• Bad Company - FICHE DE JEU
  • 0

Bad Company

Note moyenne
9.25
(2 notes)
Mise en place: 5' - Règles: 15' - Partie: 45' - Meilleur score: 36
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 1 à 6 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , , joueurs
Langue: Anglais
Niveau d'anglais: Matériel sans texte
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

Swa
SwatSh: 9,5/10

Bad Company est un jeu familial qui surprend tant il séduit. Personnellement je suis rarement comblé par un jeu familial mais celui-ci me plait vraiment. Il a été réalisé par les auteurs d’Automania ainsi que par Eilif Svensson, un auteur attitré de l’éditeur Aporta Games qui a réalisé d’excellents jeux comme Santa Maria qu’on adore par ici.

Il séduit tout d’abord de par son thème très bien représenté par la course poursuite entre le combi de police et les voitures de truands. Il vaut mieux faire la course en tête pour pouvoir réaliser des casses et grapiller des bonus mais si la police vous rattrape, ce n’est pas trop grave à l’exception que vous ne pourrez plus grapiller de bonus. Cette petite course de bagnole nous fait clairement retourner en enfance 🙂

Les dés catan

Le reste du jeu est inspiré par des jeux comme Minivilles ou les Colons de Catane puisqu’il dépend du résultat d’un jet de 2 dés avec le 7 arrivant le plus souvent. Chacun a son tour va jeter 5 dés. Le dé noir va indiquer de combien de cases se déplacera le véhicule de police tandis que le joueur actif va devoir décider comment assembler les 4 dés en 2 paires de dés. Outre dans la course de bagnoles, l’interaction est un peu présente ici aussi puisque, dans ce choix, le joueur va devoir faire autant attention aux bonus qu’il peut recevoir qu’aux bonus que ses adversaires peuvent acquérir. Bien que souvent assez évident, ce choix est souvent très sympa car vous allez de temps en temps devoir choisir lequel de vos adversaires vous aiderez plus qu’un autre. En effet, les 2 paires de dé vont indiquer les 2 bandits que vous allez activer sur votre plateau personnel. Chaque adversaire pourra, en même temps que vous, utiliser une seule des 2 paires pour activer un de ses bandits. Et bien entendu, comme tout ceci se fait en même temps, ça permet de garder un bon rythme dans la partie.

Des bandits qui apprennent de leurs erreurs

Chaque joueuse dispose en effet de 9 bandits de valeur allant de 3 à 11. Chaque bandit va soit produire une des ressources du jeu soit faire avancer votre bagnole d’une case. Le truc excellent est qu’une des ressources produites est l’argent qui va permettre d’engager de nouveaux bandits qui viennent augmenter la puissance de vos bandits existants en se superposant au bandit de même valeur et en ajoutant son bénéfice au bénéfice du bandit de base. Grâce à ce système, le résultat d’une paire de dé peut activer plusieurs bandits en une fois et donc rapporter de plus en plus au fur et à mesure que la partie progresse.

Les ressources

Les ressources quant à elles vont non seulement permettre de grapiller de petits bonus comme de transformer certaines ressources ou de pouvoir faire avancer sa toto mais elles vont surtout servir à remplir des contrats qui vont vous donner un but à atteindre. Certains contrats rapporteront des PVs tout simplement tandis que d’autres en rapporteront mais selon un critère vous incitant à vous spécialiser.

Bonne compagnie

Tout cela donne un jeu familial rafraichissant. Même si les adultes en auront vite fait le tour à cause de l’évidence de ses choix, il plaira toujours en famille grâce à ses mécaniques modernes, à son système de construction de moteur, à la tension des objectifs, à la variété des objectifs, au rythme effréné de la partie, au suspense provoqué par les jets de dés, aux décisions impactant autant les adversaires que soi-même et au thème très bien rendu dans cette petite course automobile entre la police et les voleurs qui fera toujours rêver l’enfant qui sommeille en nous 🙂


PhilRey: 9/10

Aporta Games nous revient avec un nouveau jeu à base de dés. Il sont vraiment spécialisés dans ce type de jeux. A moins que ce ne soit ses auteurs: Kristian Ostby (Santa Maria, The Magnificent), Kenneth Minde (Automania) et Eilif Svensson (The Magnificent, Capital Lux, Doodle City)!

Cette fois-ci, on représente une bande de gangsters qui va braquer des magasins divers pour leur argetn, oeuvres d’art bijoux ou or. 

Les braquages

Les braquages sont représentés par des cartes (les cartes Braquage). Elles sont en quelques sorte des objectifs à accomplir et octroient des bonus divers lorsque réalisés. Elles ont une part non négligeable dans le total de PVs d’un joueur. En plus des bonus, ces cartes montrent des symboles Mission (de quatre types) qui permet au joueur qui en a le plus (par type) de recevoir un collier. Ce dernier permet de glaner quelques PVs supplémentaires au joueur qui le détient.

Les dés et la Police

Le joueur actif lancent les 4 dés jaunes et le dés noir. Il associe les dés jaunes par paire, comme il veut, et active les 2 membres de sa bande correspondants. Les autres joueurs peuvent activer un membre de leur bande, au choix, correspondant à une des deux paires de dés.
Les membres de la bande octroient soit des marqueurs (à placer sur les symboles correspondant), soit à des pièces soit encore à un volant (pour déplacer sa voiture en ville). L’objectif des marqueurs est de les placer (principalement) sur les cartes Braquage pour les compléter. Ou encore sur son propre plateau pour obtenir un petit bonus (souvent quand on n’a pas les symboles sur les cartes Braquage, ce qui évite de « perdre » les marqueurs). Et le dé noir?

Le dé noir permet simplement d’avancer la voiture de Police. Celle-ci peut rattraper les voitures des gangster sans pénalité mais empêche alors les joueurs d’obtenir les bonus des points de contrôle placés le long de la route.

Sa bande

En plus, chacun peut dépenser ses pièces pour améliorer sa bande. Ce permet d’obtenir plus de symboles lorsque le membre est activé. En plus de donner quelques PVs en fin de partie.

Les auteurs sont vraiment géniaux. Ils parviennent encore une fois à nous surprendre avec des dés (principalement). Certes, il y a du hasard dans les dés mais le joueurs actif peut associer les 4 dés comme bon lui semble, en fonction de sa bande. Souvent, en cas de choix un peu plus difficile, le coup d’oeil sur la configuration des adversaires peut orienter son choix. L’interaction est donc présente, sans être exceptionnelle!

Bad Company apporte un peu de fraicheur et de légèreté. Le plaisir ludique est similaire à Miniville mais où le hasard est moins prépondérant. Et le thème est bien sympa également avec cette voiture de police qu’on essaie de garder à distance.
Bref, une belle surprise en ce qui me concerne!



Vin d’jeu d’vidéo

L’explication des règles dégustées par Philrey

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Vin d'jeu
Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *