• Caylus 1303 - FICHE DE JEU
  • 1

Caylus 1303

Note moyenne
9.00
(1 note)
Mise en place: 7' - Règles: 20' - Partie: 110'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Mécanisme(s): ,
Catégorie: Expert
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

SwatSh 9/10

Le jeu original Caylus qui fut une bombe ludique à l’époque et durant de nombreuses années est sorti en 2005.  Les règles du jeu original commençaient par « en 1289 … ».  14 ans plus tard, sort la nouvelle version de Caylus, Caylus 1303, tout se tient 😉  Caylus était édité par Ystari.  Depuis lors, certains membres d’Ystari ont fondé les Space Cowboys qui publient, à leur tour, Caylus 1303, tout se retient 🙂

Caylus 1303 est une version modernisée de son illustre prédécesseur.  De nombreuses choses ont été maintenues et d’autres ont été changées.  Je ne vais pas ici faire une liste exhaustive des changements mais je parlerai de ceux qui m’ont le plus marqué ainsi que du jeu en lui-même pour celles ne connaissant pas l’original (houuuuu 😉 ).

Caylus était un des pionniers en matière de mécanique de placement d’ouvriers, Caylus 1303 reste un jeu de placement d’ouvriers.  Le jeu se joue en 9 tours et chaque tour est subdivisé en 4 phases dont la première consiste à placer ses ouvriers sur les différentes cases d’action.  Il y a 2 endroits où on va pouvoir placer ses ouvriers : soit sur un des bâtiments de la route, soit au château.  La majorité des bâtiments de la route vont apporter des ressources, soit « gratuitement », soit en échange d’un ouvrier.  Certains vont permettre de construire de nouveaux bâtiments le long de la route en payant les ressources exigées (il y a 14 bâtiments disponibles à la construction pour chaque partie).  Construire un bâtiment va non seulement permettre de gagner des PVs mais va également permettre aux joueurs de réaliser une action supplémentaire généralement de plus en plus puissante en permettant de gagner plus de ressources…  Ce qui est très chouette dans cette mécanique, c’est que les actions disponibles vont varier à chaque partie et aucune voie n’est tracée à l’avance.

Outre récupérer des ressources et construire des bâtiments, vous allez pouvoir participer à la construction du château et gagner des faveurs si vous êtes celui qui y contribue le plus grâce à un système de majorité.  Les faveurs vont vous permettre de gagner des ressources et une tuile personnage qui va vous apporter un petit pouvoir comme gagner plus de PVs via certaines actions, gagner une ressource à chaque tour,…  C’est un petit plus original par rapport au jeu de base qui permet des approches différentes en cours de partie sans pour autant pouvoir axer toute sa stratégie dessus puisqu’on peut vous voler une tuile personnage.

La gestion des ouvriers

Il n’y a plus de gestion d’argent dans Caylus 1303 et il ne faudra donc plus payer ses actions mais bien gérer ses ouvriers.  Chaque tour, on reçoit 3 ouvriers ce qui est fort peu.  Heureusement, certains bâtiments vont vous permettre de gagner de nouveaux ouvriers et certaines actions ou personnages vont vous permettre de gagner plus d’ouvriers à chaque tour.  Une bonne gestion de ses ouvriers est essentielle dans Caylus 1303 et faire plusieurs tours avec seulement 3 ouvriers peut s’avérer catastrophique et vous ruiner votre partie.  C’est un des grands reproches qu’on peut faire au jeu : il est très méchant et ne pardonne pas les erreurs.  Il arrivera souvent qu’un joueur soit perdu avant le milieu de la partie et subira le jeu le reste de celle-ci.

Passer

Le jeu de la passe reste assez subtil dans Caylus 1303 🙂  Dès qu’une joueuse passe, le coût des actions pour les autres est doublé : il faut dépenser 2 ouvrières au lieu d’une pour réaliser une action.  Une tuile personnage est néanmoins très puissante puisqu’elle vous permet de n’en dépenser toujours qu’une.  Mais sans elle, le jeu peut être très tendu car on va redouter le moment où une joueuse passe et se concentrer sur les meilleures actions dès le début car après qu’une joueuse ait passé, il sera très coûteux de vouloir continuer à jouer…

Le Prévôt

Un autre élément succulent de Caylus est son prévôt qui apporte une part de prise de risque dans ce jeu si cartésien 😉  Il va se déplacer le long de la route des bâtiments et ce seront les joueurs qui pourront le faire.  Tous les bâtiments situés derrière le prévôt ne pourront pas s’activer.  Les joueurs qui vont placer des ouvriers sur les bâtiments proches du prévôt vont donc prendre certains risques mais qui en vaudront de temps en temps la chandelle tant ces bâtiments sont bien souvent très intéressants.  Ces risques peuvent néanmoins être modérés grâce à l’action permettant de déplacer le prévôt gratuitement.  Tout ça apporte pas mal de subtilité, de tension et même un soupçon de négociation dans le jeu car les joueurs vont avoir l’occasion de collaborer pour faire bouger le prévôt…  L’ordre de passe est essentiel dans ces déplacements et passer en premier permet non seulement d’augmenter le coût des actions des autres joueurs mais également de devenir le premier joueur pour le tour d’après.  Mais plus tard on passe, plus on aura un certain contrôle sur le déplacement du prévôt.  Aucun choix n’est simple dans Caylus 1303 😉

Bye bye le kubenbois !

Et oui, outre être un des précurseurs du jeu de placement d’ouvriers, Caylus était un des précurseurs des jeux kubenbois.  Et là, Caylus 1303 tranche fortement par rapport à son prédécesseur puisque les cubes ont disparus au profit de magnifiques ressources en bois figuratif.  C’est très très joli et bienvenu évidemment.

Les changements dans Caylus 1303 apportent un réel plus au jeu, le rendant plus simple, plus fluide et plus épuré tout en gardant sa grande profondeur.  On sent néanmoins que le jeu date et les actions ne sont pas très excitantes puisqu’elles consistent essentiellement à récolter des ressources et à les dépenser pour des PVs.  De plus, le jeu peut être très punitif et certains joueurs pourront être largués en cours de partie sans aucune chance de revenir dans la partie.  Les nouvelles tuiles personnage, le jeu de la passe et du prévôt, la tension dans la gestion des ouvriers et les choix à faire entre les bâtiments, le château et les merveilles permettent de garder ses particularités et de maintenir un grand plaisir ludique.  Caylus 1303 relève haut la main le défi de moderniser cette légende du jeu moderne tout en maintenant ses grands atouts.



Vin d’jeu d’vidéo

L’explication des règles et la dégustation par SwatSh en 13 minutes

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

1 réponse

  1. Grissom dit :

    Merci pour ce compte rendu exhaustif et de qualité qui confirment mes quelques réflexions personnelles sur l’évolution de ce grand Ancien..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *