais également construire des temples permettant d’augmenter la défense de vos villes et d’augmenter le nombre de ressources produites et d’investir dans des technologies permettant 1028 Antike II 2d’augmenter votre défense, de récolter plus de ressources, d’augmenter votre vitesse de déplacement,…  Le tout saupoudré de cartes objectifs (construire 3 temples, conquérir 5 villes, découvrir une technologie, détruire un temple, contrôler 7 mers) qu’on gagne automatiquement et qui déterminent le vainqueur puisque c’est le premier joueur à arriver à en décrocher 10 (ou moins en fonction du nombre de joueurs) qui l’emportera.  Si vous voulez aller plus dans le détail sur cette mécanique, je vous encourage à lire la fiche d’Antike 😉  Je préfère me concentré sur… :

Les différences avec Antike
1) Le matos
Matériellement, les 2 jeux sont assez similaires à l’exception des cartes du plateau puisque Antike II propose 2 nouvelles cartes (recto/verso).  Les positions de départ sur ces cartes sont déterminées dans les règles et nous avons pu remarquer que la carte de Mare Nostrum à 3 joueurs défavorisait un des joueurs, celui situé entre les 2…  Sur la carte Orient, ce problème n’existe pas puisque chaque joueur démarre dans un coin.

2) La stratégie militaire
Elle en a pris un coup !  Mac Gerdts a estimé que celle-ci était trop prépondérante dans Antike et a voulu équilibrer les choses dans Antike II.  Les règles de combats sont plus simples et les unités militaires coûtent le double de ressource que dans Antike !  Et je peux vous dire que ça fait une sacrée différence !  Dans Antike II, il devient suicidaire de s’orienter vers une stratégie militaire.  Elle peut être fructueuse en milieu de partie mais peut être facilement contrée par des stratégies défensives et il est nécessaire de changer sa stratégie rapidement.  Une stratégie beaucoup plus intéressante est de s’armer un minimum pour défendre ses positions sans aucune démarche guerrière envers les autres nations.  C’est en soi assez dommage et, même si un rééquilibrage était nécessaire, il l’est de trop ici rendant l’aspect guerrier totalement inintéressant.

1028 Antike II 33) Autres petits changements mineurs
Le tableau des technologies a été légèrement modifié et la carte Bellona qui donne un petit bonus au dernier joueur du tour quand il construit des unités militaires et qui fonctionne comme la carte dernier joueur introduite dans Concordia.

4)La longueur de la partie.
1h45 pour un jeu aussi simple provoque indéniablement des longueurs et répétitions.  C’est à ça qu’on remarque que le jeu a 10 ans et qu’il a déjà un peu vieilli.  C’est dommage que Mac n’ait pas revu la longueur du jeu car je suis sûr qu’un jeu plus court aurait permis plus de stratégies gagnantes différentes (si le jeu se termine plus tôt, une stratégie guerrière pourrait être plus intéressante) et une répétitivité moins importante.

Au final, Antike II reste un très bon jeu et c’est agréable de pouvoir y jouer sur de nouvelles cartes.  Certaines petites modifications sont assez sympas mais, dans l’ensemble, je suis assez déçu des modifications apportées qui annihilent la stratégie guerrière sans pour autant changer un iota sur la durée du jeu qui, réduite, aurait parmi au jeu de gagner en tension et agressivité.

_________________________________________________

Dan 8/10

Antike II est un bon jeu, facile à assimiler et à jouer.

Il s’agit clairement d’un jeu tactique : se donner un objectif permettant de gagner un point de victoire et de s’en saisir en quelques tours, puis passer à un autre objectif.

Le principe de la roue des actions oblige en effet à s’organiser sur plusieurs tourspour parvenir à ses fins.

Le jeu peut paraître assez long car un peu répétitif sur la fin.  Un défaut dans la configuration à 3 joueurs de la carte Mare Nostrum : un des joueurs est vraiment placé « entre » les 2 autres, ce qui n’est évidemment pas un avantage.

Mais globalement, Antike II est un jeu qui donne envie d’être rejoué et c’est finalement là l’essentiel !

_____________________________________________________________

1028 Antike II 4

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

1 réponse

  1. Je trouve le mécanisme de la roue excellent. Elle donne au jeu toute son ampleur stratégique.
    Avec se système l’auteur a réussi a créer un mécanisme d’une grande simplicité qui laisse une grande marge de manœuvre aux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *