• Pandémie: Le remède - FICHE DE JEU
  • 2

Pandémie: Le remède

Note moyenne
7.75
(2 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 15' - Partie: 40'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

914 Pandemie remede 1

SwatSh 8,5 /10

Pandémie le Remède c’est le superbe jeu de collaboration Pandémie en jeu de dés.  Et Matt Leacock, son auteur, a réussi la transition vers un jeu de dés avec une main de maître !

A votre tour, vous lancez vos 5 dés.  Ces dés vont indiquer l’action que vous pouvez réaliser.  Une des faces de chaque dé montre l’icône virus qui fait avancer le compteur de propagation déclenchant une épidémie toutes les 4 cases (ajouts de nouveaux dés virus, voir plus bas).  De plus, un dé montrant l’icône « virus » ne peut pas être relancé, tous les autres bien.  Les joueurs sont donc face à une sorte de stop ou encore voulant relancer leurs dés pour arriver à l’action désirée tout en risquant de faire avancer la propagation.

Tout comme dans le jeu original, les joueurs vont recevoir une fiche personnage ayant des pouvoirs spécifiques.  La majorité des pouvoirs sont très bien liés à ce jeu de dés : certains personnages peuvent lancer plus de dés, d’autres ont des faces spécifiques à leur personnage rendant l’action associée plus puissante, d’autres ne tiennent pas compte de certains résultats,…

Mais le jeu de dés ne s’arrête pas aux actions des joueurs, il a également lieu dans la propagation des virus.  En effet, outre les dés d’action, il existe aussi les dés virus.  A la fin du tour de chaque joueur, ce dernier va piocher autant de dés virus que la valeur de propagation actuelle dans le sac et va les jeter.  Ces dés peuvent être d’une des 4 couleurs de virus et leur résultat va indiquer sur laquelle des 6 régions il sera placé (une région est représentée par un mini-plateau de forme circulaire avec un chiffre allant de 1 à … 6 😉 ).  Si une région accumule plus de 3 dés d’une même couleur, une éclosion a lieu ce qui va déplacer les dés vers les régions voisines et qui peut déclencher des résultats en chaine.  Le truc sympa c’est que ces dés virus montrent également un face croix qui est avantageuse pour les joueurs car on place alors le dé virus à part et chaque croix permet d’acheter des cartes bonus donnant toujours un petit pouvoir bien sympathique.  Il y a toujours 3 cartes bonus visibles et les joueurs vont devoir utiliser les pouvoirs de ces cartes au bon moment et à bon escient s’ils veulent pouvoir prétendre à la victoire.  Une jonglerie entre le jeu de dés et les cartes pas toujours évidente mais très efficace si on arrive à bien la gérer.

Le second élément bien sympa avec le jeu de dés est que, pour découvrir un remède, il faut plusieurs choses :
1) Avoir un résultat « éprouvette » avec un de ses dés.

2) Utiliser ce dé pour prendre un dé virus et le placer sur sa fiche personnage avec le dé action éprouvette qui a servi à le récolter.  Autrement dit, vous allez devoir stocker certains dés action dans le but de découvrir un remède et donc vous allez devoir vous en passer tant que le remède en question n’est pas découvert.  Si par exemple vous avez consacré 2 dés action pour le remède noir, ces 2 dés sont indisponibles et vous ne jetterez que 3 dés (au lieu de 5) pour réaliser 3 actions à votre tour tant que le remède noir n’est pas découvert.

3) A la fin du tour de chaque joueur, il dispose d’une action gratuite : tenter de découvrir un remède.  Il jette alors tous les dés d’un virus (= d’une couleur) qu’il a sur sa fiche et si le résultat de la somme est 13 ou plus, il découvre le remède.  Autrement dit, il faut veiller à ce qu’un joueur rassemble chez lui tous les dés virus d’une couleur pour qu’il ait plus de chance d’arriver à ce seuil de 13 plus rapidement.  Et ce n’est pas si facile que ça, il faut généralement 5, voire 6 dés et plusieurs essais pour y parvenir et pendant ce temps, les maladies progressent et les joueurs disposent de moins d’action.  Dur dur dur je vous dis !

Pandémie le remède est une grande réussite dans l’exercice de transposition de Pandémie vers un jeu de dés.  Il procure d’autres sensations tout en restant fort proche de son illustre prédécesseur.  Il est un peu plus simple ce qui permet d’y jouer en famille.  Les choix sont plus faciles sans pour autant réduire les discussions qui peuvent survenir sur un choix ou l’autre dans la partie.  Est-ce que je relance mes dés ?  Si oui, lesquels ?  Qu’est-ce que je fais ?  Est-ce que je traite cette maladie ou je recherche un remède pour celle-là ?  Ne faut-il pas mieux que je reste près de lui quitte à risquer une éclosion en Afrique ?  Tant de question qu’il est agréable de débattre et de répondre ensemble.  Très chouette !

_________________________________________________________________________________

Tapimoket:  7/10

Une version « Dé » de Pandémie à laquelle j’ai « plus » adhéré que la version classique. Je ne sais pas pourquoi… Probablement parce que ça m’a donné l’envie d’y rejouer.

Elle n’apporte pas vraiment de réelles nouveautés en dehors de sa forme. La mécanique reste bien rodée et la réussite d’une partie plus accessible, selon moi, que la version plateau.

_________________________________________________________________________________

914 Pandemie remede 2

________________________________________________________________________________________

914 Pandemie remede 3

Un haut-médoc 2002 pour arroser Pandémie, n’est-ce pas un peu risqué? 🙂

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

2 de réponses

  1. Aube dit :

    Je trouve cette version de Pandémie trop facile par rapport à la « vieille » édition, sans dés.
    De plus, la carte du monde étant moins « réelle », je trouve qu’on se plonge moins dans l’ambiance et le stress ne monte pas, comme il peut le faire dans l’autre. Le jeu en soi n’est pas mal, mais quand on aime le premier (où, effectivement parfois le hasard est cruel; mais après tout, une partie pliée en 20mn permet aussi d’en refaire une autre immédiatement dans la foulée, pour ne pas rester sur un échec aussi retentissant…) ce Pandémie est difficile à apprécier à sa juste valeur.

  2. Nicolas dit :

    Ce que je trouve très bien trouvé et qui n’est pas évident si on regarde les photos : les dès maladies ne sont pas identiques ! Les dès noirs donnent un 3 une fois sur deux par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *