• La Granja No Siesta – The Dice Game (+ Vidéo) - FICHE DE JEU
  • 0

La Granja No Siesta – The Dice Game (+ Vidéo)

Note moyenne
7.67
(3 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 30' - Partie: 65' - Meilleur score: 51
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 11
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1368-no-siesta-1

SONY DSC

SwatSh 7/10

Andreas Odendahl (dit Ode), l’auteur de La Granja, nous propose ici une version dés de son excellent jeu.

On retrouve pas mal d’éléments de La Granja dans cette version dés : le thème bien entendu, les chapeaux, le toit de la ferme et tous ses animaux et légumes.  On perd par contre toute sa mécanique de cartes à plusieurs fonctionnalités au profit d’une mécanique de dés.

Cette mécanique de dés s’apparente à celle qu’on a découverte dans Blueprints : le draft de dés.  Le joueur actif jette tous les dés et en prend un.  Chaque autre joueur, à son tour, en prend un également.  Le joueur actif rejette les dés restants et en prend un second.  Les autres en prennent également un second.  Enfin, il reste encore un dé que le joueur actif rejette une dernière fois et tous les joueurs reçoivent la ressource indiquée par ce dernier dé.

Les 6 faces des dés représentent les mêmes 6 ressources.  Quand on prend un dé, on prend une des ressources.  Et c’est là d’ailleurs que tout le génie d’Ode s’exprime car comme on jette et rejette souvent les dés, il est très rare qu’on ne soit pas satisfait du résultat du jet de dés.  De plus, No Siesta est parfaitement équilibré ce qui fait que une ressource en vaut une autre.  La Granja No Siesta est un des seuls jeux de dés où on ne peste pas sur les résultats des jets de dés !
SONY DSC

Le reste du jeu est plus classique.  Avec les ressources acquises, on va remplir son petit plateau personnel qui représente sa ferme sur une feuille.  On va cocher sur la feuille les différentes ressources reçues en fonction de l’endroit où on veut les dépenser :
– D’abord pour engager des aidants qui vont être primordiaux dans votre stratégie puisqu’ils vont vous apporter des bénéfices sous forme de capacités spéciales pouvant transformer des ressources en d’autres, se passer de certaines ressources, gagner plus de PVs lorsqu’on réalise ceci ou cela,…  On va donc forcément se ruer sur cette action en début de partie puis suivre la stratégie qu’on a choisie.  Pour ça, La Granja No Siesta est assez simple et propose 4 grandes stratégies différentes qui peuvent se combiner:

Améliorer le toit de sa ferme va vous faire gagner des PVs et des ressources
SONY DSC

Stocker vos ressources dans l’entrepôt qui vous fait gagner des PVs.  C’est l’action la plus faible mais qui peut, grâce à des aidants et leurs capacités, devenir profitable et bien se combiner avec d’autres actions.

Remplir une de ses 3 charrettes.  C’est l’action qui procure le plus de tension car le premier joueur à remplir chacune de ses charrettes va gagner plus de PVs que les autres.  Dès que plusieurs joueurs choisissent cette stratégie, une sorte de course entre eux a lieu et No Siesta peut devenir plus palpitant à ce moment-là.  C’est l’action la plus rentable du jeu et est, tout comme l’engagement d’aidant, obligatoire pour la victoire.  Voilà des choix restreints 😉

Collectionner des lots de 3 ressources identiques pour partir en voyage.

La majorité de vos choix dans La Granja No Siesta se feront durant les premiers tours où vous allez engager quelques aidants qui influenceront la stratégie que vous allez suivre le reste du jeu.  Une fois la stratégie choisie, le reste du jeu va tourner tout seul et vos choix seront très simples.  Les joueurs qui se seront orientés vers les charrettes s’amuseront un peu plus dans leur course.  Les parties ne seront pas très variées car une fois les quelques stratégies différentes choisies, les parties vont vite se ressembler.  Les différentes endroits de sa ferme où l’on peut dépenser ses ressources sont parfaitement équilibrés et permettent de toujours trouver une solution efficace pour dépenser les ressources produites par les dés.  No Siesta est idéal à utiliser en guise d’introduction à La Granja 🙂
SONY DSC


SONY DSC

Ren: 8,5/10

Bonne nouvelle aujourd’hui, cette revue de La Granja No Siesta va nous donner l’opportunité de comprendre la démarche créative des auteurs, ces merveilleux magiciens plein d’imagination et d’idées nouvelles, ces créateurs de concepts originaux et sans cesse renouvelés. Laissons-leur la parole:

Andreas: « Ach qu’est-ce que je vais bien pouvoir créer comme jeu après l’énorme succès de la Granja? »
Henning: « tu n’as pas d’idée? »
Andreas: « Ach non »
Uli: « et pourquoi pas une extension? »
Andreas: « Ach je voudrais bien, j’y ai pensé, mais mon tableur Excel est en panne, donc je ne sais pas calculer de nouvelle salade de points 🙁 »
Harald: « et pourquoi pas une version avec des dés? »
Andreas: « Ach est-ce que tout le monde ne fait pas ca? »
Henning: « tu t’en fous, du moment qu’il y a La Granja dans le nom c’est bingo, on passera à la caisse! »
Andreas: « Ach est-ce qu’il n’y a pas déjà des dés dans La Granja? »
Uli: « tu t’en fous, du moment qu’il y a La Granja dans le nom c’est bingo, on passera à la caisse! »
Andreas: « Ach gut gut, allonz-y! 🙂 »

Et voilà un coin de voile levé sur l’incroyable bouillonnement créatif qui se déroule dans les têtes de nos génies ludiques!

Dans La Granja No Siesta on reste donc dans un monde familier: on va gérer sa petite ferme, récolter des marchandises, agrandir sa ferme, livrer des marchandises…

Il y a bien sûr quelques différences: les dés ne sont pas des actions à réaliser selon le résultat mais bien directement des ressources (mais la mécanique de choix des dés reste identique). Sa ferme est représentée par une feuille sur laquelle on va écrire les ressources qu’on récolte et utilise. Et les actions sont différentes. Mais au final les sensations sont très sensiblement les mêmes: optimisation de son jeu. Salade de points. Plein de manières de scorer des points. Le tout dans sa jolie petite ferme avec ses jolis petits cochons, ses jolis petits blés, ses jolies petites olives…

Si vous aimez La Granja vous aimerez La Granja No Siesta. Et vice-versa. Et de la même manière si vous n’aimez pas l’un vous n’aimerez pas l’autre. Et si vous ne connaissez aucun des deux, n’hésitez pas à accepter une partie de La Granja No Siesta, c’est un bon jeu!


???????????????????????????????

Pascal:    7,5/10

Cool, voici un jeu qui vous incite à faire la sieste ! L’adaptation de la Granja aux dés nous propose un jeu qui conserve le même thème, mais le niveau de complexité descend d’un cran. Le matériel sympa tient dans une toute petite boîte aux allures bien sympa.  Il tiendra facilement dans vos bagages lors de vos prochains voyages !

Côté mécanique, le tour de jeu se décompose en 2 phases : l’acquisition de ressources (via les dés), et ensuite, dépenser ses ressources dans différents endroits de votre ferme.  Chacune des possibilités sont bien équilibrées.

Au début de la partie, vous devriez engager des assistants pour faciliter le travail dans la ferme.  Ces assistants vont assez fortement influencer votre stratégie pour le reste de la partie (ou inversement : vous choisirez les assistants en fonction de la direction que vous voulez prendre).  Mais malheureusement, une fois une direction prise, il sera difficile de se lancer dans une autre direction.

L’interaction entre joueurs est malheureusement un peu trop limitée.  Elle se situe dans le choix des dés, et dans le choix des emplacements limités au marché.

La Granja – No Siesta est donc un petit jeu sympa au format compact.   Rien de révolutionnaire, mais pour un prix limité, il vous fera passer de très bons moments.


SONY DSC

 


Vin d’jeu d’vidéo: la dégustation en 5 minutes de No Siesta par Ren

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *