• FootClub - FICHE DE JEU
  • 2

FootClub

Note moyenne
9.50
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 10' - Partie: 60' - Meilleur score: 3/1
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 2 à 2 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Récompense(s):
Note moyenne des lecteurs (2 notes)
9.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1567 FootClub 1

 

Belboudin 1Belboudin: 9,5 /10

Il y a peu je suis tombé par hasard à un vide-greniers sur l’un des jeux de mon enfance : Buteur ! Plus exactement c’était l’un des jeux qu’un ami avait et pour lequel je bavais à l’idée de l’acquérir : manque de chance j’ai jamais eu et j’en suis resté à à l’étape du rêve devant mes catalogue de jouet, et à chaque fois que j’allais chez lui (et qu’il m’écrabouillait par la même occasion).

Me voila donc tout fier d’expliquer à mon fils ce jeu, d’y jouer fébrilement dans l’attente des sensations de mon enfance et… de constater que bon, oui c’est du foot mais une bonne dose de chance et pas une grande tactique derrière. Mais ne boudons pas notre plaisir cela restait jusqu’à peu ma plus grande référence de jeu de société sur le football !

Mais ça c’était avant ! Maintenant il y a FootClub !

En effet les deux jeux n’ont pour ainsi dire de commun que le thème, pour le reste le match n’existe pas ! Mais avant d’aller plus loin prenons le temps de voir de quoi il en retourne. Installez-vous tranquillement, servez-vous une bière ou un verre de chianti et regardons un peu de quoi il s’agit.

D’après le pitch FootClub se propose de nous faire vivre une expérience digne des plus grands matchs de foot, avec de véritables sensations. Diantre le fan de foot que je suis ne peut qu’être alléché !1567 FootClub 2

Pour ce faire nous bénéficions à l’intérieur d’une boite assez petite d’un grand nombre de cartes (en deux decks rouge et bleu identiques, plus des cartes joueurs), d’un nombre de jetons à peine inférieur mais pas de plateau. L’impression générale à l’ouverture reste très bonne, le matériel est de bonne qualité, il y a des attentions généreuses pour les joueurs avec quelques sachets zips.

Deux modes de jeu sont disponibles que nous allons décrire successivement.

  1. Règle poussin (piuou piouuuu)

    C’est un mode rapide pour joueur, qui se destiné à un public plus familial que joueur, ou tout simplement comme un didacticiel avant de se lancer dans le mode complet (comme dans les jeux vidéos).
    On commence avec un deck prédéfini pour chacun des joueurs (pour constituer son équipe avec des joueurs et un entraîneur, et 20 pour sa main de cartes match à jouer). On place les cartes  sur la table suivant un dispositif tactique imposé (4-1-3-1 et 4-2-1-3) et en cinq minutes on est prêt à jouer ! Simple et efficace.
    Ensuite le jeu se déroule simplement :

    1) Tirage du toss pour savoir qui débute avec le ballon (en seconde mi-temps on inverse)

    2) Chaque joueur prend 5 cartes supporters qu’il pose devant lui et 4 cartes de son deck de match pour sa main initiale.

    3) On débute le match ! Avec des tours de jeu identiques à chaque fois : Pioche – Pose de cartes Supporters – Gestion de la possession de balle et phase offensive éventuelle.1567 FootClub 3

    Pioche

    Simultanément les joueurs piochent 2 cartes

    Cartes supporters

    Si les joueurs ont une carte supporters en main ils peuvent l’ajouter à celles qu’il possède (en main elles ne servent à rien).

    Gestion de la possession de balle

    C’est le cœur du jeu et fonctionne là encore de manière simple. Le joueur qui défend peut tenter de reprendre la balle à son adversaire en jouant une carte pressing ou tacle. Le pressing donne toujours la balle, le tacle est plus aléatoire et le joueur doit lancer les dés ; 7 et plus le tacle est réussi et le ballon récupéré, le joueur venant de perdre le ballon pouvant à son tour jouer des cartes tacles ou pressing, mais 6 ou moins c’est raté ! Et louper un tacle marque la fin de cette phase.

    Phase offensive

    Le joueur qui possède le ballon après la phase de possession de balle peut tenter de marquer un but s’il possède :

    -3 cartes supporters placé devant lui

    -1 carte d’attaque placée dans sa main qu’il jouera1567 FootClub 4

    La résolution de la phase offensive est intuitive.

    -Le joueur attaquant compare sa valeur d’attaque à la valeur de défense de son adversaire : pour l’attaque on comptabilise les étoiles de la carte entraîneur, des cartes attaquants et milieux offensifs, pour la défense celles des milieux défensifs et des défenseurs. Cette valeur sera positive ou négative suivant les cartes des deux joueurs.

    -Les deux joueurs peuvent ensuite joueur des cartes pour améliorer leurs bonus respectifs en jouant des cartes de Soutien (+2 étoiles) ou en époumonant les cartes supporters (+1 étoile). Comme précédemment pour les tacles les soutiens défensifs se résolvent aux dés, ajoutant de l’incertitude à l’action supposée et risqué du défenseur.

    -On arrive donc à un chiffre pour le bonus de l’attaquant.

    -Enfin le défenseur jette un dé, l’attaquant fait de même et ajoute à son total le bonus d’attaque. Si l’attaquant l’emporte il y a tout simplement but ! Si c’est le défenseur il y a arrêt du gardien et une nouvelle phase de possession de balle démarre. En cas d’égalité les joueurs relancent les dés mais on ne tient plus compte du bonus de l’attaquant.

    Les deux joueurs jouent ainsi jusqu’à ce que le deck de match soit vide et qu’on ne puisse plus piocher dedans. Le joueur ayant marqué le plus de but est le vainqueur !1567 FootClub 5

    Alors à jouer c’est surprenant car on se prend très vite au jeu. C’est simple, rapide, instinctif. Les actions s’enchaînent à toute vitesse sans qu’il n’y ait de doutes sur les règles. Le mode très simple de jeu permet d’enchaîner les parties sans lassitude et pour les plus jeunes c’est très amusant (testé avec des enfants de 9/11 ans). Il y a bien entendu du hasard dans l’ordre de pioche des cartes, la réussite au dés qui peut être agaçante mais pour un jeu de cet acabit c’est très acceptable et la faible durée des parties permet très vite de prendre sa revanche !

    Donc un très bon premier mode de jeu qui nous donne envie de voir la suite !

  2. Règles complètes

    Le premier changement provient de la règle de jeu. En effet la version poussin se contentait d’un livret de 8 pages, abondamment illustré d’exemples et rappels, d’une clarté à toute épreuve, mais ici nous faisons face à un livret de 32 pages en petits caractères qui peut effrayer au premier abord ! Dans les faits il n’en est rien et c’est à souligner car la lecture est très agréable, sans obstacles majeurs, bien illustré d’exemples et s’il y a beaucoup de textes ce ne sont bien souvent qu’une modification des règles poussins. Bravo c’est parfait !

    1567 FootClub 6Dans les faits le jeu va reprendre les grandes lignes du premier mode mais en apportant de la profondeur et de la richesse tactique.

    On reprend l’idée des decks identiques, bleus et rouge, qui garantissent que les deux joueurs auront les mêmes chances et on commence le jeu par un petit mercato cette fois-ci ! En effet il va falloir composer son équipe en effectuant des choix tactiques en recrutant des joueurs offensifs et défensifs de façon à obtenir une équipe qui vous correspond. Un astucieux petit système garantit un équilibre de poids des équipes (même nombre d’étoiles de l’ensemble des joueurs choisis), et les joueurs doivent recruter leur 11 mais aussi un entraîneur et des remplaçants. Les cartes joueurs possèdent les fameuses étoiles dont on a parlé avant, mais aussi des points forts (Adroit, intraitable en défense, rugueux, …) qui seront utiles durant les rencontres et un profil inhérent (technique, physique, tactique) qui peut permettre de décrocher un bonus s’il colle au style de l’entraîneur.

    A ce stade je suis convaincu que certains se voient composer des équipes de 11 attaquants ou 11 défenseurs mais l’éditeur a prévu un certain cadre pour éviter les abus 🙂 Ainsi on doit avoir de 1 à 3 attaquants seulement, et il existe le même genre d’encadrement pour les autres postes.

    On retrouve le même système de bonus offensif/défensif en additionnant les étoiles des joueurs par bloc. Une fois l’équipe recrutée il faut désigner les titulaires, les remplaçants, la tactique de match, le capitaine… chacun de son côté pour réserver la surprise à son adversaire au début du match !

    C’est très complet et cette petite phase qui dure quelques minutes donne déjà bien plus d’intérêt au jeu, une bonne part d’intox, des choix stratégiques à faire (privilégier l’attaque ? la défense ? des joueurs avec des points forts offensifs ?…). On se prend très facilement au jeu.

    Avant de donner le coup d’envoi reste à constituer sa main de cartes de match. Les joueurs choisissent librement 14 cartes de leur deck, privilégiant qui l’offensive, qui la défense… et prennent au hasard 4 de ses cartes pour débuter la partie, on piochera ensuite 2 cartes à chaque tour de jeu.

    Une fois l’équipe en place reste plus qu’à écrabouiller votre adversaire !!!1567 FootClub 7

    Le jeu va ensuite se dérouler de la façon suivante :

    1 ) Un joueur est désigné comme étant à domicile. Il bénéficie de quelques avantages (soutien du kopp avec une carte à usage unique qui offrira un bonus important au moment que l’on souhaite) et débute la rencontre en défense (ce qui est un avantage).

    2) le ballon est ici figuré par un dé de couleur qu’on va lancer au début, et dont la couleur modifiera le joueur actif durant la rencontre via un astucieux ruban de ciblage posé sur les cartes. Sur chaque carte un ruban coloré désigne le poste qui s’activera en fonction de la couleur du dé. Ce joueur sera alors celui qui taclera, qui sera éventuellement taclé, qui pourra éventuellement tirer au but, etc… Pour apporter de la diversité les cartes d’un même type (tacle, phase offensive, etc) ont un ruban différencié.

    3) L’usage de toutes les cartes reprend les principes du premier mode mais avec à chaque fois un petit plus ! On pouvait utiliser le pressing pour récupérer la balle ? Cette fois-ci s’ajoute une gestion de  l’effort fourni avec un point fraîcheur à dépenser pour simuler l’effort du pressing, le joueur ne disposant plus de ce point et étant désigné par le ruban ne peut tout simplement pas récupérer la balle…

    Il en va de même du tacle et du soutien défensif qui introduisent cette fois-ci le risque de blessure du joueur adverse (et la perte temporaire d’une étoile pour le joueur), le carton jaune ou même un penalty en fonction de la prise de risque du défenseur (si je prend un risque j’ai un bonus au dé mais si je loupe je fais faute !) et du résultat des dés. C’est simple mais diablement efficace !

    4) Les cartes offensives sont plus variées dans ce mode, proposant outre la carte basique d’attaque placée des possibilités de contre attaque ou d’exploit individuel. Ici aussi les aptitudes des joueurs (adroit ou accélérateur vont donner un bonus à l’attaquant), rendant le jeu plus tactique pour faire en sorte que ce soit le bon joueur qui se retrouve avec la balle en phase offensive.

    5) La mi-temps intervient lorsqu’un joueur ne peut plus piocher de cartes (donc au bout de 5 tours de jeu). Les joueurs défaussent les cartes qu’ils possèdent en main (et conservent les cartes supporters posées) et refont une main de 14 cartes pour la seconde mi-temps. Ainsi si je mène 1-0 à la mi-temps je peux très bien ne plus prendre que des cartes défensives pour tenter d’empêcher mon adversaire de marquer ! A l’inverse si je suis mené il va falloir prendre des risques…

    1567 FootClub 86) Comme dans un match de football il est possible d’effectuer des changements et de réorganiser son équipe en fonction de ses besoins (joueurs fatigués, qui ne correspondent plus au ruban de ciblage, qui ont des cartons, qui sont blessés…) ou de la tactique de son adversaire. Les changements sont limités à 3 par équipe en veillant à toujours respecter les règles de dispositions tactiques minimum, et permettent alors des permutations entre les joueurs.

    7) Le vainqueur final sera celui qui aura bien évidement le plus de but marqués. Ne vous attendez pas à des scores fleuves il y a plus de chance de faire 0-0 que 8-5 ! On peut alors faire une revanche en conservant les équipes en place et en procédant à un petit mercato avec les cartes de joueurs restantes dans la défausse, en tenant compte des joueurs avertis et suspendus, ou simplement refaire une partie.

Et donc ?

C’est véritablement une très agréable découverte que ce jeu ! C’est, pour le fan de foot que je suis, une véritable simulation ludique qui aura su éviter d’alourdir inutilement les mécanismes pour garder du fun tout en élaborant un jeu stratégique à souhait. On passe une heure très agréable qui n’incite qu’à en repasser une autre sous forme de revanche !

Le passage à la version complète s’impose très vite et relègue la version poussin à la découverte ou au jeu avec les plus petits, toutefois ce mode a le mérite de permettre d’appréhender le jeu en douceur et d’offrir des parties rapides et cohérentes.

Dans le jeu complet il y a une véritable richesse tactique avec des choix de joueurs, de positionnement, de la prise de risque dans les tacles et la défense (j’ai d’ailleurs fini à 10 mon dernier match !), mais aussi à la découverte du jeu adverse qui peut totalement bloquer le votre et nécessiter de votre part un réajustement rapide. C’est franchement très proche d’une simulation de foot mais sans lourdeur car l’ensemble se déroule harmonieusement.

Si j’avais un regret à formuler c’est bien sur la frilosité dont à fait preuve l’éditeur à agrémenter d’un poil de fun son jeu. En effet il y a sous nos yeux ébahis une simulation qui tourne comme une horloge, mais il y avait matière à s’amuser un peu plus dans les noms des joueurs (on a un dictionnaire de noms totalement incolores comme j’en trouvais dans les jeux vidéos sans licences des années 90 !). J’aurais aimé faire jouer Florent Brascassé le défenseur trois étoiles à tendance rugueuse (on aurait même pu lui infliger un malus sur les tacles) ou Michel « Sniper » Nguyen avec son aptitude virtuose, bref il y avait moyen de s’amuser avec les noms et les compétences de même dans les illustrations !  Cependant il est tout à fait compréhensible que l’éditeur se soit abstenu de verser dans l’humour à outrance, au risque de rendre trop « enfantin » ce jeu qui se veut plus proche de la simulation ludique.

Il est toutefois simple d’imaginer que dans le futur soit proposer un set de cartes en extension de son jeu plus orienté humour (on peut même imaginer alors des aptitudes spéciales …), ou même personnalisable pour les clubs de foot ?!

Mais ce ne sont que des détails qui ne doivent pas nous écarter du plaisir ressenti : au placard mon Buteur acheté sur le vide-grenier !


1567 FootClub 12


1567 FootClub 13


Vin d’jeu d’music

Avis et notes des lecteurs
Note moyenne :
(2 notes)
9.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par Telf
Dans la lucarne
Le jeu n'est pas très beau. Il est sobre, oldschool dans les dessins, mais la typo est très bonne, et en un coup d'oeil on a toutes les infos.Mais ce point légèrement négatif est vite balayé dès le début de la partie.La composition d'équipe est vrt bonne et déjà il y a un peu de tension.On voit ce que l'adversaire prend comme star et on devine la tactique d'en face.Et le match est rapide, ça enchaine (quand on maitrise les règles). On se retrouve à faire notre JeanMimi pour commentaire nos actions de cartes. Je trouve l'ambiance très bonne. Le jeu est vraiment plaisant et facile à jouer.Pour ce qui est de la dimension tactique, c'est autre chose. Là en effet, on se retrouve dans le dilemme d'un match. Je lance ou pas une attaque, je prend un risque alors qu'il reste pas mal de temps avant la mi-temps, je lâche tous mes soutiens pour un but, et je blinde en def' après si ça passe...Actuellement après 5 parties, je me retrouve face à un mur. Mon garçon (10ans) a vite compris qu'il faut blinder derrière et attendre que j'attaque et il me contre. Quand je vois tout ce qui faut faire et payer pour tenter d'annuler un peu le malus d'une défense de fer, et la facilité de marquer en contre, je trouve ça un peu rude. Je dois revoir ma tactique est ma façon de lancer mes attaques.Bref, une très bonne réussite, et merci à VindJeu d'avoir fait découvrir ce très bon jeu (excellent si vous êtes amateur de foot).
par Johann
Enfin un excellent jeu de foot ! :)
Quelle belle surprise, Footclub !Un matériel d'excellente facture, des règles simples à appréhender via une partie "piou-piou", et hop, on se lance dans le grand bain, et l'on revit avec passion les émotions d'un match !On a la joie de recruter les joueurs de son équipe lors du mercato (étape cruciale afin de trouver la meilleure alchimie dans son groupe), puis on met en place sa composition d'équipe, sa tactique !Puis vient la confrontation, avec les surprises, évidemment, que l'entraîneur adverse nous a réservé !Dès la fin de la partie, on n'a qu'une hâte : le match retour !Bref, une bien belle réussite ! Merci à Michel N'Guyen pour ce 1er jeu : pour un coup d'essai, c'est un coup de maître ! Vivement les extensions pour en profiter encore plus !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

2 de réponses

  1. Belboudin dit :

    @bibi : Oui le onzième joueur était sur le côté pour la séance photo :p

    Sinon le jeu est bien de 2017, le graphisme étant un parti pris (je pense qu’il fallait veiller en particulier à ne coller à aucun graphisme de joueurs ou d’équipes pour des questions de droit). Mais si vous êtes intéressé par le foot faites abstraction du graphisme pour y jouer il en vaut véritablement la peine 🙂

  2. bibi dit :

    C’est un jeu de 2017 ?! Le graphisme semble tellement rudimentaire et daté, difficile à croire… Pourtant vos retours donnent vraiment envie.
    NB : je ne vois que 10 joueurs pour l’équipe rouge sur la photo d’avant-match 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *