• Le Château Blanc - FICHE DE JEU
  • 0

Le Château Blanc

Note moyenne
8.50
(2 notes)
Mise en place: 13' - Règles: 30' - Partie: 100' - Meilleur score: 67
Catégorie: Expert
Age minimum: 13
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , joueurs
Fabriqué en: Chine
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub pub

SwatSh: 8/10

Le Château Blanc a été réalisé par la même équipe (auteur et éditeur) que Red Cathedral et est, pour moi, mieux réussi.

Le jeu est pourtant un simple jeu de combos assez classique : je vais chercher des ressources qui vont me permettre de placer mes meeples à certains endroits qui vont me faire gagner des bonus (ressources en one shot ou en revenus, actions supplémentaires ou PVs). 

Le Château Blanc propose néanmoins quelques particularités intéressantes :

1) Placement de dés petits et grands

Au début de chacune des 3 manches, on va jeter les dés des 3 couleurs d’action et les ordonner du plus petit au plus grand.  Les joueuses vont, une à une à leur tour, en choisir un (soit le plus grand, soit le plus petit) et le placer sur une case d’action qui accepte la couleur du dé.  On compare alors la valeur du dé avec la valeur de la case action et si le dé est de plus grande valeur, on reçoit la différence en sous.  S’il est inférieur, on devra payer la différence!

Ce simple petit système est astucieux et très plaisant.  Les joueuses vont se disputer les dés les plus élevés en fonction des actions qu’elles vont viser car les sous sont une ressource importante.  Néanmoins, prendre un petit dé permet d’actionner un bonus qui grandira sur le plateau personnel de chaque joueuse au fil de la partie tout au long d’une construction asymétrique très chouette.

2) Modularité des actions

Le second élément qui plait dans Le Château Blanc est sa grande modularité qui va jusque dans les actions.  Un peu comme dans Satori, à l’exception de quelques actions toujours disponibles à chaque partie,  les actions possibles ne seront jamais les mêmes de partie en partie et même en cours de partie.  Les emplacements d’action sont en effet vierges sur le plateau et on va y placer des cartes action qui vont indiquer les actions disponibles.  Grâce à une action, les joueurs vont pouvoir récupérer ces cartes action et les placer sur leur plateau personnel pour augmenter leurs propres possibilités d’action et la puissance de certains bonus personnels.  La carte action est alors remplacée par une nouvelle.  De plus, la couleur des dés à placer pour chaque action variera également.  Grâce à ces éléments, la variété des parties est largement assurée.

3) Les 3 stratégies et leurs imbrications

Le Château Blanc propose 3 grandes actions, chacune permettant de placer un de ses meeples à certains endroits du plateau pour gagner capacités, bonus direct et PVs en fin de partie.  Là aussi tout est modulable de partie en partie.  Tout est également imbriqué.  Une piste va vous permettre de gagner des revenus ou des possibilités d’actions supplémentaires à chaque tour, une autre sera un multiplicateur de PVs pour la troisième.  Tout ça offre quelques possibilités stratégiques et des choix intéressants principalement de timing et de combinaisons.

4) Petite boite

Malgré son côté très classique, Le Château Blanc séduit grâce à une mécanique de dés innovante, une très grande modularité des actions et des stratégies imbriquées.  Et cerise sur le gâteau, le tout est dans une petite boite à moins de 35 Eur.  Alors là respect !  Un jeu de cette qualité se vend habituellement à plus de 50 Eur.  A ce prix, j’aurais plus fait la moue mais à 35 Eur avec des magnifiques meeples en bois de 3 formes différentes et une telle profondeur, je n’hésite plus ! 


PhilRey: 9/10

On a affaire ici à un placement d’ouvriers représentés par des dés. Les dés sont placés sur les trois ponts correspondants, par ordre croissant. Lors de la sélection, seules les deux dés aux extrémités sont disponibles. En prenant le dé de plus petit valeur, le joueur gagne son bonus Lanterne (qui peut être des pièces, des PV, des ressources, etc.)

Le joueur place le dé choisit sur un emplacement Action correspondant à la couleur du dé. Il paye en pièces la différence entre son dé et le dé qu’il recouvre si son dé est inférieur ou il gagne la différence (toujours en pièces) si son dé est supérieur. A noter que seulement deux dés peuvent ainsi être empilés et que le plateau a déjà des dés pré imprimés aux emplacements Action.

Le joueur place son dé donc sur un emplacement choisit et exécute la ou les actions disponibles.

Il pourra ainsi envoyer un jardinier dans les jardins (pour gagner des ressources ou des actions supplémentaires en fin de manches), envoyer un Courtier dans le château blanc (pour gagner une carte, augmenter son bonus Lanterne et gagner une action ou des ressources supplémentaires) et envoyer un militaire dans les camps d’entraînement (pour gagner encore des ressources ou des actions supplémentaires).

Avec toutes ses actions supplémentaires, les combos sont nombreuses: j’envoie un jardinier dans les jardins, ce qui me permet de payer pour envoyer un militaire dans les camps d’entraînement qui lui me permet d’exécuter une action d’un dé blanc, qui peut être d’envoyer un deuxième jardinier.

Les combos sont tellement nombreuses que le jeu peut devenir limite casse tête. Mais je pense qu’après plusieurs parties, ce petit point négatif s’estompe pas mal.

Une partie ne sera jamais la même puisque pas mal d’éléments sont placés aléatoirement sur le plateau central et qu’il y en a quelques exemplaires en surplus.

Le Château Blanc est plus complexe que The Red Cathedral et, mais ce n’est que mon avis, plus intéressant. 


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *