• Tokaido - FICHE DE JEU
  • 1

Tokaido

[postbox]? [customer_box]?
[espritjeu-fiche]? [cultura_fiche]? [jeuxenboite_fiche]? [ludibay_fiche] [magic_bazar_fiche]? [philibert_fiche]?

SwatSh: 7/10
Tokaido est la grande sortie annuelle d’Antoine Bauza. Après Ghost Stories en 2008 où il essayait la coopération, 7 Wonders en 2010 où il revisitait le draft et Takenoko en 2011 où il faisait du jeu d’action avec objectifs cachés, avec Tokaido, il revisite les systèmes de Egizia et d’Olympos.
En effet, le système de base de Tokaido consiste à déplacer son meeple le long de la route qui lie Kyoto à Tokyo. Le joueur possédant le meeple le plus reculé sur la route, le déplace toujours vers l’avant sur une case action libre et effectue l’action. Ensuite, le joueur possédant le meeple le plus reculé fait de même (cela peut être le même joueur!). Un système donc très simple où les choix sont limités: au plus on choisira les actions les plus proches de son meeple, au plus d’actions on pourra effectuer mais si on veut absolument réaliser l’une ou l’autre action, il va falloir parfois sauter quelques actions pour être sûr de pouvoir l’effectuer au risque de laisser à ses adversaires plusieurs actions à effectuer. C’est le prix à payer!
Les actions, dans leur ensemble, sont simples et proposent différentes façons de gagner des PVs: Quasi chaque action permet de piocher des cartes d’un paquet et ces cartes rapportent entre 1 et 7 PVs. Au plus elles rapportent beaucoup de PVs, au plus il est difficile de les avoir: soit il faut être prêt à payer beaucoup d’argent, soit elle correspond aux dernières cartes d’une série qu’on a commencée plus tôt. Les 3 exceptions à cette règles sont: l’action permettant de recevoir 3 pièces, l’action permettant de faire un don au temple qui donnera des PVs en fin de partie en fonction de celui qui aura fait le plus grand nombre de donations, et enfin la case de repos. C’est la seule action obligatoire, tous les joueurs devront s’y arrêter pour manger et donc acheter une carte nourriture.  Cette carte rapportant 6 PVs, le joueurs vont devoir garder suffisamment d’argent pour pouvoir en profiter en sachant qu’au plus tôt on arrive sur la case, au plus de choix de repas on disposera.
Au final, Tokaido est un jeu familial aux choix limités et assez simples. Le matériel est splendide et contribue fortement au plaisir de jeu.
Philrey212: 7/10
Ce qui impressionne le plus dans Tokaido est le design et la beauté générale du jeu. Quant aux mécanismes, rient de vraiment innovant. A son tour, les choix sont peu nombreux et assez évidents: on hésite donc rarement. L’avantage certain est que les tours s’enchaînent quasi sans pause et les parties sont ainsi de durée raisonnable.
Malgré ça, Tokaido est un jeu agréable à jouer en famille soit le soir soit pendant une après-midi pluvieuse.
 

Claire et la famille Meeple : 8/10

En ces temps de restriction, impossible de voyager ou d’aller au restaurant. L’avantage de cette situation, est que nous avons plus de temps pour jouer aux jeux de société. Afin de combler notre désir de nouveaux horizons, nous avons découvert Tokaïdo qui nous propose de suivre un tracé, datant du XI siècle, de 500 km entre Edô (aujourd’hui nommé Tokyo) et Kyoto. Oui je sais, ce titre date de 2011 et on ne le découvre que maintenant. C’est l’occasion de voir si 10 ans après il vaut toujours le coup. Après tout, n’est-ce pas dans les vieux pots que l’on fait le meilleur Misoshiru ?
C’est parti pour une ballade version Zen attitude accompagnée d’un repas japonais livré pour l’occasion.

On ne le dira jamais assez les illustrations de Tokaido sont magnifiques. Grâce à ce style épuré, elles invitent à la contemplation. On y retrouve tous les petits clins d’œil de la culture nippone : les getas, le saké, les sushis, les samouraïs, les rizières et les cerisiers en fleur. Sur les cartes on retrouve même le nom écrit en japonais, un peu de culture ne nuit à personne. Par contre, nous avons été surpris de la différence de qualité des cartes Panorama, c’est vraiment dommage car cela dégrade un peu leur beauté.

Le long de cette route, les joueurs sont invités à ramener le plus de souvenirs possible. Ils peuvent s’arrêter dans les échoppes (shoppu) et acheter des objets typiques, prendre des photos des paysages, prier au temple, se baigner dans les sources d’eau chaude et rencontrer des habitants. La seule étape obligatoire est l’arrêt au relais où tous les participants doivent s’attendre et partager un repas. Après chacun reprend son voyage à son rythme. Le voyageur qui aura les plus nombreux souvenirs gagnera.

Les parties à 2 joueurs avec le joueur fantôme nous ont peu convaincus, nous aurions apprécié un automat plus élaboré. Plus on est nombreux plus Tokaïdo devient intéressant car la course au meilleur emplacement s’intensifie. Les parties deviennent plus stratégiques : quel arrêt doit-on privilégier ? Marquer des points ou bloquer un adversaire ? L’asymétrie des personnages prend alors tout son sens car vous serez tenté d’essayer de profiter de l’avantage de votre personnage pour augmenter votre avance (ou rattraper votre retard). L’écart de point entre les joueurs n’étant pas très élevé, un rien peu faire la différence. Remporter les majorités en fin de partie devient important.

Si vous cherchez un jeu de stratégie avec des choix multiples qui font chauffer les neurones, passez votre chemin. Tokaïdo s’adresse à un public familial et il est très bien équilibré pour cette catégorie. Un peu comme dans les Minkas (maisons traditionnelles japonaise) qui regroupaient 3 générations sous le même toit, ce jeu permet de rassembler toutes les générations et les expériences confondues. Il permet de prendre du plaisir tous ensemble, même si le gameplay ne satisfera pas entièrement les amateurs de jeux plus complexes. Il est malgré tout très agréable à jouer et très fluide. Les tours entre chaque joueur sont rapides, la partie n’est donc pas très longue.
Il nous a fait penser au jeu Parks dans sa mécanique : on découvre et on s’émerveille. « Rien ne sert de courir, il faut partir à point » pourrait être la devise de ce jeu. Il faut constamment trouver le juste équilibre entre avancer et récolter des souvenirs.

Une agréable découverte pour la famille Meeple.


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

1 réponse

  1. thonywood dit :

    Un jeu agréable mais qui manque de profondeur. Il est beau, il est zen mais certains personnages sont vraiment trop puissants et déséquilibres le jeu. Nous venons d’acheter l’extension « crossroads » et d’essayer le jeu ce week-end. Le jeu n’a plus rien à voir avec le jeu de base. Les Choix sont multiples et le jeu est devenu beaucoup plus riche et passionnant.
    Mais il faut reconnaître une chose : QUELLE BEAUTE, ce jeu !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *