• Taverna - FICHE DE JEU
  • 4

Taverna

Note moyenne
7.62
(4 notes)
Mise en place: 15' - Règles: 30' - Partie: 115'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1123 Taverna 1

 

SwatSh  7,5  /10

Taverna a lieu lors de la célèbre fête de la Sainte Averna durant laquelle les clients vont faire le tour des tavernes de Taverna!  Voilà un thème rafraichissant 😀

Taverna sortira dans quelques jours à l’occasion du salon d’Essen (2015) et nous avons eu la chance grâce à GAG (merci 😉 ) de pouvoir y jouer en avant-première.

Un tour de jeu est simple et les choix semblent l’être également.  En effet, le jeu se déroule en 6 tours.  A son tour, un joueur n’a qu’un seul choix à faire: prendre une des 4 cartes clients disponibles et placer un jeton client de la couleur de la carte sur une table vide d’une taverne.  Voilà, c’est tout, y’a rien de bien compliqué là-dedans: on choisit une des 4 cartes clients et on fait ce qui en découle puis c’est au suivant.  On fait ça 6 fois et c’est la fin du jeu.  Simple quoi.

Evidemment, ce n’est pas si simple puisque de ce choix de carte découle une multitude de conséquences:
– On peut augmenter son jeton sur l’échelle d’une guilde qui donne des PVs
– On peut piocher une carte sort donnant un bonus
– On peut gagner de l’argent qui vous permettra de lancer des cartes sort et de gagner des PVs
– On peut gagner un jeton privilège permettant de jouer une action supplémentaire
et surtout:
– On peut réaliser l’action d’un des personnages présents dans la taverne où on a placé le jeton client.

Il existe 4 personnages et chacun permet de réaliser une action différente:
Le notaire permet d’acheter un titre de propriété d’une taverne.  Ce titre, outre les PVs qu’il procure, permet au joueur de gagner de l’argent à chaque fois qu’un client vient dans cette taverne.  Le notaire est très précieux surtout en début de partie car l’argent est le nerf de la guerre dans Taverna.  Et comme la meilleure façon de gagner de l’argent c’est d’être propriétaire, autant vous dire que c’est une action primordiale et quasi évidente en début de partie…
Le Gob trotteur qui va permettre principalement de gagner 6 PVs
La Princesse qui va permettre de gagner des tuiles apportant certains bonus.  C’est le personnage qui nous a semblé le moins intéressant.  On l’a quasi tous évité.
L’ambassadrice a, par contre, été elle beaucoup plus courtisée grâce aux nombreux PVs qu’elle permet de gagner en échange de quelques pièces de monnaie.  L’ambassadrice permet de monter son pion sur les 4 échelles de guilde (dont celle de la guilde royale) et on gagne des PVs à la fin du jeu en fonction de la place qu’on occupe sur ces 4 échelles.

Vous l’aurez compris, d’un simple choix de carte client découle une multitude de conséquences des plus variées qu’il va falloir anticiper et planifier avant de choisir la (bonne) carte 🙂

L’aspect le plus génial de Taverna vient de son système de points de victoire légèrement inspiré de Lords of Xidit.  A la fin du jeu, en fonction de sa place dans l’échelle de la guilde royale, chacun à son tour va choisir une des 5 façons de gagner des PVs: en fonction du nombre de titres de propriété, en fonction de son argent, en fonction du nombre de tuiles bonus, en fonction du nombre de cartes sort ou 5 PVs et des broutilles 😉  Chaque manière de scorer donne 15 PVs au maximum.  Dès qu’un joueur choisit une façon de scorer, les autres joueurs ne peuvent plus choisir la même façon de scorer.

Et cette idée est géniale et dynamise bien le jeu car non seulement il y a une course sur la piste de la guilde royale pour être le premier à pouvoir choisir une façon de scorer, mais une certaine tension va s’installer dans la partie pour savoir qui va scorer quoi: Quelles façons de scorer vont choisir les joueurs mieux placés que moi sur la piste de la guide Royale et laquelle vais-je choisir pour éviter d’être en concurrence?  Et au cours de la partie, les positions sur la piste de la guilde royale vont évoluer et vous allez devoir être constamment à l’affut.  Se préparer à gagner des PVs de 2 manières différentes est une bonne stratégie pour éviter d’être pris de court lors de la phase de fin de partie.  Mais au plus vous serez dans les dernières positions sur la piste de la guilde royale au moins de chance vous aurez de scorer de nombreux PVs.  Vous verrez alors la victoire vous filer sous le nez…   Même si les choix sont divers dans Taverna, négliger la piste de la guilde royale est fatal!

Les stratégies dans Taverna ne sont pas très variées car, un peu comme dans Saint Petersbourg,  il vous faudra tout d’abord gagner des sous pour ensuite progresser dans l’échelle des guildes (principalement celle de la guilde Royale) pour enfin viser une ou plusieurs manières de gagner des PVs.  Taverna tourne très bien, un peu trop longtemps et est très fluide.  L’originalité de sa manière de scorer et ses choix apparemment simples mais profonds et aux nombreuses conséquences en font un jeu très agréable à jouer.

___________________________________

Philrey212 7/10

Taverna, sous un air légèrement familial, familial+, est plus retord qu’il n’y parait. En effet, même si les actions possibles ne sont pas légion, il faut « aligner » plusieurs paramètres afin d’optimaliser son action. La couleur de la carte indique quel client servir (représenté par un jeton de même couleur). Si on parvient à le placer sur un emplacement de même couleur, on augmente la guilde correspondante d’une case. Ce qu’on fait évidemment toute la première partie du jeu car les emplacements disponibles sont encore légion. Si on parvient en plus à ce que le symbole repris sur la carte correspond à un symbole de l’établissement visé, on bénéficie d’un certain avantage non négligeable (en rapport avec le symbole). Dernier élément, on doit déplacer un personnage à partir de l’établissement visé vers un autre. Et comme chaque personnage détermine une grosse partie de l’action, c’est bien important de commencer par là (et pas comme je vous l’ai expliqué 😉

Voilà, lisez les quelques lignes de SwatSh, ajouter les miennes et vous avez une bonne idée des mécaniques principales du jeu.

Dans l’ensemble, Taverna réussi à intégrer des mécaniques connues à merveille. Là où c’est plus compliqué, c’est d’identifier le public visé. Sans doute trop complexe/calculatoire pour joueurs non avertis et peut-être trop simple (tout est relatif, bien entendu) pour les gamers.

___________________________________

Ren:  7 /10

Aubergiste, à boire! Voilà ce que vous voulez entendre dans Taverna. Vous incarnez en effet un tavernier (ben oui un exploitant de taverne) qui veut être le plus renommé de la ville. Pour ce faire vous allez devoir attirer des clients et des faveurs des notables de la ville, tout en usant éventuellement de magie pour arriver à vos fins.

Le plateau central représente les différentes tavernes de la ville, ainsi que le château où on pourra gagner des faveurs. Lors de la mise en place chaque joueur prend deux titres de propriété dans 2 tavernes (=il met un pion sur un emplacement adéquat libre des deux tavernes choisies). En suite le jeu se déroule en 6 tours ayant chacun 7 phases (certaines dans un ordre précis, d’autres qu’on peut effectuer quand on le veut dans son tour):

1. choisir une carte client (chaque client appartenant à un peuple d’une couleur donnée)

2. placer une tuile client du peuple de la carte choisie sur un emplacement libre d’une taverne (emplacements en nombre limité). Si la couleur de la carte correspond à la couleur de l’emplacement libre, vous avancez de 1 dans l’échelle de popularité du peuple de cette couleur.

3. chaque propriétaire de la taverne choisie reçoit 3 sous (plus un bonus pour celui qui joue la carte si le symbole bière est présent sur la carte et dans la taverne)

4. activer un notable se trouvant dans la taverne. Ce qui signifie payer le coût éventuel pour l’activation, puis déplacer le notable dans une autre taverne, puis utiliser son pouvoir. Les 4 pouvoirs disponibles sont: acheter un titre de propriété, ajouter un ou deux jetons guildes dans la taverne de destination (permet de gagner des pv immédiatement et des bonus plus tard), recevoir une ou plusieurs faveurs royales (=tuiles bonus à utiliser pendant la partie et qui permettent éventuellement de gagner des points à la fin de la partie), monter de un ou plusieurs niveaux dans les échelles de popularité.

5. lancer un sort. Ce sont des cartes qu’on gagne en plaçant une carte client ayant le symbole livre dans une taverne ayant le symbole livre. Elles permettent d’avoir des bonus, d’ennuyer les autres…

6. revendre un ou plusieurs sorts contre des sous (peut être fait n’importe quand pendant son tour)

7. utiliser une ou plusieurs faveurs royales (gagnées en 4 ci-dessus)

A la fin on ajoute aux points gagnés deux décomptes: le décompte royal et le décompte peuple (dans l’ordre). Pour le décompte royal, on regarde celui qui est premier dans l’échelle du peuple élu (choisi au départ, et connu de tous), et ce dernier (bien qu’il soit premier, vous avez suivi?) choisit en premier selon quel critère il veut marquer des points dans le décompte royal. Il y a 5 critères: le nombre de faveurs royales, le nombre de sous, le nombre de titres de propriété, le nombre de sorts lancés pendant la partie et enfin le 5ème permet de recevoir 5pvs et de monter de 1 dans chaque échelle de popularité (utile pour le 2ème décompte). Sachant que chaque critère ne peut être utilisé qu’une fois, donc si le premier choisit le critère sous, le 2ème ne pourra plus choisir que dans les 4 restants, et ainsi de suite…Pour le décompte peuple, on marque des points dans chaque échelle de popularité selon le niveau atteint.

L’idée de choisir son critère pour le 1er décompte est excellente, et fonctionne très bien. Il y a de la compétition pour être bien placé dans l’ordre du choix. Pour le reste le jeu est assez classique (ce qui n’est pas un défaut en soi), il tourne correctement mais il est assez lent pour son format. Il y a en effet pas mal de « chipotages » (il faut bien vérifier les symboles, les couleurs, il faut regarder ses sorts, il faut planifier ses coups…), ce qui rend les tours longs, et donc l’attente entre les tours longue. Le jeu a duré beaucoup plus longtemps que ce à quoi on s’attendait par rapport au fait qu’il y a 6 tours et « seulement » une carte à jouer par tour. Last but not least (et je le répète toujours quand je dis ça, c’est un sentiment personnel donc chacun doit se faire son avis en le voyant) je ne suis pas séduit plus que ça par le graphisme et le monde dans lequel on évolue. Donc au final un jeu correct, mais pas indispensable.

___________________________________

Dan:  7,5/10

6 petits tours de jeu avec 1 carte à piocher, 1 pion à placer, de l’argent à récolter et 1 action à jouer: ce qui à priori aurait pu être un petit jeu sympa et léger se transforme vite en jeu calculatoire et assez lent (difficile d’anticiper son tour de jeu).

Pas spécialement lassant, Taverna aura du mal à trouver le public qui lui correspond mais perso, je fais partie des conquis.

___________________________________

Tapimoket:  8,5/10

Quand un jeu se base sur le thème des tavernes, moi je dis que c’est déjà un bon jeu…

Euh que la personne, là au fond de la salle, qui a crié « Alcoolique » sorte ! … merci

C’est même pas vrai ! C’est juste que rien de tel que de s’envoyer une bonne pinte  assis confortablement à une taverne…

Enfin tout dépend des fréquentations… En effet, cette fois, il s’agit de tavernes dans un univers médiéval fantastique avec la présence d’elfes, nains et de hobbits aux côté des humains.

L’ambiance est plantée et ma foi, j’ai trouvé tout cela, super original comme idée… Cette fois, on a quand même plus de convivialité que dans le seigneur des anneaux où tous ces peuples ne pensent qu’à étriper du méchant orc  afin de se débarrasser ensuite du grand Sauron… Cette fois, il n’est pas question de fumer le Sauron, mais de trouver les bonnes tables pour y installer les clients en fonction de leur goût… à savoir, prendre une bière, certes, mais le tout sur fond musical par exemple…

Pour nous aider il faudra demander de l’aide à quelques personnages  à forte influence, et si ça ne marche pas, on peut toujours discuter à coups de sorts envoyés dans la tronche de nos adversaires.

Non ! Non ! Ne vous méprenez pas ! Ce n’est pas un américantrash avec des kilos de dés et des figurines en plastoc sculptées et faites main par nos amis chinois (Bin quoi ? il faut bien appuyer sur le « Start » de la machine à injection).  TAVERNA est avant tout un jeu de gestion où vous allez bousculer vos méninges pour avoir le max de points avec ce qu’il faut d’interactions pour garder le ton dans un thème atypique…

Bon, en résumé et en plus clair, j’ai bien aimé…

Je peux finir ma bière, maintenant ?

___________________________________

 

1123 Taverna 2

Attention, ceci est la photo du proto qui peut varier de la version finale.

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

4 de réponses

  1. Brougnouff dit :

    Désolé mais on n’a pas dû jouer au même jeu !

    On s’ennuie bcp à attendre son tour car il n’y a pas grand chose à prévoir à l’avance.
    On peut attendre presque 10mn, le temps que les autres joueurs terminent leurs actions.
    Cette mécanique de jeu où tu fais ton tour complet ne se fait presque plus de nos jours car elle a fait place aux actions réalisées de manière séquentielle par tous les joueurs.

    Coté matos, les jetons sont pas terribles et la piste d’avancement des peuples n’est pas pratique quand on veut faire avancer un pion.

    Coté stratégie, y’a pas grand chose, faire du gob pour les PV sur les tavernes et devenir proprio avec le notaire puis faire monter tes pistes avec l’ambassadrice. Et je confirme, la Princesse ne sert pas à grand chose !

    Bref, aucun des 4 joueurs n’a accroché au jeu, trop lent, trop long et pas assez intéressant !

  2. SwatSh dit :

    Joli Michlab 😀

  3. Velvetlad77 dit :

    Taverna, L’Auberge Sanglante; la tendance est à l’hôtellerie cette année 🙂

  4. MichLab dit :

    Merci pour ces explications et commentaires !
    En tout cas, c’est une fiche de jeu qui donne soif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *