• Suburbia - FICHE DE JEU
  • 7

Suburbia

Note moyenne
5.25
(2 notes)
Règles: 30' - Partie: 100'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s): ,
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs (1 note)
7.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh:   7 /10

Suburbia est le dernier jeu de Ted Alspach qui n’est pas un inconnu chez nous puisqu’il est également l’auteur du très bon Mutant Meeples.

Vu tout le bien que j’ai pu lire sur le jeu, Suburbia m’a déçu. Dans Suburbia, vous devez construire votre ville.  Pour cela, à chaque tour vous allez acheter une tuile selon un système de type « Through the Ages« : Chaque tuile a son propre coût en $ qui est augmenté en fonction de l’emplacement qu’elle occupe dans la file à savoir que la tuile qui subsiste le plus longtemps dans la file ne coûtera que son prix indiqué tandis que celle qui vient de s’y ajouter coûtera son prix augmenté de 10$.

Une fois achetée, vous placez cette tuile dans votre propre ville et en appliquez ses effets.  Et là, le casse tête (qui n’apporte absolument rien au jeu, un ordinateur aurait très bien pu faire l’affaire) commence.  Exemple: la tuile me rapporte 1 de revenu en fonction du nombre de tuiles aéroport de chaque joueur.  « Tu as combien d’aéroports toi?, et toi?  et toi? et toi? ».  Mais elle te fait aussi perdre 1 de réputation en fonction du nombre de tuiles vertes que tu possèdes.  Oui mais, j’ai une tuile qui me fait gagner 2 populations par tuiles jaunes et comme je rajoute une tuile jaune, j’augmente ma population de 2 ce qui enclenche automatiquement une réduction de mon revenu et de ma réputation de 1.  Oui mais attention me dit Benoit, comme tu as joué ceci, moi je peux augmenter cela et Raf devra diminuer ceci.  OK, est-ce que tous les effets ont été pris en compte?  Ha ben non, j’ai cette tuile qui augmente mon revenu pour toutes les tuiles adjacentes si elles sont vertes ou jaunes.  Ha ben, alors je vais placer ma tuile à côté de celle-là afin de gagner 1 supplémentaire.  Bref, des casses têtes qui n’apportent rien au jeu et qui compliquent tout le bazar.

Il faut néanmoins souligner qu’une originalité du jeu est sa piste de points de victoire.  Elle est constituée d’une série d’étapes et dès qu’on en franchit une, on perd 1 point en revenu et 1 point en réputation.  Autrement dit, à la fin de chaque tour, on gagne de l’argent dont le montant équivaut à ses revenus et des PVs dont le montant équivaut à sa réputation.  Si par exemple j’ai 7 en revenus et 10 en réputation, je gagne 7$ et 10 PVs.  Si en avançant mon marqueur de PVs de 10 crans, je passe par 3 étapes, je dois diminuer mon revenu et ma réputation de 3 pour arriver à un revenu de 4 et une réputation de 7.  Si je ne fais rien au prochain tour, je ne gagnerai que 4$ et 7 PVs qui seront encore diminués par le nombre d’étapes que je passerai sur la piste des PVs.  Ce système est ingénieux car il faut constamment se remettre en question et opter pour des PVs ou de l’argent.  L’argent étant nécessaire car il nous fait gagner des PVs en fin de partie et vous permet d’acheter les tuiles les plus lucratives.  De plus, ce système permet de ralentir le ou les joueurs en tête au profit des joueurs situés plus loin.  Malgré ça, il reste difficile de contrer les joueurs ayant pris de l’avance…

Dernier petit truc un peu fun: au début du jeu on tire 4 tuiles PVs bonus au hasard parmi un grand nombre.  Ces tuiles donnent un bonus de PVs au joueur majoritaire ou minoritaire dans tel type de bâtiment, ou dans sa valeur en réputation ou en revenu,…  Ces PVs sont loin d’être négligeables et donnent des retournements de situation assez déroutants.  En effet, dans notre partie, le dernier joueur est devenu le premier joueur après avoir touché ses bonus, rien que ça!

Suburbia est un jeu très opportuniste.  On attend sagement son tour et à son tour, on va choisir la tuile disponible qui nous convient le mieux en fonction de notre situation: au début de la partie gagner un max d’argent et à la fin se concentrer sur les PVs tout en veillant à gagner un revenu minimum.  Pour choisir la meilleur tuile, différents éléments vont rentrer en compte: les combos possibles avec vos tuiles et celles des autres, son coût et les bonus de fin de partie.  Ce choix est très calculatoire et il m’est fréquemment arrivé de choisir dans ma tête la tuile qui conviendrait le mieux à chaque joueur durant son tour en fonction des différents critères.  Et devinez quoi?  Dans +/- 9 cas sur 10, le joueur choisissait la tuile que j’avais désignée.  Autrement dit, les choix sont très calculatoires et pour peu qu’on sache un tantinet bien compter, les choix sont évidents!   Suburbia est donc très tactique et consiste principalement à choisir la meilleure tuile qui vous est proposée à votre tour.

Lorsque j’écris qu’on s’ennuie fortement durant le tour des autres joueurs, c’est à moitié vrai.  On doit être un tant soi peu attentif à ce que les autres font afin de bénéficier des effets de ses propres tuiles si leurs habilités se produisent durant le tour d’un autre joueur.  Exemple: j’ai une carte qui me donne 2$ pour chaque carte verte en jeu.  Si un joueur achète une carte verte, je gagne 2$.  Ce n’est donc absolument pas du « bien joué » mais uniquement être attentif aux actions des autres pour être sûr de bénéficier des effets dont on a droit.  Ceci est accompagné de son lot d’oublis et de malentendus dont je vous épargne les discussions inutiles du type « ouch, j’ai oublié d’augmenter mon revenu de 1 lorsque tu as construit ton restaurant. »  « ha bon, il me semble que que tu avais bien pris ton revenu pourant? »

La stratégie dans Suburbia est fort limitée.  Je dirais qu’elle consiste uniquement à gagner les bonus des tuiles bonus en fin de partie.  Sinon, il est inutile d’acheter telle ou telle tuile en sachant que telle ou telle autre tuile sortira dans le futur car d’abord on ne sait pas si elle sortira puisque les tuiles dispos à chaque partie diffèrent, et ensuite, on est loin d’être sur qu’elle sera disponible pour vous ou que quelqu’un d’autre pourra la prendre avant vous sans que vous ne puissiez rien y faire.

Suburbia est donc un jeu assez sympa, légèrement original, qui tourne rapidement et s’explique vite.  Il est très tactique et consiste principalement à choisir la meilleure tuile qui vous est présentée à votre tour.  Ce choix est néanmoins souvent assez évident.  Il faut noter un aspect kingmaking certain qui peut en rebuter plus d’un.  A part cela, il apporte une couche calculatoire totalement inutile, qui alourdit le jeu sans le rendre plus profond.  Mais malgré ça, il est assez plaisant à jouer et on se surprend malgré tout à vouloir y rejouer tant il est facile à sortir pour un jeu pas si idiot que ça.

 

__________

Philrey212:     5/10

Suburbia est le dernier jeu de Ted Alspach. C’est un jeu  de placement de tuile. A votre tour, vous devrez prendre une tuile et la placer au mieux afin de bénéficier un max de ses bonus. Rien de bien innovant là-dedans. La tuile et prise au marché, a un coût bien défini mais qui varie en fonction de sa position sur le marché. (il y a un coût fixe sur la tuile auquel s’ajoute le coût du marché). Si on veut vraiment une tuile, on pourra choisir de la payer plus chère.

Voilà en gros la mécanique. Il s’agira donc de choisir la meilleure tuile son tour venu, de la placer le plus efficacement possible dans son village pour l’agrandir. Le but étant d’attirer un maximum d’habitants. Ceci est comptabilisé sur un tableau central.

Pour y parvenir, on devra rendre son voisinage attrayant. Une astuce intéressante: au plus votre voisinage s’agrandit, au plus il a tendance à perdre son attrait. Cela fera donc perdre des habitants.

Suburbia est in fine un jeu sympa mais qui est quand même un peu répétitif. Ajoutons une bonne dose calculatoire et vous avez un jeu qui plait ou pas, selon vos goûts. Pour ma part, je l’ai trouvé assez froid.

 

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par SebO
Sim City en jeu
Jeu certes froid que ça soit par son aspect esthétique ou ludique, mais on s'est bien amusé à agencer aux mieux nos tuiles. C'est tout de même du calculatoire, et même si les choix peuvent paraître simples, il faut toutefois bien anticiper et avoir les finances nécessaires pour acquérir ce dont on a besoin (ou faire un lac en défaussant une tuile qu'un autre joueur peut convoiter). La seule ombre au tableau c'est l'interprétation de certaines tuiles (effets que pour ma cité ou sur tout le plateau) mais je pense qu'on y rejouera avec plaisir, surtout que les objectifs varient à chaque fois. Je vais essayer la version solo pour voir si le plaisir est également présent.

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

7 de réponses

  1. x-men dit :

    100 % d’accord avec Lord Savoy. Je rajouterai aussi l’importance des marqueurs d’investissement, les stratégies variées en fonction de son orientation, de celle des autres joueurs et de la sortie des tuiles. Franchement un excellent jeu (à déconseiller à mon avis à 4, trop long). Pour le thème, je trouve qu’avec un minimum d’effort on s’y retrouve et on va vite comprendre qu’à certains égards il ne faut pas construire d’aéroport ou d’autoroutes à côté des habitations.

    Ps (prévoyez des marqueurs spéciaux sur chaque tuile qui interagisse (« toutes les… »), çà évite les oublis, passé cet écueil c’est très fluide.

  2. Crenom dit :

    Salut Serval et bienvenue alors 😉
    Comme l’a très bien écrit Lordsavoy, ce jeu peut plaire et plaire à beaucoup apparemment! Nous, on n’a pas trop accroché tu vois mais on semble assez isolé sur la toile. Donc vas-y, ne t’arrête pas à ça 🙂
    Point de vue thème, il est assez présent puisqu’on construit une ville et chaque tuile en représente une partie. Donc oui, il est présent mais pas prépondérant. Personnellement, j’étais beaucoup plus concentré sur les effets de chaque tuile que sur leur signification… Pour ma part, le thème est plutôt passé en arrière plan pour faire place à la mécanique assez abstraite alors. Mais encore une fois, tu trouveras d’autres avis…
    Amuse-toi bien!
    SwatSh.

  3. Serval dit :

    Hello

    Pour une fois que je viens ici, ils me plombent mon envie d’acheter Suburbia..je vous jure les gars 🙂
    Sinon niveau thème vous en pensez quoi ? Ca reste plutôt important à mes yeux et presque rédhibitoire.
    Merci !

  4. lordsavoy dit :

    Pour éclairer le jugement de Swa 🙂

    1 commentaire utile de tric trac

     »A la première, j’étais moi aussi un poil déçu : les nombreuses petites erreurs de traduction m’ont ennuyé, et j’ai trouvé le jeu un peu trop opportuniste et la victoire un peu trop dépendante de l’ordre d’arrivée des tuiles.
    J’avais également peur de la répétitivité.

    Mais il y a aussi eu ce petit goût de reviens-y à cause de la fluidité et du système de paliers très bien pensé (quand on marque des points/habitants, on passe des barres sur la piste qui font baisser le revenu et la réputation, donc plus on grossit plus on doit se renouveler).

    Après 5 autres parties (toujours à 2 joueurs), mes doutes se sont envolés.
    En fait, on a eu un peu trop tendance au début à oublier certaines possibilités du jeu et à jouer un peu trop dans notre coin (c’est le risque de tous les jeux à plateau perso), en s’amusant à faire nos combos, alors qu’il est parfois plus important d’empêcher un autre joueur de faire les siennes en enlevant sa « tuile rêvée » du marché (pour faire un lac ou un bâtiment de base à la place), quitte à payer un bonus important pour ça. Le « choix de la tuile à acheter qui est souvent assez évident », c’est très clairement un piège.

    Il y a de nombreuses stratégies possibles :
    – par « couleurs ». Au début on a du mal à voir la force des tuiles « vertes » – j’ai vu que sur BGG certains se demandaient aussi comment faire, au début – mais elle existe et elle est assez fun.
    – On peut aussi choisir de baisser sa réputation au début pour éviter de marquer des points qui feraient baisser notre revenu, et accumuler de l’argent dans le but de faire des points plus tard en achetant facilement ce qu’on veut.
    – On peut faire l’inverse : marquer beaucoup de points le plus tôt possible, en assurant un revenu minimum ou beaucoup de lacs, et en achetant ce qui se trouve dans les niveaux les plus bas du MBI.
    – Mais bien sûr, aucune stratégie ne doit être « pure », mais adaptée aux circonstances. Le jeu est en fait mi-stratégique mi-opportuniste, il faut rester ouvert au début même si on a un plan en tête, puis se fixer à un moment (pas trop tard, on est vite arrivé aux C et à la fin) tout en restant vigilant aux possibilités des autres. Après quelques parties, impossible pour moi de considérer qu’il suffit de dérouler son plan.

    Le jeu peut souvent être très tendu jusqu’au dernier tour, et deux parties ne se ressemblent pas vraiment (sauf si on joue mal, ce que j’ai fait pendant mes trois premières parties). Et le renouvellement est assuré par l’ordre d’arrivée des tuiles et par le fait qu’on en enlève au hasard à chaque partie (par exemple : un casino en début ou en fin de phase B, ou pas de casino, ça peut tout changer), et surtout par les objectifs (très importants, et pas si simples à bien choisir et à bien jouer).

  5. Crenom dit :

    Salut Lord,
    Je te rejoints pour Seasons, au plus je fais de parties au plus j’aime ce jeu. On a été un peu trop sévère avec la note je pense. Mais même s’il est très chouette à jouer, je reste sur ce défaut que le jeu se joue principalement lors de la phase de draft, et l’heure et demi de jeu qui suit n’est la que pour prouver les bons ou mauvais choix du draft. Un peu long pour le prouver je trouve…
    Pour Suburbia, c’est clair qu’on n’a pas trop aimé ici. Mais à ce que je peux lire ici et la sur le net, nous sommes un cas isolé et la majorité des gens l’apprécient beaucoup. Il a de plus été bien classe dans les classements d’Essen. Donc, si tu te trouves plutôt dans la majorité, sûr qu.il te plaira 🙂
    SwatSh

  6. lordsavoy dit :

    5/10 mince, j’en ai pourtant entendu quasiment que du bien sur tric trac et ailleurs et il est pré-commandé pour ma part. J’espère que moi et mes joueurs accrocheront.

    En même temps chez vinjeu zavez donné que 7/10 à Seasons à qui j’en donnerai bien 8.5 mais bon la 6.5/10 avec la majoration ça reste pas top !

  7. Sleip dit :

    Hello,

    Coïncidence, Suburbia était de sortie par chez nous aussi cette semaine. Mes camarades accrochent bien, je regrette le manque de tension et de rebondissement pour ma part. Le sort de la partie est assez vite plié et ensuite il suffit de dérouler sans trop se planter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *