• Cartaventura : Les trois mousquetaires, l’honneur de la Reine - FICHE DE JEU
  • 0

Cartaventura : Les trois mousquetaires, l’honneur de la Reine

[postbox]? [customer_box]?
[philibert_fiche]? [espritjeu-fiche]? [jeuxenboite_fiche]? [parkage_fiche]? [magic_bazar_fiche]?

Claire et la famille Meeple : 7/10

La famille des Cartaventura s’agrandit avec une nouvelle aventure de capes et d’épées. La manière de jouer est similaire : on lit la première carte puis on se laisse guider par le jeu. Certaines cartes sont des plans, d’autres des objets que l’on garde avec soi, et enfin d’autres sont des textes qui indiquent une action à faire.

J’ai constaté des différences avec les titres précédents. Tout d’abord le format de la boîte. Alors qu’il n’était déjà pas bien grand avant, c’est maintenant un simple étui. Ensuite, certaines actions demandent de posséder un certain nombre de symboles qu’il faut compter dans les cartes en jeu mais aussi sur celles défaussées. Cette pratique m’a un peu dérangée car pour moi une carte défaussée est retirée du jeu, donc sans intérêt. Dans Les trois mousquetaires : l’honneur de la Reine il n’en est rien, il faut donc avoir toujours un œil sur cette défausse. Si l’histoire est très agréable, j’ai cependant eu le sentiment d’être beaucoup plus dirigée dans mes choix. Contrairement aux autres titres, il y a une chronologie à trouver pour avancer dans l’histoire, le jeu est donc moins ouvert. Il faut faire les choix dans le bon ordre pour posséder les symboles requis. Si ce n’est pas le cas, la suite de l’aventure tourne court. Dans ce scénario il faut trouver les deux fins possibles pour obtenir la victoire. J’ai la sensation que la conception du jeu n’est pas la même, ici il faut plus découvrir la trame pour que l’histoire arrive à son terme alors que dans Hollywood ou dans Vinland ou Lhassa on était plus dans une histoire que l’on est libre d’écrire en fonction de ses choix.

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *