• Castles of Mad King Ludwig - FICHE DE JEU
  • 0

Castles of Mad King Ludwig

Note moyenne
8.38
(4 notes)
Mise en place: 15' - Règles: 30' - Partie: 150'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1049 Castle of mad king 1

 

SwatSh:  9/10

Castles of Mad King Ludwig est le dernier jeu de Ted Alspach.  Vous savez le type qui nous a régalé avec de multiples extensions de Steam, qui est ensuite passé à la vitesse supérieure avec son adaptation génialissime du non moins génial Ricochet Robot nommée Mutant Meeples, qui a ensuite fait preuve d’encore plus de créativité avec le sympathique Suburbia pour arriver à son meilleur jeu : Castles of Mad King Ludwig.  Quelle ascension mes aïeux 🙂

Castles of Mad King Ludwig est une évolution de son dernier jeu Suburbia.  Tout comme dans Suburbia, des tuiles (ici des pièces de château) sont mises en vente, les joueurs les achètent, chacun à son tour, pour les placer dans leur château en respectant les règles de placement et pour en tirer le profit indiqué sur la tuile en fonction des autres pièces présentes dans son château.  Rien de nouveau par rapport à Suburbia tout ça.  La nouveauté vient de 3 éléments :

1) Le thème
La première grande force de Castles of Mad King Ludwig est son thème, celui de Louis II de Bavière.  Un thème qui peut tout d’abord instruire les plus incultes et qui les intéressera jusqu’à aller voir sur Wikipedia.  Il faut dire que l’histoire de ce roi fou, qui a construit le château qui a inspiré le fameux château de Disney, est très attirante et intéressante.

2) Le matériel
Dans Suburbia on plaçait des hexagones, dans Castles of Mad King Ludwig, on place de vraies pièces de château.  Chacune de taille, de forme, de couleur et d’illustration différente.  Que c’est beauuuuuu. Tout comme dans Suburbia, un plateau central, fait de plusieurs parties, sert à y déposer les différentes tuiles du jeu.  Et là je dis dommage.  Dommage car ces différents plateaux de support sont trop fins et gondolent ce qui laisse une impression de piètre qualité.

3) La mécanique de fixation des prix 1049 Castle of mad king 2
Alors que dans Suburbia, tout comme dans Through the Ages, les tuiles apparaissent au fur et à mesure au plus haut prix et diminuent par après, ici, c’est le premier joueur (qui change à chaque tour) qui décide du prix de chaque pièce.  C’est extrêmement bien trouvé et novateur.  Cela fait un peu penser à Shitenno mais c’est différent.  Le plateau central indique les différents prix possibles allant de 1.000 à 15.000.  Le premier joueur va alors placer chaque pièce en face de chaque prix possible.  C’est une phase qui va légèrement réduire le rythme de la partie mais qui est assez intéressante à jouer.  Le premier joueur va devoir tenir compte de nombreux éléments pour fixer ces prix : la fortune de chacun, les combos possibles pour chacun, la tuile que lui-même veut pouvoir acheter, les objectifs communs et le fait que c’est lui qui recevra l’argent des joueurs.  Mieux vaut ne pas fixer le prix trop haut pour éviter que le joueur ne passe et ne paie pas le prix de la tuile qui l’intéresse.  Mieux vaut ne pas mettre son prix trop bas non plus…  Superbe.

Dans Castles of Mad King Ludwig, la stratégie de chacun va dépendre d’une série de facteurs :  Des cartes objectifs personnels bien sûr, mais également des 4 objectifs communs qui changeront à chaque partie apportant une variété inouïe au jeu, de la particularité des châteaux adverses et bien sûr des tuiles piochées au hasard et mises en vente.  Castles of Mad King Ludwig est d’ailleurs plus tactique que stratégique dans le sens où le jeu et ses choix se situent principalement lors de la phase d’achat : quelle tuile vais-je acheter compte tenu de la multitude d’éléments dont j’ai connaissance.  Il va falloir faire les bons choix dans Castles of Mad King Ludwig, le chef d’oeuvre (jusqu’à présent 😉 ) de Ted Alspach, et ce ne sera pas toujours évident.

_______________________________________

1049 Castle of mad king 3Philrey212:     9/10

Voici un jeu rafraîchissant. En effet, on mélange ici des tuiles de formes variées (qui auront leur importance pour la victoire). Une mécanique, connue, mais très intéressante: l’établissement des prix des tuiles est fixée par le premier joueur (qui récoltera l’argent) mais sera le dernier à acheter une tuile. Cette manière de faire oblige l’interactivité. Impossible d’y échapper.

Ensuite, on construit son château, ici chacun le sien, avec quelques règles logiques (donc facile à mémoriser).

Castles of Mad King Ludwig est donc une belle surprise.

_______________________________________

Thierry:  9/10

Castles of Mad King Ludwig est un excellent jeu regroupant tous les ingrédients appréciés dans un jeu, à savoir mécaniques de jeu originales alliant sens tactique et stratégie, interactivité, règles  de jeu très abordables, tours de jeu bien rythmés et thématique sympa. Le seul bémol étant la qualité du matériel qui aurait mérité meilleur sort. Mis à part cela, coup de cœur assuré !!

_______________________________________

Tapimoket:  6,5/10

Aussi original et amusant que moche… Et c’est très original et amusant

__________________________________________

1049 Castle of mad king 4

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *