• Vanuatu - FICHE DE JEU
  • 0

Vanuatu

Note moyenne
8.73
(4 notes)
Règles: 40' - Partie: 110'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 3 à 5 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 8,5  /10

J’étais assez curieux de jouer à Vanuatu en ayant entendu tellement de bien autour de moi.

Pourtant, à la lecture des règles sur internet, Vanuatu ne m’attirait pas spécialement.  Le mécanisme principal et original de Vanuatu est son système de choix d’action mêlant pion ouvriers, jeu de majorité et d’enchère, voyez plutôt:
Chacun dispose de 5 pions actions qu’il peut disposer parmi 9 actions possible.  Chacun, à partir du premier joueur en place 2 puis 2 puis 1.  Ensuite, chacun, à son tour, exécute une action où il est majoritaire & enlève ses pions actions de cette case.  En cas d’égalité, c’est le premier joueur qui gagne la majorité ou celui le plus proche du 1er joueur.  Si quand c’est à son tour de jouer, on n’est majoritaire nulle part, on doit enlever des pions actions d’une case action sans exécuter l’action.  Le premier joueur a donc un très grand avantage compensé légèrement par le fait qu’il est le premier à placer ses pions actions.  Heureusement, l’une des action permet de devenir le premier joueur.

Cette mécanique tourne très bien et les choix qu’elle offre sont loin d’être évidents.  Elle souffre néanmoins d’un côté frustrant où l’on peut perdre toutes ou une partie de ses actions bêtement parce qu’un autre joueur vous bloque complètement.  Néanmoins, le côté chaotique que je craignais n’est pas du tout présent et bien qu’on ne maîtrise pas les placements des autres joueurs qui peuvent sérieusement entraver votre progression, on peut les deviner et tenter de les éviter.

Le reste de Vanuatu est assez classique: récolter des trucs qui peuvent être échangés contre des points de victoire ou de l’argent nécessaire aux points de victoire.  Bien que les manières de gagner des points de victoire sont assez variées, Vanuatu ne permet pas 36 stratégies victorieuses différentes.  Il faut cependant garder une vision long terme pour correctement programmer ses coups.

Si je veux un peut chipoter, je dirais que le jeu est un peu cheap: pas de thermoformage, des pions ronds roses pour les poissons, ronds bruns pour les trésors et ronds noirs pour les dessins ainsi que de simples pions pour les touristes.  Des pions en forme de poisson, trésor ou tortue en auraient jeté un max et auraient augmenté le plaisir de jeu.  Je pense notamment aux pions de Loyang.  Dommage que ce ne soit pas le cas ici.

Au final, malgré son côté assez frustrant, Vanuatu offre une mécanique originale et qui tourne très bien obligeant les joueurs à réfléchir et permettant une grande interaction entre ceux-ci.  Vanuatu est certainement une des grandes réussites de ce début d’année 2012.

Philrey212: 8,8/10

Notre partie de Vanuatu confirme ma première impression que j’avais eue à Essen où le jeu nous avait été si gentiment présenté et expliqué par Krok Nik Douil eux même. Il est toujours plaisant de les rencontrer.

En ce qui concerne notre partie, et bien mes amis en ont déjà dit beaucoup. Je retiendrai donc:
– La mécanique des actions: chaque joueur possède 5 jetons actions qu’ils poseront à tour de rôle, 2 par 2 et puis un dernier. Lorsque tous les pions sont placés, on passe à leur résolution. Ici, chacun à son tour, on réalise une action au choix, à condition d’être majoritaire sur la case de l’action voulue. Le premier joueur a l’avantage d’arriver le premier et de remporter les égalités (de majorité), le dernier … et bien a le dernier mot, ce qui lui permet de choisir une case action afin d’y être majoritaire.
– Les moyens d’obtenir des points de victoire: ils sont variés (dessins sur les plages, touristes, livraison des bateaux, etc.), permettant aux joueurs d’opter pour diverses stratégies.
– Les règles sont facilement assimilables
–  Le matos est de bonne qualité même si on aurait préféré des composantes plus personnalisés que de simples petits jeton de bois (voir le commentaire de SwatSh dans ce sens)

Vanuatu me laisse donc une bonne impression, facile à sortir et de longueur assez raisonnable (sauf pour les penseurs 😉

Benoit: 8,8/10

Vanuatu est un jeu très agréable qui tourne admirablement ou les gros joueurs pourront prendre du plaisir avec des débutants. L’interactivité et la simplicité en sont les qualités majeures!

Thierry: 8,8/10

Avec Vanuatu, vous voilà partis en Océanie naviguant entre de nombreuses petites îles, pêchant du poisson et explorant les fonds marins.  De temps à autres, vous vous arrêterez sur de belles plages afin de dessiner quelques oeuvres d’art (Fil fut d’ailleurs très inspiré lors de notre partie), d’emmener des touristes ébahis ou encore de bâtir l’une ou l’autre demeure paisible.  Bref, de quoi vous donnez l’eau à la bouche rien qu’à y penser – je rejoins toutefois Swatsh sur le fait que le plateau et le matériel auraient pu être plus enchanteurs et nous séduire davantage.

Vanuatu propose en fait un jeu assez abordable (avec des règles relativement simples) nécessitant de la stratégie mais surtout beaucoup de tactique (car jeu très interactif).  Les moyens de gagner des points de victoire  sont en effet multiples mais assez évidents (dessiner, explorer, acheter, emmener des touristes, etc.) – il ne faut donc pas trop se casser la tête pour comprendre les objectifs à atteindre, ils sont assez clairs même si évidemment leur rendement varie d’une situation à une autre.  Par contre, l’originalité du jeu repose sur le choix des actions et des personnages au début des 8 tours.  Tout se joue là.  Comme déjà expliqué par Swatsh, il s’agit d’un système majoritaire où chaque joueur ne peut effectuer son action que lorsqu’il est majoritaire (l’obligeant à défausser s’il ne dispose d’aucune majorité).  Cette mécanique est donc assez subtile car non seulement vous devez bien planifier vos actions mais surtout vous devez vous assurer qu’elle seront possibles (et avec la bonne séquence!), ce qui souvent ne dépend pas de vous seul car une même action peut intéresser plusieurs joueurs ayant avantage à jouer premier.

Le choix des peronnages est également original puisqu’il ne vous permet ni de reprendre votre personnage une 2ème fois (logique), ni de prendre  celui des joueurs suivants (qui ne les remettent en jeu qu’à leur tour) (original).  Et là aussi les tactiques sont nombreuses, et il peut vous arriver d’être bloqué dans votre développement par le choix d’un joueur précédant – p.e. dans notre partie, ma stratégie reposait sur la construction de maison mais il ne m’a pas été possible de la réaliser pleinement car le personnage « bâtssiseur » m’a été subtilisé au plus mauvais moment.  Pas très agréable, mais cela fait partie de l’originalité du jeu.  Enfin, le positionnement du joueur (1er, 2ème, etc.) est critique et vous devrez constamment peser le pour et le contre à ce sujet.

Vanuatu est sans conteste un très bon jeu, plaisant et fluide.  Il devrait certainement plaire à un grand nombre de joueurs étant donné son côté abordable tout en offrant de belles mécaniques de jeu.  A essayer absolument.

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *