• Tinners’ Trail - FICHE DE JEU
  • 0

Tinners’ Trail

Note moyenne
8.38
(4 notes)
Règles: 35' - Partie: 90'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Nombre de joueurs: de 3 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

Philrey212: 6/10
Après une première partie, je suis déçu. J’ai passé une bonne soirée avec mes potes mais je ne pouvais plus rien faire après le premier tour de jeu: une erreur ou deux en début de partie et la messe était dite!
Ce que j’apprécie:
+ L’échelle de temps (celui qui en a dépensé le moins joue)
+ Les actions à chaque tour (améliorer, extraire, construire)
+ Celui qui commence l’enchère et la perd peut recommencer (il n’est donc pas pénalisé)
+ Toute nouvelle extraction coûte plus chère (à cause de l’eau)
Ce que je regrette:
– L’échelle de temps n’en n’est pas vraiment une puisqu’elle « simule » des points d’action (vous en avez 9 par tour)
– Les points victoires dégressifs à chaque tour (pénalisant fortement les mauvais départs)
– dés qu’une mine est construite sur une zone, elle empêche tout autre joueur d’influencer cette zone
– les enchères sont primordiales
Benoit: 9/10
Eh oui, il vaut mieux bien commencer… mais c’est souvent vrai. Plusieurs éléments que j’adore:
+ le temps qui passe en fonction de ses actions; ça donne une dynamique controlée du jeu et de la concurrence.
+ les mines dans les Cornouailles: amusant de s’y projeter! Le concept d’eau dans la mine est gag et réaliste.
+ la décision d’investissement à l’étranger qui donne un return dégressif dans le temps entraine le choix cornélien d’investir ou de garder ses fonds disponibles pour la suite
+ il y a interaction avec les autres joueurs et développement personnel
+/- facteur chance non négligeable lié à l’évolution des prix du cuivre et de l’étain qui pourrait déranger… pas dans notre partie qui c’est terminé par la victoire du meilleur :-)))
SwatSh: 9,5/10
Après avoir joué à After the Flood & à Age of Steam, nous nous attaquons cette fois à Tinners’ Trail, du même génial auteur, le grand Wallace!
Ce type est un génie.
Tout comme pour After the Flood, il applique le même concept: un jeu dont les pièces sont uniquement en bois.
Certes, le thème des mineurs dans les cornouailles n’est pas très sexy, mais il est superbement rendu et l’on s’y croierait.
Le système de gestion du temps à la « Jenseit von Theben » est poussé encore plus loin lorsqu’on le couple au système d’enchère. Car même si on gagne une enchère très intéressante à bas prix, notre marqueur de temps est avancé. Ce qui laisse aux autres joueurs pas mal de temps pour faire de nombreuses autres actions. J’ai d’ailleurs bêtement été eu à cause de cela. OK, j’avais peut-être les meilleurs exploitations, mais les autres joueurs ont eu tout le temps de choisir les meilleures actions avant que ne reviennent mon tour de jouer. Et il était déjà trop tard…
Pour moi, toute la subtilité du jeu tient à cet aspect de gestion du temps. Par exemple, une des meilleures actions à choisir est les drains. Mais les drains prennent 3 jours et laissent le temps aux autres joueurs de faire certaines actions sans que l’on ne puisse rien y faire.
Sinon, jeu assez léger, pas trop compliqué et assez rapide, comptez une heure de jeu.
Nouvelle partie
Ca m’a bien fait plaisir de ressortir ce très bon jeu de Martin Wallace.
Ici, nous avons un mélange entre choix d’actions et enchères.  Je ne suis pas un grand amateur du mécanisme d’enchères mais ici elles sont très subtiles.  En effet, elles servent à déterminer le prix d’acquisition de nouvelles mines qui varie habituellement entre 3£ et 5£.  Et en jouant bien on arrivera à en acquérir pour 1£.  Bref, les enchères ne sont pas prédominantes ici et contrairement à d’autres jeux, elles sont un mécanisme parmi d’autres de Tinners Trail sans pour autant donner la victoire à celui qui estimera le mieux le prix de chaque mine.
Tinners Trail a néanmoins un défaut: il ne laisse pas le droit à la moindre erreur.  Autrement dit, un joueur ayant très bien démarré va pouvoir continuer à se développer et celui ayant mal démarré va avoir très difficile à revenir.
Tinners Trail est assurément un des tout grands jeux de Wallace!
Raf: 9/10
Mon discours a failli être:  « je déteste ce type de jeu ».  Pourquoi?  Et bien simplement parce que ce jeu a ce que je déteste le plus dans un jeu, ce que j’appelle une force exponentielle, c’est à dire que plus vous êtes fort à un tour, plus vous serez fort au tour suivant et ainsi de suite.  Et donc dès que vous faites une erreur, la messe est dite, car les autres sont irrécupérables! Et comme Philrey,  j’étais largué dès le premier tour.  Je m’apprêtais donc à vivre une partie frustrante et ennuyeuse.   Je décide donc de faire un coup de poker et de jouer à contre courant. Le hazard m’aide un petit peu et ma stratégie est payante, à la fin du jeu j’échoue juste derrière le vainqueur.
Le jeu prend donc une tout autre dimension à mes yeux car les stratégies sont multiples, les rebondissements même extrêmes sont possible, le hasard est limité et pour tout le monde, l’interactivité est bien présente car certaines actions influencent vos voisins
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *