• Orchard Ocean - FICHE DE JEU
  • 0

Orchard Ocean

Note moyenne
7.00
(1 note)
Mise en place: 15' - Règles: 25' - Partie: 90'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Mécanisme(s): ,
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 3 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Langue: Anglais
Niveau d'anglais: Sans texte
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

SwatSh: 7/10

Analog Lunchbox est un éditeur Japonnais qui publie, chaque année, à l’occasion du salon d’Essen, un jeu souvent intéressant, à chaque fois du même auteur, Masaki Suga. En effet, il y a 2 ans ils publiaient Lagerstätten, l’année passée Airship City et cette année Orchard Ocean.

Orchard Ocean est dans la même lignée que ses 2 prédécesseurs. Un jeu sobre, épuré, aux mécanismes classiques et assez simples. Le jeu se joue en 12 tours chacun divisé en plusieurs phases.

La première consiste simplement à choisir une des tuiles disponibles pour ce tour. Les joueuses vont choisir, chacune à leur tour, une des tuiles des 3 types disponibles (ordre du tour, tuile lieu ou tuile île). Elles doivent terminer cette phase avec 3 tuiles, une de chaque type. Elles vont donc choisir leurs tuiles en fonction de celles choisies par vos adversaires. Si, par exemple, vos 2 adversaires ont choisi une tuile île, vous pouvez librement choisir une tuile d’un autre type puisque vous savez qu’aucune d’elles ne va pouvoir prendre une seconde tuile île.

La tuile île va indiquer la ressource produite ou à échanger contre des sous ou des PVs, la tuile lieu va vous indiquer où vous pouvez la placer sur votre plateau personnel et la tuile ordre de tour va indiquer votre position pour le choix des tuiles lors du prochain tour de jeu.

Lors de la phase suivante, les joueurs vont placer leur tuile île à l’endroit indiqué par leur tuile lieu. Ils ont néanmoins le choix de placer la tuile face visible ou cachée. La face cachée représente toujours un port.

Ensuite, ils vont pouvoir recruter de nouveaux ouvriers contre 2 sous puis les placer sur leurs tuiles île afin de gagner des ressources durant la phase de récolte. La phase de récolte n’a lieu que durant certains tours de jeu. Cette phase va consister à produire des ressources sur certaines de vos tuiles où se trouvent vos ouvriers et à les livrer sur d’autres tuiles de votre plateau personnel qui demandent les ressources produites afin de gagner des sous ou des PVs. Vous devrez alors faire face à des contraintes de portée (une tuile peut livrer à une tuile située à une certaine distance). Vos ports vont alors vous permettre d’augmenter cette portée.

Orchard Ocean est donc un jeu assez simple et épuré où l’interaction est bien présente dans le choix des tuiles ainsi que pour la bataille de l’ordre du tour. Le reste est très classique et consiste essentiellement à produire des ressources pour les livrer ailleurs afin de les transformer en argent ou en pvs. Une gestion de l’argent et des ouvriers est néanmoins nécessaire et apporte un élément intéressant. On aurait aimé une mécanique permettant d’acquérir de petits pouvoirs ou bonus qui aurait donné plus de profondeur et de rejouabilité au jeu bien que la beauté du jeu donne envie d’y revenir.


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *