• Fabulosa Fructus - FICHE DE JEU
  • 0

Fabulosa Fructus

Note moyenne
8.00
(2 notes)
Mise en place: 5' - Règles: 10' - Partie: 30'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1526 Fabulosa Fructus 1

Swa 11

SwatSh 8/10

Après Runewars le jeu de figurines, Edge passe de l’extrême lourd à l’extrême léger en publiant Fabulosa Fructus, le p’tit dernier de Friedemann Friese, l’auteur de 504, aux cheveux verts et ne réalisant quasiment que des jeux dont le nom commence par F comme son doux prénom et doux nom aussi d’ailleurs 😉

Fabulosa Fructus s’adresse plutôt à un public familial grâce à sa simplicité et à son côté lagacy.

Simplicité

Fabulosa Fructus est simple car le cœur du jeu consiste à récupérer des cartes ressources et à les dépenser pour acquérir des cartes PVs.

Gagner des ressources

Pour gagner des ressources il faut activer le pouvoir des cartes actions.  A son tour, on va déplacer son pion sur une carte action.  Si cette dernière contient un pion adverse, on doit lui donner une carte ressource en tant que taxe.  C’est très cher payé et on a souvent intérêt à aller ailleurs.

Ensuite, on va exécuter l’action de la carte où on a déplacé son pion.  La majorité des cartes permettent de piocher ou d’échanger des cartes ressources.  On peut compter sur Friedmann pour imaginer toutes sortes de techniques différentes pour gagner ou échanger des cartes ressources:

  • En piocher 2
  • En piocher 1
  • En piocher x et s’arrêter quand on veut.  Si on pioche 2 fois la même ressource, on ne gagne rien.
  • En voler une à un adversaire
  • Echanger avec un autre joueur
  • Echanger avec le marché composé de 5 cartes ressources
  • Placer des ressources devant soi et laisser les autres les prendre en échange d’une de leurs cartes
Acquérir une carte1526 Fabulosa Fructus 2

Pour cela, rien de plus simple.  Il suffit de positionner son pion sur une carte action et, au lieu d’exécuter l’action correspondante, payer les ressources demandées par la carte pour la prendre devant soi.  Le premier joueur à avoir 4 ou 5 cartes devant soi (en fonction du nombre de joueurs) remporte la partie.

Legacy

Le système legacy, déjà utilisé dans d’autres très bons jeux comme Pandemic Legacy et Seafall, est ici décliné d’une manière nouvelle et originale.  Fabulosa Fructus contient 80 cartes action différentes.  Quand un joueur acquiert une carte action, il la prend devant lui et pioche la suivante.  La pioche des cartes action est rangée selon un ordre bien défini, en « crescendo ».  Grâce à ce système, les actions disponibles vont changer et évoluer au cours d’une partie.  Certaines cartes vont apporter de nouvelles règles faisant, par-là, évoluer les règles elles-mêmes.

Et après qu’une partie soit terminée, on commence la suivante dans la configuration de la dernière partie jouée.  Si on ne rejoue pas directement, le système de rangement du jeu permet de garder la configuration pour la partie suivante.

1526 Fabulosa Fructus 3Conséquence de ce système: on ne joue jamais 2 fois au même jeu.  Le jeu évolue et tient compte du déroulement des parties antérieures.  Et tout cela, sans devoir ni déchirer des cartes, ni noter des choses, ni en coller d’autres.

Fabulosa Fructus est rejouable indéfiniment, et ça, c’est bien appréciable pour les occidentaux que nous sommes, éduqués au recyclage et à l’anti gaspillage.  Le jeu est fort simple.  On aurait d’ailleurs aimé une couche supplémentaire qui puisse donner une autre dimension au jeu.  Je pense à des mécaniques du type « objectifs ».  Fabulosa Fructus c’est un peu Les Aventuriers du Rail sans les points des routes, sans les cartes objectifs de destination ni les bonus de réseau le plus long.  Ca manque un peu de profondeur.    FF va se jouer quasi exclusivement en milieu familial.  Grâce à cette simplicité bien entendu mais également grâce à sa mécanique géniale de Legacy qui va donner l’envie aux joueurs de jouer d’autres parties pour découvrir les cartes action à venir.  Cet aspect évolutif apporte beaucoup de plaisir ludique dans la durée.  FFFF (Fabulosa Fructus Fait Fort 😀 )


tapimoket

Tapimoket: 8/10

Les thèmes des jeux de Friedemann Friese me laissent toujours perplexe. Un jeu sur des jus de fruits… J’espère que ce ne sera pas un navet. Il faut dire que tous celles et ceux que j’ai vu joué à celui-ci, avaient plutôt la banane, voir même se fendaient la pêche. La règle est bête comme chou ! On prend un meeple qui représente un animal en quête de se faire des cocktails de fruits et on le place sur une des 6 actions composées chacune par un tas de 4 cartes. Ensuite, on réalise l’action indiquée au centre de la carte, ou bien on réalise le cocktail de fruits en défaussant des cartes de fruits que l’on a en main, pour prendre la carte action comme cocktail. Les actions permettent tout un tas de choses, comme par exemple, piocher des cartes fruits, en drafter, créer un marché pour des échanges, en voler aux adversaires, etc…

Le but sera pour notre animal de réaliser en premier 5 cocktails de fruits. Voilà c’est très simple, et on pourrait croire que l’auteur ne s’est vraiment pas pris le melon. Mais, il y a un « mais » !

En effet, la cerise sur le gâteau est que le jeu va se renouveler à chaque partie. En effet, au départ on ne joue qu’avec 6 sortes d’action, mais lorsqu’on réalise un cocktail de fruits, on prend une carte action (puisque ce sera un cocktail) et on en pioche une nouvelle depuis un gros tas de cartes. Seulement voilà, toutes les 4 cartes, de nouvelles actions vont apparaître et en fin de partie, on écarte celles qu’on a réalisé et elle ne reviendront plus en jeu pour les prochaines parties. Ceci permet de jouer de nombreuses parties avec un jeu qui change à chaque fois ! Certains évoquent le Legacy, mais pas vraiment… Je vous rassure, vous n’aurez pas dépensé vos sous pour des prunes, puisqu’il n’est pas question de mettre des étiquettes, de déchirer ou autres méthodes pour mettre votre jeu en compote. Rien ne vous interdit de recommencer à tout moment !

Si le jeu est frais et sympathique, on va également se désaltérer de ce système de renouvellement avec lequel Fabulosa Fructus tire tout son jus et le rend si original.

Mais pour couper la poire en deux, il y a aussi un défaut. En effet, qui dit renouvellement et progression, dit que l’intérêt sera de jouer avec les même personnes qui découvriront, avec vous, les changements au fur et à mesure des parties. En effet, si vous côtoyez, à chaque fois, de nouveaux joueurs, pour eux, ce sera toujours une « première » partie et ils n’auront pas le plaisir de voir les variantes. Heureusement, le jeu a un goût de reviens-y, et il aura parfaitement sa place en famille ou si vous jouez toujours avec les mêmes pommes autour de vous.  Après rien n’interdit d’enchaîner plusieurs parties avec de nouveaux joueurs qui auront ramener leur fraise.

Simple et original,  Fabulosa Fructus est un bon petit jeu avec tout un cocktail de variantes.


1526 Fabulosa Fructus 7


Vin d’jeu d’vidéo

La dégustation en 6 minutes par SwatSh

Une bouteille digne de symboliser le Vin d'jeu d'l'année

Une bouteille digne de symboliser le Vin d’jeu d’l’année! :-)

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *