• Star Realms VF (+ vidéo) - FICHE DE JEU
  • 3

Star Realms VF (+ vidéo)

Note moyenne
8.33
(3 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 15' - Partie: 45'
Année:
Auteur(s): ,
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 2 à 6 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs (1 note)
7.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

1253 Star Realms 1

 

SwatSh 9 /10

Quel bonheur de voir Iello traduire un des meilleurs jeux de deckbuilding en Français!

J’ai découvert Star Realms d’abord sous forme d’App (en anglais) que je vous conseille vivement de télécharger si vous voulez craquer sur la version physique par après :-)  En effet, Star Realms est addictif au possible et après chaque partie, on a envie d’en refaire une.

Alors que la version physique peut quelque fois décevoir le joueur, pour Star Realms, elle tient toutes ses promesses.

Star Realms est pour moi LE jeu qui réussit à combiner Magic à un jeu de deckbuilding.

Deckbuilding
Star Realms est un jeu de deckbuilding assez proche du fabuleux Ascension.  Ce n’est d’ailleurs pas étonnant quand on sait qu’un de ses 2 auteurs, Robert Dougherty a également participé à certaines extensions d’Ascension.  En effet, tout comme dans son illustre ainé, on dispose quelques cartes à l’achat au centre de la table (ici 5) ainsi qu’une carte qui est disponible pour toutes les parties.  A son tour, un joueur joue ses cartes qui lui servent entre autre à acheter les cartes du centre.  A la fin de son tour, on défausse le reste de sa main et on pioche une nouvelle main de 5 cartes.  Très classique comme deckbuilding donc.

Magic
– Se taper dessus

La grande originalité de Star Realms est qu’il penche furieusement vers Magic.  OK, ici pas de monstre ni de magiciens, on est dans l’espace (comment ça vous ne vous en doutiez pas :-) ?).  Mais, tout comme dans Magic, on va pouvoir se taper dessus !  Ho yeah !  Et avec 2 boites, on pourra même se taper à 4 dessus :-D  On va jouer des cartes vaisseaux qui vont directement viser l’adversaire qui va perdre des points de prestige.  On démarre chacun avec 50 points de prestige.  Dès qu’un joueur en a 0, il a perdu.  Et je peux vous assurer que quand les joueurs sont dans la dizaine, le jeu est très tendu…

– Les bases
Le truc sympa aussi est qu’on peut jouer des bases (sorte d’enchantement dans Magic) qui vont donc rester de tour en tour devant soi et apporter des bonus à chaque tour.  Chaque base a une valeur défensive et l’adversaire peut choisir de soit attaquer la base soit le joueur (comme s’il avait des flyings ;-) ).  S’il détruit une base, elle va dans la défausse de son propriétaire qui devra à nouveau la tirer pour la jouer.  Certaines bases, qui offrent généralement un pouvoir moins puissant, font également office de bouclier et il faut d’abord les détruire si on veut toucher l’adversaire.

– Les couleurs
Dans Magic il y en a 5 (blanc, noir, rouge, bleu et vert), dans Star Realms il y en a 4 (jaune, bleu, rouge, vert).  Et les cartes d’une même couleur se combinent entre elles.  Il est donc très intéressant de se concentrer sur une ou 2 couleurs.  Evidemment, chaque couleur est incomplète et alors que le rouge fait beaucoup de dégâts, le vert donne beaucoup de pièces, le jaune permet de piocher et le bleu permet de regagner des points de prestige.  Chaque couleurs a ses points forts et faibles et il va falloir les combiner au mieux pour pouvoir l’emporter.

– La collectionnite
Et ce qui est encore mieux que dans Magic, dans Star Realms, il n’y a pas la place à la collectionnite !  Un seul deck suffit pour y jouer à 2.  2 decks suffisent pour y jouer de 3 à 4.  Et un deck coût 16 Eur punt aan de lijn comme on dit ici (=point à la ligne ;-) ).  A moins qu’on aie envie d’investir dans les quelques…

– Le jeu de 3 à 6 joueurs
Avec 2 boites seulement, vous pourrez y jouer à 3 ou 4 joueurs.  Et une boite de plus vous permettra d’y jouer jusqu’à 6!!!  Les règles proposent plusieurs façons différentes d’y jouer à plus de 2.  Cela va du chacun pour soi, au jeu en équipe en passant par le tous contre un.  Star Realms est assez souple pour permettre autant de façons différentes d’y jouer pour notre plus grand plaisir.  Je préfère néanmoins les variantes en équipe ou à tous contre un que celle de chacun pour soi où on a plus tendance à taper sur le joueur en tête rendant l’aspect deckbuilding moins important au profit de la négociation entre joueurs.  Star Realms propose également une version chacun pour soi où on ne peut attaquer que son voisin de gauche.  Cette variante corrige bien entendu ce dernier petit défaut.

L’aspect deckbuilding est important dans Star Realms et grâce aux particularités de chaque couleur, il existe plusieurs stratégies différentes sans qu’aucune ne prévaut.  On peut aisément construire un deck de 2-3 couleurs et les différents mix de couleurs possibles en font autant de stratégies.  Evidemment, tout comme dans Ascension, la pioche des cartes à acheter est importante et l’aléa peut influencer l’importance d’une ou d’une autre couleur.  Un joueur recherchant l’une ou l’autre carte peut avoir de la chance ou de la malchance avec cette pioche.  Néanmoins, cet aléa ne prévaut pas au profit du « bien-joué ».  Star Realms, avec Dominion, l’original et l’inégalé, se classe d’ores et déjà au top des jeux de deckbuilding tant il est stratégique, tactique, interactif, facile, fun, varié, pas cher et addictif.


Tapimoket:  8/10

Alors, soyons clair, je ne suis plus un fan des jeux de cartes de deckbuilding, JCE, JCC probablement suite à une indigestion carabinée de Magic. Je suis donc très difficile à convaincre.

Mais rien m’interdit de donner un avis… Et, c’est bizarre, mais Star Realms m’a vraiment donné envie d’y jouer. Surement à cause, déjà, de son thème de combat spatial mais aussi par ses belles illustrations. Les règles et la mécanique sont assez simples….Ouf ! Je n’aurais pas aimé une usine à gaz, je dois l’avouer…

Bon, cessons le blabla d’introduction et en route pour quelques parties !

(Plus tard) <- Le petit truc qui fait plus « vécu »… ça le fait, non  ?

Et bien croyez le ou non, mais j’aime assez. Et je peux vous dire que venant de ma part, c’est un vrai compliment ! Star Realms ne présente pas une mécanique vraiment innovante, mais apporte suffisamment d’intérêt pour bien se placer aux côtés de jeux du même style  comme Dominion. J’avoue même que je me suis bien amusé.

Ceci dit, je fais vraiment mon blaireau débutant dans cet avis, car je sais qu’il existe depuis longtemps en VO, qu’il y a des applis et tout et tout. Mais bon… Mais comme je vous l’ai dit, moi et le deckbuilding, ce n’est pas gagné !

Enfin, je tiens à préciser que je l’ai mieux apprécié à 2 joueurs plutôt qu’à 4, où l’on a, soit un effet d’acharnement pour éliminer rapidement un joueur (Qui devra, du coup, se retirer du jeu et attendre la fin), soit une partie qui traîne un  peu en longueur si les dégâts sont répartis entre tous les joueurs. Enfin, le blob et le cult combinés ensemble me paraissent très puissants, mais je manque surement de parties pour conclure trop vite… (N’hésitez pas à commenter)

Du coup, non seulement parce que je l’ai trouvé sympathique mais aussi parce que j’ai envie de tester de nouvelles combinaisons de factions, je suis prêt à y rejouer et prêt à tester des extensions. là c’est carrément de la science fiction venant de ma part…


Dan: 8/10

Star Realms est un jeu de deckbuilding relativement ordinaire: optimisation progressive de sa main en retirant au fur et à mesure les cartes devenues moins intéressantes.  Mais il offre à 3 ou 4 joueurs un peu de tactique dans le sens où il faut cibler ses attaques en fonction des forces en présence.  Trop affaiblir un joueur vous met en danger par rapport aux autres.

Les explications sont simples.  Le jeu est intense et somme toute efficace.  Un très bon jeu.

Star Realms est un jeu de crochets suivis d’uppercuts 😀


1253 Star Realms 2


Vin d’jeu d’vidéo

La dégustation en 6 minutes par SwatSh

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par Cripure
A toute vitesse dans l'espace.
Un tout p'tit deckbuilding qui se range dans une poche de pantalon (ou de kangourou si on en a un sous la main).
C'est facile, rapide et amusant.
Bien joué !
(tiens j'en profite pour dire que ce Vindjeu est vraiment toujours agréable à lire, bravo à toute l'équipe et même si, à mon humble avis, il manque un peu de jeux améritrsah)

3 de réponses

  1. GamingCloud dit :

    Très bon jeu, je suis totalement fan *0*

  2. SwatSh dit :

    Salut Nico et merci pour le compliment 😉
    Ce que je veux dire c’est que jouer une seule couleur n’est pas suffisant. Il faut au moins jouer une combi de 2 couleurs pour être « complet ».
    Capice? 😉
    Amuse-toi bien!

  3. Nico dit :

    Superbe article et très bon jeu.

    Que voulez vous dire par « les couleurs sont incomplètes » ?

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *