• Le Testament du Duc de Crécy (Legacy: The Testament of Duke de Crecy) - FICHE DE JEU
  • 0

Le Testament du Duc de Crécy (Legacy: The Testament of Duke de Crecy)

Note moyenne
8.00
(4 notes)
Règles: 40' - Partie: 100'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s): ,
Catégorie: Expert
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

SwatSh:   8/10

Le Testament du Duc de Crecy est la dernière sortie de Portal, le petit éditeur Polonais qui a du flair puisqu’il a sorti 51ème état, Prêt à Porter et Neuroshima Hex, rien que ça!

Legacy est un jeu de placement d’ouvriers classique sans l’être 😉  Classique comme un jeu de placement d’ouvriers peut l’être: à son tour, on place un de ses 2 ouvriers sur une case action pour l’exécuter.  Classique quoi 😉  Mais non, pas tout à fait.  En effet, il y a 2 types de cases actions: celles sur le plateau et celles sur le plateau personnel.  On peut placer 2 pions sur la même case d’action sur son plateau personnel tandis que sur le plateau central, un seul pion est autorisé par case.  De plus, chaque case du plateau central est d’une couleur différente et au début d’une des 3 manches (appelées génération – j’y reviens-), on distribue un pion action de couleur au hasard à chaque joueur.  La couleur de ce pion va indiquer l’action du plateau central qu’on pourra exécuter.  Le hasard joue un rôle indéniable puisqu’il va indiquer une action qu’on se devra d’exécuter.

Là où le Testament du Duc de Crécy se distingue des autres jeux, c’est dans sa gestion de la famille et des différentes générations.  Legacy n’est pas le premier jeu à proposer une gestion de famille puis-qu’avant ça, il y a eu les excellents Descendance (notre Vin d’jeu d’l’année 2012) et Helvetia.  Mais ici, c’est la première fois que nous construisons réellement un arbre généalogique.  Et c’est bien fun.  On va commencer par marier le patriarche ou la matriarche de la famille avec l’un de ses amis (une des cartes qu’on a en main).  Le mariage est l’action centrale du jeu puisqu’elle va bien souvent vous coûter de l’argent mais vous rapportera un revenu, des amis ou de l’honneur supplémentaires + un bénéfice si vous possédez déjà dans votre famille des personnes de la même nationalité.  De plus, lors d’un mariage, le nouveau couple a toujours un enfant.  On tire une carte dans le paquet enfant et on découvre alors au hasard si c’est une fille, un garçon ou une complication.  Une complication oblige à soit perdre l’enfant, soit perdre la mère.   Bon ça peut être frustrant mais c’est comme dans la vraie vie non?  (allez, presque :-))

Le reste du jeu est très riche et les possibilités très nombreuses.  On peut acheter des titres ou dépenser de l’argent dans des bonnes œuvres, acheter des manoirs ou des entreprises, piocher des objectifs, acquérir de nouveaux amis ou leur demander un peu d’argent.  Toutes ces actions vont rapporter de l’argent, un revenu régulier, des points d’honneurs, des cartes amis,…  Le plus important étant d’avoir assez d’amis des 2 sexes et de qualité pour pouvoir marier les enfants de la famille et bénéficier des différents bonus sympathiques.  De plus, en début de jeu, vous recevrez une carte objectif qui vous rapportera des points non négligeables à la fin, il vous faudra donc orienter votre stratégie pour pouvoir en profiter pleinement.  De plus, certains objectifs secondaires que vous pourrez acquérir en cours de partie pourront vous fournir des avantages qui peuvent faire pencher la balance en votre faveur.

Les choix sont vastes mais le jeu pas compliqué.  Les manières d’y arriver peuvent varier et les habilités des cartes sont très variées ce qui donne une bonne rejouabilité.  Le Testament du Duc de Crécy est un jeu rafraîchissant dans le style pose d’ouvriers, il faut accepter une part non négligeable de hasard (les hasards de la vie :-D) pour pouvoir profiter pleinement  de la construction de son arbre généalogique, de tante Gertrude à papy René 🙂

____________

Ren:    7,5 /10

Legacy, the testament of Duke de Crecy présente un thème très original: dans la France du 18ème siècle on va développer une dynastie d’aristocrates sur 3 générations, en mariant chaque fois ses rejetons à des rejetons d’autres familles (Françaises ou Européennes). En soi le jeu est un jeu de placement d’ouvriers, puisqu’à chaque tour on va jouer un certain nombre d’actions, en choisissant plusieurs parmi plusieurs possibilités offertes: se marier, avoir un enfant, gagner des points de prestige en construisant une superbe maison ou en achetant un titre, demander de l’argent à ses amis… Bref les choix sont nombreux et « amusants ». C’est d’ailleurs une caractéristique globale du jeu, il est sympa, c’est rigolo de construire sa famille sur plusieurs générations, ça donne un bon feeling.

Il y a deux aspects qui m’ont un peu moins plû: de 1 le jeu est un peu chaotique: c’est un peu « le bordel ». Peut-être étais-je fatigué, mais en tout cas j’ai eu une impression de fouillis (évidemment la place nécessaire pour le jeu n’aide pas de ce point de vue, il faut une grande table…). Cette sensation est aussi renforcée par les points bonus alloués en fin de partie selon les caractéristiques qu’on a dans son jeu (caractéristiques présentes sur chaque personnage à marier). La chance est clairement un facteur puisqu’il n’y a que quelques personnages disponibles à chaque tour, donc le facteur hasard joue un rôle, il se peut que vous ne trouviez pas chaussure à votre pied. Et que donc vous ayiez peu de bonus à la fin. Et de 2 j’ai l’impression qu’on est vraiment obligés de faire un maximum de mioches, sans quoi on n’a aucune chance de gagner. Impression à vérifier sur plusieurs parties, mais je subodore très fortement que ce soit vrai. Donc ça oriente évidemment la manière de jouer, puisque tout le monde est obligé de copuler un maximum et tout le temps. Et donc ça limite les stratégies disponibles.

Bref un petit jeu tout à fait sympathique, qui n’entrera pas dans le panthéon pour ma part, mais qui est très original et vaudrait certainement une deuxième partie pour affiner.

____________

Pascal:     8,5/10

Le Testament du Duc de Crécy est un jeu de gestion assez original puisque vous devez gérer votre arbre généalogique.  Thème original, présentation originale et mécanique classique !  Le choix des actions est bien présent et il y a toujours quelque chose d’intéressant à faire. Le jeu tourne bien, et la longueur de la partie est juste ce qu’il faut : cela se termine avant que cela ne devienne répétitif.

Les cartes amis sont bien pensées : certaines offrent des possibilités de marquer des points de victoires si certaines conditions sont remplies (avoir x amis d’une certaine nationalité dans votre arbre généalogique), d’autres ont un effet sur votre arbre généalogique (possibilité d’avoir plus que 3 enfants, …), et d’autres encore vous donnent un jeton action supplémentaire.  A vous de trouver les bonnes combinaisons pour assurer vos revenus et votre puissance sur le long terme, tout en marquant des points en cours de partie.

Le hasard est bien présent dans les cartes enfants prises dans la pioche: vous ne savez pas si vous aurez une fille ou un garçon (ca me rappelle quelque chose :)).  En fait, il y a une troisième possibilité, la carte « complication ».  Et c’est le seul reproche que je ferais à ce jeu : ces cartes peuvent avoir un effet important sur votre arbre généalogique, surtout en début de partie.  Et il n’y a aucun moyen de se protéger…  Alors d’accord, ca reflète la vraie vie (avec une probabilité heureusement pas comparable), mais ca augmente fortement l’effet du hasard dans la partie, et ca pourrait heurter certaines sensibilités.

Les dessins des visages sur les cartes auraient pus être un peu plus fins et l’interaction entre joueur un peu plus importante.  Mais ce sont des détails.  Dans l’ensemble, le jeu est vraiment très plaisant. Construire progressivement son arbre généalogique en faisant des choix intéressants à chaque tour est très très sympa.

____________

Philtap:  8/10

Le testament du duc de Crecy, malgré ses apparences de party game est, en fait, un bon gros jeu de gestion et de développement. Mais pour une fois, ce ne sont pas des ouvriers qui fabriquent des machins pour faire des trucs, qu’on améliore encore en machin pour faire d’autres trucs…

On y trouve bien une piste de score, mais ce sera la seule part similaire à un classique jeu de développement.

Ici, on est dans le familial … Meuh non ! Je ne parle pas du niveau du jeu, mais du thème ! L’essence même du testament du duc de Crecy sera de marier sa famille, de faire des descendants (Oui, je parle de mioches) et de les marier de nouveau pour tirer les meilleures parties de la bourgeoisie. En plus clair, il faut rafler des titres de noblesse, faire des enfants, gagner de l’argent, organiser des banquets..etc…

Le jeu nous plonge bien dans l’univers de la royauté, avant que la révolution n’éclate…  Vous savez, l’époque où on se souciait peu du peuple et où cherchait à amasser un maximum d’influence à la cour.  Et, pour tout dire, j’ai trouvé ça assez original. On ajoute à cela des illustrations un peu humoristique qui collent parfaitement avec le thème et on obtient un jeu plutôt sympa, costaud et doté d’un thème différent des autres…

____________

 

 

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *