• Art of War (+ vidéo) - FICHE DE JEU
  • 1

Art of War (+ vidéo)

Note moyenne
7.50
(2 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 20' - Partie: 70' - Meilleur score: 13
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 2 à 2 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

1347-art-of-war-1

swa-3

SwatSh 8/10

Art of War est un petit jeu Japonais sorti à Essen l’année passée et qui vient d’être édité en Français par Igiari, un nouvel éditeur Français spécialisé dans la traduction de jeux et qui, après Intrigue, en est à son second jeu.

Art of War est un petit jeu de cartes pour 2 joueurs qui combine jeu minimaliste à la Love Letter, un jeu de deckbuilding et jeu de combat à la Magic.

Jeu minimaliste
Art of War comprend 6 cartes différentes, chacune en 10 exemplaires soit 60 cartes en tout (quand même 😉 ).

Deckbuilding
Chaque joueur doit se constituer un deck de 21 cartes en les choisissant librement à l’exception du Roi qui doit faire partie de son deck en un seul exemplaire.  Un deck préconstruit est proposé aux joueurs novices : 4 exemplaires de chaque type de carte + un roi.

Jeu de combat
Chaque joueur joue à son tour.  Le tour d’un joueur se décompose en 3 phases :
Phase 1
Il pioche une carte de son deck (et oui, la pioche comporte sa part de hasard)
Phase 2
Le joueur va soit :
-S’organiser
On ajoute une carte au champ de bataille (le champ de bataille est constitué de 12 cartes (4 lignes sur 3 colonnes) : 6 cartes pour chaque belligérant dont 3 cartes sur la ligne de front et 3 cartes en arrière)
-Attaquer
Attaquer consiste à taper une ou plusieurs de ses cartes pour tuer une carte adverse.  L’aspect très sympa c’est que si on arrive à égaler exactement les points de vie adverses, au lieu de détruire la carte et la placer dans le cimetière, on va pouvoir capturer la carte et la placer dans son royaume.  Et c’est bien là l’objectif du jeu : avoir plus de cartes dans son royaume que l’adversaire.  On va donc bien réfléchir à la meilleure tactique à organiser sur le champ de bataille afin de pouvoir capturer les adversaires.

SONY DSCDe plus, à la fin de son tour, on va pouvoir ajouter une carte de sa main à son royaume.  C’est bien car ça augmente vos PVs mais ça vous déforce aussi sur le champ de bataille.  Les cartes de votre main peuvent aussi servir en soutien.  On peut en effet les jouer comme des « instants » : quand on veut, on peut les jouer pour réaliser leur effet de surprise : infliger un point de dégât à un soldat, annuler une attaque, annuler une carte de soutien adverse, augmenter la force de ses soldats,…  C’est aspect plus incertain est très agréable dans un jeu très « mathématique ».

On en arrive à un jeu très subtil où chaque action a son importance et ses conséquences.  Même si le hasard de la pioche va jouer, et même si les parties se ressemblent fort, Art of War est très tactique et il ne sera pas rare de voir les joueurs bien réfléchir aux actions qu’ils comptent effectuer et à leur tactique de combat. Vous pouvez gagner la partie de 4 façons différentes dans Art of War (même s’il faut l’admettre, la majorité des cartes dans votre royaume est la façon la plus commune de l’emporter): soit vous avez plus de cartes dans votre royaume que votre adversaire, soit vous arrivez à obtenir la majorité dans 4 types de cartes dans votre Royaume (c’est très difficile, voire impossible à réaliser mais ça oblige les joueurs à être attentifs au royaume adverse), soit vous tuez le roi adverse (s’il joue bien, ce sera mission impossible), soit votre adversaire ne sait plus mettre de carte sur le champ de bataille (là aussi, ça n’arrivera que s’il joue très mal).  Les illustrations de Weberson Santiago (qui a illustré l’Auberge Sanglante) sont juste magnifiques et les cartes sont de très bonne qualité.  Art of War est bien dans la lignée des jeux Japonais : un petit jeu de cartes plus profond qu’il n’y parait.  C’est tout un art de maîtriser Art of War 😉


???????????????????????????????

Philrey212:    7/10

Art of War porte encore assez bien son nom. Ce jeu de cartes pour 2 joueurs indique bien qu’il faudra bien maîtriser l’art de la guerre pour venir à bout de votre ennemi.
Bon, peut-être pas tant! Il faut en tout cas bien gérer son deck car c’est lui qui vous fera gagner ou perdre la partie. Le hasard de l’apparition des cartes apporte une part d’incertitude qui exige d’être un peu prudent.

La mécanique expliquée par SwatSh est connue: un « champ de bataille » qui accueillera vos cartes combat avec un ligne de front et une ligne arrière. En plus, une ligne de support. Cette dernière permet de jouer des cartes en soutiens lors d’une attaque (dirigée ou subie). Particularité intéressante, ces cartes peuvent rentrer sur le champ de bataille, comme celles de votre main. Comme il y a une limite de 5 cartes dans cette zone (soutien), il faudra gérer la file d’attente afin de ne pas se bloquer complètement en soutien.

Deux autres zones
La première est le royaume où vous placerez les cartes capturées ou de votre main (1x par tour). C’est le but du jeu: avoir plus de cartes dans son royaume que son adversaire. Jouer une carte de sa main aide à prendre de l’avance mais vous prive également de la carte. On en jouera donc pas systématiquement, préférant les garder en main pour une utilisation sur le champ de bataille et/ou en soutiens.

Art of War tourne très bien et la tension est bien présente. Difficile par contre de rattraper l’adversaire si celui-ci prend l’ascendant sur vous. La dépendance de la pioche peut avoir des conséquences importantes.


Vin d’jeu d’vidéo: la dégustation


SONY DSC

 

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

1 réponse

  1. Lapinesco dit :

    Merci pour la video, règles pas évidentes à bien saisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *