• Color Warz: Paint Brawl - FICHE DE JEU
  • 0

Color Warz: Paint Brawl

Note moyenne
7.50
(2 notes)
Règles: 20' - Partie: 60'
Année:
Auteur(s): ,
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

SwatSh:   7/10

Color Warz est un jeu d’échecs thématique pouvant se jouer jusqu’à 4 joueurs.

Les joueurs gèrent un groupe de persos qui se bat contre les autres à coup de peinture.  Ils vont repeindre à leur couleur les cases du plateau et les persos adverses car ce qui fait la particularité de Color Warz est qu’on peut transformer les persos adverses en persos à sa couleur.  Evidemment, ça ne va pas se faire si facilement que ça tant un adversaire ne va pas se laisser faire et va contre attaquer en repeignant le même ou un autre de vos joueurs à sa couleur.

Color Warz propose quelques scénarios permettant plusieurs façons de jouer différentes et chaque perso a un pouvoir différent que ce soit en terme de déplacement, d’attaque ou de pouvoir spécial.

Tout ceci donne un jeu fort riche tant les possibilités sont nombreuses mais tout en maintenant malgré tout son aspect froid et abstrait.

____________

Ren:  8/10

Color Warz est jeu d’échecs avec des couleurs rigolotes et des nouvelles pièces. Bon ok c’est pas vrai. Mais un peu quand même. En tout cas ce n’est pas une boîte de coloriage ou de peinture à doigts, comme pourrait le laisser croire les illustrations de la boîte. On est bel et bien en présence d’un jeu abstrait, sur lequel on a mis des couleurs. Chaque joueur a sa tribu, composée de 3 personnages ayant chacun ses caractéristiques. Il y a deux axes principaux: la distance que les personnages peuvent parcourir si on les déplace. Et la portée de leur « laser à couleurs » si ils essayent de repeindre les cases adjacentes et/ou les personnages adverses. Le but ultime étant de repeindre le big boss d’en face. Il faut donc optimiser ses déplacements et ses attaques pour pouvoir maximiser la prise de contrôle de territoire (en repeignant les cases) et essayer de « retourner » des personnages adverses (puisqu’ils passent dans votre camp si vous arrivez à les repeindre à votre couleur!), tout en minimisant les risques d’une attaque de l’adversaire aux tours suivants. On est donc bel et bien en présence d’un jeu abstrait looké « fun ». Et la combinaison m’a parue très plaisante. Et malgré le fait que j’avais mal compris la règle pour finir le jeu (ce qui fait que la partie a été solidement écourtée), j’ai certainement envie d’en refaire une pour aprofondir quelque peu. Donc bon petit jeu!

_____________

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *