• Pandemic Iberia - FICHE DE JEU
  • 0

Pandemic Iberia

Note moyenne
8.00
(1 note)
Mise en place: 15' - Règles: 20' - Partie: 50'
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s): ,
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs (1 note)
9.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

1539 Pandemic Iberia 1

1524 Saltlands 3

SwatSh8/10

Matt Leacock, l’auteur de l’excellente série de Pandémie, s’est associé à Jesus Torres Castro (quel nom !!!) pour réaliser cette extension Iberique de Pandemie.  Et Jesus, auteur Espagnol s’il-vous plaît, n’en est pas à son premier essai Iberique !  Il a déjà réalisé une extension Ibérique pour Hanabi (Gana o explota), pour Santiago de Cuba ainsi que l’Hispania edition des Colons de Catane.  Encore plus surprenant, Jesus est l’auteur de l’excellent Watson & Holmes !!!

On n’a donc pas affaire à des manchots pour cette version Ibérique.  L’apport de Jesus se sent beaucoup dans le thème qui tourne autour des grandes pandémies Espagnoles du 19e siècle (la malaria, le typhus, la fièvre jaune et le cholera) sans parler de la célèbre grippe qui arrivera en 1918.  Le thème est bien maîtrisé et ça se sent jusque dans les nouveaux mécanismes :

La naissance du chemin de fer

Pour une action, un joueur peut placer un chemin de fer entre 2 villes.  Pour une action, un personnage peut passer d’une ville à une autre peu importe le nombre de villes entre elles à condition d’emprunter la même ligne de chemin de fer.

Le prix d’une action pour placer un chemin de fer est un peu cher et il ne sera pas rare de voir naitre quelques lignes sans plus.  C’est évidemment proche du thème car au 19ème siècle, l’Espagne ne bénéficiait pas d’un large réseau.  Un personnage, le cheminot, permet néanmoins de construire 2 tronçons pour le prix d’un.

La purification de l’eau

Pour une action et la défausse d’une carte, un joueur peut purifier l’eau d’une région.  Il place un jeton « eau » dans un espace encadré par des routes.  Si plus tard un cube maladie doit être placé sur une des villes adjacentes à un jeton eau, on retire le jeton eau sans placer de cube maladie.  Pas mal puissante cette action qui peut vous prémunir contre des pandémies.

L’avion

Quand on voyage en avion …  Ben non hein 😉  Il n’existait pas à l’époque hé ho !  Vous suivez un peu ? 😉  A la place…1539 Pandemic Iberia 3

Le bateau

La péninsule Ibérique étant une péninsule 😉 , elle est quasi complètement entourée d’eau.  Un personnage peut dès lors voyager en bateau d’un port à l’autre en défaussant la carte du port de destination.

Les 2 variantes

En plus de ces nouveaux mécanismes, Pandemic Iberia propose 2 scénarios qui permettent d’encore plus varier vos parties.  Un des 2 scénarios est d’ailleurs fort proche du thème, une nouvelle fois, puisqu’il va simuler l’afflux des patients vers les hôpitaux.

On retrouve bien l’excellent Pandemie dans ce Pandemic Iberia.  Le jeu est toujours aussi bon et c’est très agréable d’y jouer sur une autre carte avec des mécanismes légèrement différents.  Faut-il pour autant vous procurer Iberia si vous possédez déjà toute la série Pandémie ?  Je ne trouve pas, elle est déjà suffisamment complète comme ça.  Maintenant, si vous ne possédez aucune version de Pandémie ou juste la version de base, je vous conseille cette nouvelle version qui renouvelle bien le jeu, lui apporte un thème qui nous parle plus, nous les Européens, vu l’histoire de nos voisins.  D’un autre côté, ce thème peut sembler assez lourd par rapport à la science-fiction de la version de base.  Quoiqu’il en soit, Viva Jesus Torres Castro !


1539 Pandemic Iberia 8


1539 Pandemic Iberia 4


1539 Pandemic Iberia 5


1539 Pandemic Iberia 6

Avis et notes des lecteurs
Note moyenne :
(1 note)
9.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par betty
pendez me
Très beau, une bonne déclinaison du pandemie orginal J'hésitais entre celui-ci ou le Chtulu; mais Iberia me parle plus, vu que j'habite à côté... Si mes voisins étaient des monstres, j'aurais peut être choisi l'autre.

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *