• Exodus Proxima Centauri (revised edition) - FICHE DE JEU
  • 0

Exodus Proxima Centauri (revised edition)

Note moyenne
8.00
(3 notes)
Mise en place: 55' - Règles: 90' - Partie: 300'
Année:
Auteur(s): ,
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Nombre de joueurs: de 2 à 6 joueurs
pub pub

1101 Exodus 1

 

SwatSh 8/10

J’étais très impatient de découvrir cette nouvelle édition d’Exodus Proxima Centauri tant la première édition m’avait plu malgré ses quelques défauts dont j’attendais la correction 😉

Je ne vais pas revenir sur les mécanismes du jeu qui n’ont pas changé depuis la première édition et vous encourage à lire notre article de l’époque pour mieux « sentir la bête » 😉 .  … Allez …, juste un petit résumé pour les plus fainéants d’entre vous 😉 :
Exodus Proxima Centauri est un jeu de combats intergalactiques fort proche d’Eclipse mais plus simple et avec encore plus de combats que son aîné.  Vous allez gagner des ressources en fonction de la population que vous aurez au préalable déployée sur les planètes.  Ici se trouve d’ailleurs une des plus grande différence avec les autres jeux du genre : il est possible d’avoir de la population de différents joueurs sur une même planète.  Ce n’est donc pas simplement celui qui a le plus de forces en orbite autour de la planète qui est le seul à pouvoir profiter de ses ressources.  Une fois que vous aurez réussi à placer des cubes population sur une planète, il sera très difficile aux autres joueurs de vous en déloger.  Grâce aux ressources, vous allez pouvoir gagner des technologies, construire et améliorer vos vaisseaux.  Les combats se jouent aux dés.  Celui qui a le plus de PVs à l’issue des 7 (longs) tours de jeu, l’emportera.  Les PVs se gagnent grâce à vos populations sur les planètes, vos flottes en orbite et les unités adverses que vous aurez détruites.

Grâce à de petites modifications, cette nouvelle version se veut plus simple, plus claire, plus court et plus fun que l’ancienne.

1) Plus simple & plus claire
Il n’y a pas à dire, cet objectif est 100% atteint.  Les règles sont plus claires et les cartes suffisamment bien écrites pour éviter toute confusion.  Fini de devoir parcourir une tonne de pages de faq et certains forums pour des éclaircissements.  Fini de devoir se replonger constamment dans les règles pour certains détails. Non, dans l’édition revisitée, tout est clair, net et précis !  Génial !1101 Exodus 3

2) Plus court
Bon, ben là c’est raté !  Plus de 5h00 de jeu, c’est dur, surtout quand on ne s’y attend pas (la boite indique de 30 à 45 minutes par joueur).  Bon maintenant, après 20 parties, on devrait y arriver mais en attendant, c’est toujours très difficile de pouvoir sortir un jeu aussi long.  Une variante plus courte est proposée dans les règles.  On n’y a pas joué mais j’ai peur qu’elle soit trop courte…

3) Plus fun
Il est difficile pour moi de comparer le fun généré durant la version revisitée et celle de la version originale, mais une chose est sûre, le fun est bel et bien présent :

Que c’est gai de choisir la technologie qu’on veut développer et d’en bénéficier directement.  Que c’est gai de détruire une flotte adverse ou de lancer ses missiles sur les planètes adverses.  Que c’est gai de négocier avec ses adversaires.  Que c’est gai de prendre les dernières ressources sous le nez et la barbe de vos adversaires.  Exodus Proxima Centauri est clairement fun, simple et intelligent.  Un des tous bons jeux dans le style de jeu de civilisation intergalactique.

_____________________________________________

Philrey212    7,5/10

Pour ma part, je n’ai pas détecté de grandes différences entre les deux versions de Exodus. Mes commentaires restent donc d’actualité. Et l’aide de jeu de Vin d’Jeu également 😉

_____________________________________________

Ren:    8,5 /10

Papa : ok mon petit loup, il est temps d’aller faire dodo maintenant

Petit Loup : Hooo déjà ?

Papa : et oui, tu es encore petit, et tu as encore besoin de beaucoup dormir

Petit Loup : je ne peux pas jouer encore un peu

Papa : non mon petit, il faut faire dodo, et puis les amis de Papa vont arriver bientôt

Petit Loup : et qu’est-ce-que vous allez faire avec tes amis ?

Papa (fébrile) : on va jouer à Exodus : Proxima Centauri

Petit Loup : et c’est quoi comme jeu ?

Papa (frisant la crise d’épilepsie) : c’est un jeu où on SE MET SUR LA GU****… harfmffpfrtmr enfin je voulais dire c’est un jeu où on va essayer de gagner plus de points que les adversaires.

Petit Loup : j’espère que moi aussi je pourrai y jouer quand je serai plus grand !

Papa : bon allez au lit maintenant

Vous l’aurez compris, avec Exodus on est non seulement dans la catégorie poids lourds, mais on est aussi dans la catégorie « mettons-nous sur la gueule, et ce sera bon ! ». Le pitch de base ? 6 factions humaines, sauvés de la fin du monde (suite à une guerre nucléaire) par une civilisation alien supérieure, qui prend bien soin de préserver la paix des ménages. Pas de bol, les aliens se barrent (ou s’éteignent, je ne sais plus). Résultat des courses : en chemise et en caleçon (sorry je l’ai déjà faite). Non, résultat des courses : les humains se mettent sur la gueule.

Je ne vais pas expliquer en détail les mécanismes du jeu, mes camarades l’ont déjà fait. Je vais simplement insister sur quelques points saillants : les règles sont (très) costaudes mais tout à fait claires et logiques une fois qu’on commence à jouer. Le jeu est (très) long. Il y a (beaucoup) de hasard puisqu’on jette des palanquées de dés, mais ça ne n’est pas dérangeant à mon sens car il ne change quasiment jamais complètement  une partie, sauf malchance vraiment incroyable. Et puis ça met un peu de piment et permet de prendre des risques. Le système d’action secondaire est très chouette, puisqu’une action supplémentaire est toujours bonne à prendre, mais au prix d’un cube de population, ce qui est cher. Dilemme dilemme… Et last but not least, le fait de devoir se mettre sur la gueule (c’est la dernière fois, promis) est bel et bon. Dès qu’on atterrit sur la même planète, bardaf, c’est la pâtée !

En résumé on a un jeu long, pour hardcore gamers, certes avec du hasard, mais aussi une thématique immersive, qui procure un sentiment de « la tension monte de plus en plus » et qui donne à la fin plein de plaisir ludique. Miam.

_______________________________________________

 

1101 Exodus 5

 

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *