• Copenhagen - FICHE DE JEU
  • 0

Copenhagen

Note moyenne
7.00
(2 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 10' - Partie: 30' - Durée par joueur/euse: 10'
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 7/10

Outre son éditeur de renom qu’est Queen Games, les 2 auteurs de Copenhagen sont également déjà réputés puisqu’ils ont réalisés, ensemble ou séparément, de nombreux jeux dont Flamme Rouge, 13 jours et le Manoir Infernal.

Copenhagen est un petit jeu familial aux choix très simples. L’objectif est de construire sa maison grâce à des pièces de forme type tétris (c’est la mode pour le moment 😉 ). Dès qu’une ligne est totalement remplie, on gagne 1 point, dès qu’une colonne l’est, on gagne 2 points et si une ligne ou une colonne remplie ne contient que des fenêtres, on double ses points. De plus, certaines cases et certaines lignes présentent un icône qui, s’il est couvert par une pièce ou si la ligne correspondante est complétée, apporte un bonus au choix permettant d’accélérer le jeu (diminution des coûts, action supplémentaire,…).

Pour acquérir les tuiles tétris qui vont construire votre maison, vous devrez piocher des cartes par un système assez conventionnel: A son tour, soit on joue des cartes soit on en prend 2 adjacentes parmi les 7 visibles. On ne peut pas avoir plus de 7 cartes en main. On ne peut jouer que des cartes d’une même couleur et on prend alors une pièce de cette couleur comportant autant de cases que de cartes jouées. Si on place cette pièce adjacente à une pièce de même couleur, on a droit à un rabais d’une carte.

Dès qu’une joueuse atteint 12 PVs, elle remporte directement la partie! Pas de chichi à Copenhagen 😉 Même si le jeu est assez froid et souffre d’un manque d’interaction, le jeu est assez tendu grâce à la course aux PVs entre joueurs. Il vous faudra trouver la meilleure méthode pour l’emporter: prendre les meilleurs bonus et trouver la meilleure combinaison possible entre bonus, lignes, colonnes et fenêtres complétées. Vous allez pouvoir varier les options à chaque partie bien qu’elles soient assez limitées ce qui restreint d’autant plus la rejouabilité. A emmener avec vous si vous allez visiter cette magnifique ville Nordique.





PhilRey: 7/10

L’une des dernières nouveautés de Queen Games, Copenhagen simule la construction des façades colorées de Copenhagen.Le jeu est du gabarit des Aventuriers du Rail. Il reprend la mécanique principale qui consiste à soit piocher 2 cartes, soit dépenser des cartes pour construire.Dans la pioche, la petite différence est que les deux cartes doivent être prises parmi les 7 visibles et qu’elles doivent être l’une à côté de l’autre. De plus, la main des joueurs est limitée à 7 cartes.
Les cartes sont dépensées pour placer des tuiles “à la Tetris” sur son plateau personnel: autant de cartes qu’il n’y a de case sur la tuile. Evidemment, la couleur des cartes doit correspondre à la couleur de la tuile choisie. Le joueur marque des points par ligne ou colonne complétée (1PV par ligne, 2 PV par colonne). Les points sont doublés si la ligne ou colonne ne contient que des fenêtres.
En complétant certaines lignes (identifiées par un blason) ou en recouvrant certaines cases (avec ce même blason), le joueur a le choix entre plusieurs bonus:

  • prendre un tuile Bonus;
  • prendre et placer une tuile d’une case “fenêtre” pour compléter son plateau individuel;
  • ré-activer les tuiles Bonus utilisées

Ces tuiles Bonus sont importantes dans le jeu car elles peuvent permettre à un joueur de remporter la partie.
Copenhagen est vraiment un jeu familiale, comme Les Aventuriers du Rail, avec des règles simples et rapidement expliquées. Le pouvoir des tuiles Bonus peut exiger plusieurs parties pour en apprécier leur puissance.



Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *