• Yellow & Yangtze - FICHE DE JEU
  • 3

Yellow & Yangtze

Note moyenne
8.00
(1 note)
Mise en place: 10' - Règles: 20' - Partie: 90'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 8/10

Yellow & Yangtze est une version revisitée du chef d’oeuvre de Reiner Knizia: Tigre et Euphrate.  Il est sorti l’année passée mais, pour notre plus grand bonheur, il va bientôt sortir en Français grâce à Matagot (Root, Wingspan, Scythe) lors du prochain salon d’Essen.

Yellow & Yangtze reprend principalement la mécanique de Tigre et Euphrate.  Si vous n’y avez jamais joué, je vous encourage à aller voir notre fiche du jeu original ici.  Cela vous expliquera ces magnifiques mécaniques épurées d’un de meilleurs jeu de tous les temps.

Il y a néanmoins quelques différences entre les 2 versions.  Concentrons-nous ici sur ces différences.  La première saute aux yeux dès l’ouverture de la boite : les tuiles !  Les tuiles sont ici hexagonales alors que dans Tigre & Euphrate elles étaient carrées.  L’air de rien, ça change déjà beaucoup dans le jeu de placement de tuiles.  Et les différences ne s’arrêtent pas là et sont amplifiées par les nouvelles règles de conflit externe.  Dans Tigre et Euphrate, lors d’une fusion, ce sont les couleurs qui s’affrontent.  On résout alors le conflit couleur par couleur.  Il est tout à fait possible que le vainqueur du conflit soit issu d’un royaume pour une couleur et d’un autre pour une autre.  Dans Yellow & Yangtze un seul camp sera le gagnant.  Et les joueurs d’un camp devront s’associer pour combattre, ensemble, les joueurs de l’autre camp.  Si un joueur se retrouve dans les 2 camps, il gagnera avec l’un et perdra avec l’autre !!!  On ne regarde alors plus les tuiles de chaque couleur mais seules les tuiles rouges comptent.  Et les points gagnés par ces conflits sont minimisés rendant cette action peut productive en PVs et donc bien souvent peu intéressante alors que dans le jeu de base c’était la plus grande source de PVs.  Le jeu s’en retrouve bien changé et beaucoup moins aggressif.

La façon de construire des pagodes est largement simplifiée dans Yellow & Yangtze.  Auparavant, les monuments se construisaient avec 4 tuiles qu’on retournait.  Ici il suffit de 3 tuiles qu’on ne retourne pas qui plus.  Dans Tigre et Euphrate cela résultait un affaiblissement car on perdait le support de certaines couleurs.  Ici ça ne l’est plus et on va donc beaucoup plus souvent construire des pagodes et même se les chiper car quand elles sont toutes construites, on peut en voler une adverse.

De plus, les couleurs ont des capacités spéciales.  Ici, on peut poser plusieurs tuiles bleues d’affilée.  Deux tuiles bleues peuvent détruire un espace.  Les tuiles vertes servent à acquérir de nouvelles tuiles face visible.  On peut voler une pagode avec 2 tuiles vertes.  Les tuiles jaunes valent comme une couleur joker. 

Ces différences rendent Yellow & Yangtze plus facile et moins tendu que son prédécesseur.  Il y a moins de contradiction dans les mécaniques.  On va moins être en alerte constante sur les différents conflits possibles et plus dans l’optimisation de ses couleurs, des avantages de chacune et des synergies possibles.  L’interaction reste néanmoins très présente grâce aux conflits internes toujours possibles et aux vols de pagodes difficilement maitrisables mais très amusants.  Et ces ajustements rendent la chance un peu moins présente dans Yellow & Yangtze.  Dans Tigre et Euphrate, vous pouvez gagner la partie grâce à un ou deux gros conflits externes bien violents.  Ici c’est plus soft et une solution est plus facilement trouvable.  Un retard peut plus facilement être rattrapé.  Il est donc mieux adapté au milieu familial et plaira peut être moins aux joueurs aguerris assoiffés de sang 🙂 .  Dans Tigre et Euphrate on va plus préparer un gros coup stratégique alors que dans son successeur on progressera à petits pas plus tactiques.  Yellow & Yangtze est tout aussi intéressant que son ainé mais procure, avec des règles similaires et tout aussi simples, des sensations de jeu bien différentes.


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

3 de réponses

  1. SwatSh dit :

    Bah, c’est quand même plus ou moins équivalent à un T&E.

  2. Atreyo dit :

    Du coup en terme de poids il est plus a comparer a un Qin qu’à un T&E j’imagine…

  3. le zeptien dit :

    Merci beaucoup pour cette bonne présentation. Yellow & Yantzee est un jeu qui retient mon attention depuis quelques mois et en tant qu’admirateur de Tigre et Euphrate (et pourtant j’y joue depuis toujours comme une quiche), je ne pourrais pas passer à coté cette nouvelle (et jolie) version.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *