• Itchy Monkey - FICHE DE JEU
  • 5

Itchy Monkey

Note moyenne
8.50
(4 notes)
Mise en place: 5' - Règles: 10' - Durée par joueur/euse: 10'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 9/10

Itchy Monkey est un petit jeu abstrait mais bien thématisé 🙂  Les joueuses gèrent une colonie de puces qui vont sauter de singe en singe les faisant tellement se gratter qu’ils vont eux-même sauter de branche en branche pour stopper les démangeaisons 🙂

Chaque joueur commence son tour par faire naitre une ou plusieurs puces : 1 puce où on a une puce, 2 puces où on a une reine, 3 puces où on a 2 reines ou 4 puces où on a 3 reines (le top of the max 🙂 )!  Après cette heureuse naissance 🙂 , le joueur a le choix entre 3 actions :

  1. Faire sauter une de ses puces d’un singe à un singe adjacent.  Si le singe d’arrivée contient des puces adverses, on doit au moins égaler leur force en sachant qu’une puce a une force de 1 et une reine une force de 2. S’il y a une puce adverse, un de vos puces suffit pour l’éliminer, s’il y a 2 puces adverses, il vous faudra une reine, s’il y en a 3 ou plus, vous ne saurez pas passer (vous ne savez faire sauter qu’une seule puce) et l’adversaire vous bloquera…  Les blocages seront légion dans Itchy Monkey et c’est une de ses saveurs.  Même un singe rempli de nombreuses puces adverses ne sait pas les transmettre sur le vôtre si vous en avez ne fut-ce que 3.  Voilà de quoi rendre le jeu assez tendu…
  2. Faire bouger le singe sur lequel se trouvent vos puces en ligne droite.  S’il arrive contre un singe, vous pouvez y transférer toutes ou partie de vos puces.  S’il contient des puces adverses, il suffit d’y transférer plus de puces à vous pour éliminer d’un coup, toutes les puces adverses.  Ca peut faire très mal mais il est toujours possible de contrer une telle tactique en déplaçant vous-mêmes votre singe pour vous retrouver adjacent au singe menaçant et alors empêcher le transfert de masse 😉
  3. Eliminer toutes les puces adverses d’un singe s’il comprend 5 puces ou plus.  Voilà une règle bien utile qui empêche l’escalade et permet une tactique plus subtile.

En plus de ces actions, vous pouvez toujours réaliser une action optionnelle : faire naître une reine en éliminant 6 puces d’un même singe.

L’objectif de toutes ces actions est triple.  Il y a 5 races de singes différentes que l’on distingue facilement grâce à leur couleur.  Dès qu’une joueuse atteint un des 3 objectifs, elle remporte immédiatement la partie :

  1. Avoir une colonie (= 3 puces) sur 3 gorilles (singes rouges dont la position de départ les rend plus difficilement atteignables)
  2. Avoir une colonie sur les 4 singes d’une même race
  3. Avoir une colonie sur 5 singes de races différentes

Au fil de la partie nous allons donc envahir les singes avec nos puces, sauter de singe en singe et tenter d’éliminer des puces adverses en déplaçant les singes.  Le tout pour être le premier à remplir une des 3 conditions de victoire.  On va être constamment attentif aux actions adverses en veillant à les empêcher d’atteindre un des objectifs, soit en les bloquant, soit en les attaquant.  Cela donne un jeu très interactif, assez abstrait mais au thème bien présent.  Comme pour la majorité des jeux abstraits, Itchy Monkey est peu stratégique et essentiellement tactique mais très amusant à jouer tant il y a des possibilités.  On aurait aimé des illustrations plus belles et un matériel de meilleure qualité : des singes en bois portant des puces en forme de puce aurait été top !  Le jeu propose également une version experte donnant des pouvoirs aux singes de chaque race et permettant aux puces présentes sur ceux-ci d’en profiter.  Les choix s’en retrouvent beaucoup plus nombreux et difficiles apportant encore plus de fun à un des tops jeux abstraits sortis à Essen cette année.  Itchy Monkey, un jeu pour les singes enrhumés !

Nouvelle partie

Itchy Monkey, plus on y joue, plus on l’apprécie. Bon, ça reste un jeu abstrait mais dans la famille des jeux abstraits, c’est le plus thématique 🙂

Le début de partie a tendance à être trop stéréotypé où chaque joueuse va faire grandir sa colonie au plus vite: optimiser ses naissances pour créer 2 puis 3 reines. Ensuite, c’est là où le jeu devient intéressant. Que font les autres? Comment les contrer tout en progressant dans sa stratégie (placer ses colonies sur 3 gorilles, sur 4 singes de même espèce ou sur 5 singes d’espèce différente)? Je continue avec mes 3 reines sur le même singe pour continuer à bien progresser ou je les répartis sur plusieurs singes pour répartir les risques et m’offrir encore plus de possibilités?

Et tout ça en étant toujours sur ses gardes face aux menaces adverses et attentif aux opportunités qui s’offrent à vous. Dommage que le matériel soit pas top top car Itchy Monkey est clairement un des meilleurs jeux abstraits du moment. Allez, j’augmente ma note à 9 et je me retiens 😉


Ren: 9 /10

Voilà une bonne combinaison : un jeu abstrait avec un thème marrant et original ! Car il ne faut pas s’y tromper, Itchy Monkey est clairement un jeu abstrait au départ. Mais il a été combiné avec un thème tout à fait original et rigolo : une invasion de poux sur de braves singes qui n’ont rien demandé. Et on va bien jouer des poux, et non pas les singes, avouez que ce n’est pas commun !

Jeu abstrait donc. Le but du jeu est de multiplier ses colonie de poux afin d’arriver à infecter (=avoir une colonie) 3 gorilles, 4 autres singes d’une même espèce, ou un singe de 5 espèces différentes. Pour ce faire on va à son tour faire les 2 choses suivantes :

D’abord multiplier ses poux : on pourra en ajouter sur un singe déjà infecté. Le nombre dépendra de votre nombre de reines

Ensuite choisir une des 3 actions possibles

Sauter d’un singe à l’autre (qui doit être adjacent)

Entrer en collision avec un autre singe (=se déplacer de manière orthogonale jusqu’à rencontrer un autre singe), et sauter sur ce singe

Retirer tous les poux d’un adversaire qui a au moins 5 poux sur un singe

Quand des poux sautent sur un singe qui a déjà des poux adverses, ils se battent. Les reines valent 2, les poux simples 1. Si il y a un gagnant il élimine tous les autres. En cas d’égalité tout le monde meurt. Et… c’est à peu près tout ce qu’il faut savoir ! Il y a moyen de jouer avec des règles avancées qui permettent d’utiliser un pouvoir spécial en fonction du singe qu’on « squatte », ce qui permet de mettre encore plus de choix et qui permet de faire des coups encore plus tordus. Mais ce n’est absolument pas nécessaire, le jeu « simple » est déjà nickel et tourne très bien. Un jeu abstrait qui tourne nickel avec un thème original et rigolo, avec des graphismes sympas et pas trop long. Mais que demande le peuple !


Philrey: 8/10

Voilà une excellente surprise! Merci à Ren pour avoir introduit Itchy Monkey à notre soirée.

La mécanique la plus intéressante est de loin les déplacements des puces. Soit seule, vers un hôte adjacent, soit en groupe (ou seul) en déplaçant le singe orthogonalement jusqu’à rencontrer un autre singe afin de pouvoir y transférer des puces. Très ingénieux. Les possibilités sont nombreuses et il faudra bien veiller à ne pas se laisser acculer dans un coin car il vous en coûtera de nombreux tours pour vous en sortir.

La limite, qui n’en est pas vraiment une mais qui pose un risque au joueur, de 5 puces est également importante: 5 ou plus et un joueur peut toutes les retirer (mais ça coûte l’action du joueur). Les Reines ne comptent pas mais elles sont bien retirées si elle font partie du groupe.

La diversité des conditions de victoire permet de changer de tactique en cours de partie, en fonction de la tournure des choses. Heureusement car le jeu serait alors trop « raide » avec un risque de « tourner en rond ».


Dan: 8/10

Itchy Monkey est un jeu assez abstrait qui présente de belles qualités: règles simples, tourne bien à 3 joueurs ou plus, beaucoup d’interactivité, parties de moins de 30 minutes.



Vin d’jeu d’vidéo

La dégustation en 8 minutes par Ren

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

5 de réponses

  1. marco dit :

    🙂 bon dimanche !
    et vive la reine des puces !

  2. SwatSh dit :

    Bon, on remplace les singes par des fleurs et les poux par des abeilles. Oui mais, les fleurs, ça se déplace pas???

  3. marco dit :

    je constate avec effarement en feuilletant mes livres de primatologie qu’il n’existe pas de puces, ni quasiment pas de poux chez les grands singes !
    comment va t on faire ?? 🙂

  4. SwatSh dit :

    Et les poux des chimpanzés, aiment-ils les gorilles?

  5. marco dit :

    lice c’est poux et non puce (flea)
    en outre ni les puces ni les poux n’ont de reines !!
    c’est un scandale !! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *