• Gueules Noires (Coal Baron) - FICHE DE JEU
  • 8

Gueules Noires (Coal Baron)

Note moyenne
8.25
(6 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 20' - Partie: 75'
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

 

SwatSh 8,5/10

Gueules Noires est clairement mon coup de cœur de cette année sur les jeux que j’ai joués à Essen.  C’est une des nombreuses nouveautés du couple d’auteurs géniaux que sont Michael Kiesling et Wolfgang Kramer.

Et le couple nous a encore sorti le grand jeu (;-)) avec Gueules Noires, jeu pas extrêmement original mais par contre super bien fait, équilibré et très très agréable à jouer.

Gueules Noires est assez classique dans son principe: on va chercher des matières premières, qu’on va devoir transporter et livrer pour remplir des contrats.  Mais là où les auteurs excellent c’est dans 2 mécaniques bien trouvées:
1) Le système d’ascenseur dans la mine.  Cet ascenseur doit descendre et remonter de la mine pour aller chercher des ressources mais il va falloir bien gérer les déplacements entre niveaux de l’ascenseur car sinon vous risquez d’être à court de matière première…
2) La seconde mécanique est la plus originale.  Gueules Noires est un jeu de placement d’ouvriers.  Mais lorsque une case est occupée, cela ne veut pas dire qu’on ne pourra plus exécuter l’action mais qu’on pourra le faire mais en payant plus d’ouvriers (2 si une seul présent sur la case, 3 si 2 présents,…).  Et donc, à la gestion des ressources du jeu vient s’ajouter une nouvelle gestion: celle de vos ouvriers: quelle action exécuter avant quelle autre, où se permettre de prendre des risques et où pas?  Faire telle ou telle autre action parce qu’elle coûte moins cher ou s’orienter vers une optique plus dépensière.

Pas mal de questions donc et de choix rendant Gueules Noires très prenant et passionnant malgré son aspect assez simple de prime abord.  Le jeu est extrêmement bien foutu et nécessite une vue plus long terme vu que la majorité des PVs se donnent par type de majorité (ressources, contrats,…) Les dieux Kiesling & Kramer sont très en forme!

Nouvelle partie

Toujours sous le charme de ce jeu poids moyen mais riche et profond et sans hasard.  Toujours un bonheur d’y jouer.  Après cette partie, j’ai juste un peu peur que le joueur en tête après les 2 premières manches, le reste systématiquement (sauf exceptions bien entendu 😉 ) lors de la troisième…

____________

Philrey212:     8/10

Gueules Noires ne pouvait pas passer inaperçu à Essen: ses 2 auteurs nous ont déjà régalés plusieurs fois et sont bien connus. Ici, il s’agît en effet d’optimiser ses ouvriers (lors de leur placement) afin de réaliser un maximum d’action: on place 1 ouvrier sur un emplacement libre, on place un ouvrier de plus s’il y en a déjà (càd 2 ouvriers s’il y en a déjà un, 3 ouvriers s’il y en a déjà 2, etc.). La mécanique est simple et sans bavure.

Avec toutes les actions, on devra aller chercher des minerais dans sa mine, le transporter et (en quelque sorte) les livrer via nos attelages. L’idéal est bien évidemment d’optimiser également ses attelages.

Bref, Gueules Noires tourne à merveille. Mon seul petit regret (peut-être) est que chacun a sa propre mine, ce qui limite somme toute l’interaction entre les joueurs. Pour cet aspect là, Magnum Sal est plus attrayant.

____________

Raf:      8,5/10

Les règles sont courtes et simples, on peut donc très vite entrer dans le vif du sujet, le plateau est on ne peut plus lisible. Il s’agit d’un jeu de placement d’ouvrier ou il faut optimiser ses choix au maximum tout en jetant un oeil sur ce que fait l’adversaire pour le faire de préférence avant lui pour que l’action coute moins cher. Et un petit plus pour l’ascenseur!

____________

Dan:    8,5/10

Après 3 parties de Gueules Noires, mon avis reste inchangé.

Voilà bien le genre de jeu relativement grand public, mais non enfantin pour autant, qui devrait sortir plus souvent !

Expliqué en 15 à 20 minutes, joué en une heure, il s’agit d’abord d’un jeu efficace.

Le mécanisme est simple et assimilé dès la première partie, ce qui ne confère donc pas un avantage énorme à celui qui l’a joué à de multiples reprises.

Pourtant il ne s’agit pas d’un jeu trivial, loin de là, puisqu’il faut maximiser son nombre d’ouvriers pour le transformer en un maximum d’actions sur base de ce qu’ont fait les autres joueurs. Bref, tout est question de séquence et de choix de commandes. Et l’interaction fait donc partie inhérente du jeu. Et le principe de l’ascenseur amusant.

Pour ceux qui connaissent, des airs de Drum Roll en moins lourd et moins répétitif.

En conclusion, pas un grand jeu stratégique, mais un bon jeu bien fait avec aussi une petite dose de hasard (tuiles et commandes retournées).

____________

Pascal:     8,5/10

Petit compte rendu de notre partie en octobre 2014, soit à peu près un an après la sortie du jeu.  J’y avais joué au moment de sa sorti, et après un an, j’ai été très surpris de pouvoir ressortir la boîte à 1 heure de matin et pouvoir expliquer les règles sans avoir préparer quoi que ce soit.  Et  je trouve remarquable : des règles très accessibles, intuitives, logiques qui n’oblige pas une relecture systématique après avoir délaissé le jeu dans la ludothèque.

Ce ne serais pas remarquable si le jeu ne proposait pas une certaine profondeur.  Sans être un casse-tête permanent, le jeu demande quand même de la concentration, et celui qui ne calcule et qui ne gêne pas ses adversaires ne gagnera probablement pas.

Je noterai aussi la très bonne qualité du matériel, une durée de partie limitée, différentes manières de marquer des points, le besoin d’un petit peu de mémoire, une optimisation nécessaire, une interaction importante.

Le jeu n’est pas pour autant parfait.  Je trouve que les billets ne sont pas beaux (ils dénotent vraiment dans l’ensemble). J’ai un gros doute sur la rejouabilité.  La mécanique de pose d’ouvrier est très classique.

En conclusion, Gueules Noires est un excellent jeu de gestion et de stratégie, sans prétention démesurée, facile à sortir grâce à ses règles limpides et simples et à une durée limitée.

 

____________

Tapimoket:   8/10

Gueules noires.. Moi j’aime. Je ne dis pas ça parce que je suis un chti, mais tout simplement parce que Gueules noires est le jeu idéal pour démarrer dans un jeu de développement. Des règles simples, un thème fort, Gueules noires avec ses puits de mine à actionner va ravir les joueurs occasionnels. Vous appréciez des jeux tels que l’Age de pierre, Catane, Smallword, alors Gueules noires est fait pour vous…

 ____________

 

 

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

8 de réponses

  1. champalaune dit :

    Dans ma vie de joueurs , je suis passé par des périodes GEEK ou tout ce qui était compliqué et prise de tête étaient au-dessus, certainement un peu d’orgueil puis je suis redescendu sur terre pour apprécier des jeux compliqués mais aussi simples qui ont une grandes profondeurs : GUEULES NOIRES , ISTANBUL , MAITRE COUTURIER , ce ne sont pas TERRA MYSTICA ou BRUXELLE 1893 mais on peut les sortir avec n’importe qui !!!

    BRUXELLES est super bien mais je ne peux le sortir tout le temps et je pense que dans 10 ans ; il aura disparu des horizons !!!!! comme Russian Railroads !!!

    Gueules noires fait partie d’une bonne ludothèque et on peut y jouer avec ses grands parents CHTI !!!

    Bah, j’arrête de délirer , j’aime tous ces jeux !!!

    Chris roll the dices

  2. el grillo dit :

    Oh, je suis bien d’accord avec toi, je taquinais 😉 C’est aussi la force et la qualité de ce blog, à savoir une quantité importante de jeux différents joués. Et pour tous les gouts.
    Et il est vrai aussi qu’il faut que je rejoue à gueules noires, il ne faut jamais rester sur une première impression, mais le côté automatique des coups joués nous avait perturbés. Le problème, c’est que je ne l’ai pas acheté du coup :))))

  3. Crenom dit :

    Salut el grillo,
    Bien triste que tu n’apprécie pas ce chouette jeu. Peut-être qu’une seconde partie te fera changer d’avis?
    En ce qui concerne les « vrais »;-); Concordia et Bruxelles sont dans le tube, ils arriveront bientôt. Pour les 2 autres, on n’y a pas encore joué mais on compte bien le faire prochainement 🙂
    Ceci dit, les avis sont nombreux sur ces jeux, c’est aussi intéressant d’avoir des avis sur d’autres non?
    Amuse-toi bien,
    SwatSh.

  4. el grillo dit :

    Pas emballé par chez nous. Une seule partie, jouée en « automatique », donc un peu frustrant, même si ça tourne nickel il est vrai. L’ascenceur est sympathique, mais pas assez novateur pour susciter notre intérêt, tant pis, le thème et le look général du jeu m’attirait.
    Bon, les gars, quand allez vous vous attaquer aux « vrais » jeux d’Essen 2013 qui m’ont particulièrement enchantés? (mode provoc ;)): Concordia, Russian Railroads, Lewis & Clarke et Bruxelles

  5. kogaratsu dit :

    oui, ben moi je comprend votre choix.

    De temps en temps, un jeu qui s’explique en 15 minutes, aussi fluide, aussi bien huilé, cela repose un peu le cerveau.
    jeu idéal aussi pour initier aux kubenbois.
    Simple et tellement pas si simple pour optimiser; il fait appel à la mémoire, à l’observation et à une part de méchanceté pour géner le jeu des adversaires.

    Un superbe matso excepté les billets que j’ai refaits, Un boulôt de pros…

  6. Crenom dit :

    Salut Eric,
    Ben je dirais qu’on peut être un joueur averti et apprécier des jeux plus légers…
    Amuse-toi bien,
    SwatSh.

  7. Errebe dit :

    Un grand jeu avec, surtout, sa mecanique de placement d´ouvriers; un jeu que tout le monde peut jouer (ce n´est pas forcement une critique). Pour moi, avec Bruxelles 1893 et Lewis & Clark, ma trilogie d’ Essen pour cette année.

  8. Eric dit :

    Alors là, je ne vous comprends pas.

    Ok, le jeu est sympatoche, mais il est quand même très simpliste dans le choix des actions et très calculatoire pour gagner.

    On est dans du familial et je pensais que des joueurs avertis comme vous préféreriez des merveilles plus velues telles que les excellents Lewis & Clark, Russian Railroads, Bruxelles 1893 ou encore Maitres Couturiers. Ces derniers me semblent bien au-dessus avec de la stratégie, des mécanismes intéressants et des interactions plus présentes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *