• Hadara - FICHE DE JEU
  • 0

Hadara

Note moyenne
8.25
(2 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 15' - Durée par joueur/euse: 25' - Meilleur score: 129
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Mécanisme(s): , ,
Catégorie: Famille
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , , joueurs
Fabriqué en: Allemagne
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs (2 notes)
8.50
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 7,5/10

Hadara est un jeu familial+ comme on dit situé un peu entre Splendor et 7 Wonders. Splendor pour sa simplicité dans la gestion des ressources et pour son crescendo des couleurs. 7 Wonders pour le reste 😉 Hadara est évidemment bien différent de 7 Wonders mais on pourrait le résumer en 7 Wonders plus simple. Les 2 jeux ont en effet quelques similitudes. On retrouve les 5 mêmes couleurs. Le jaune pour l’argent, le rouge pour la guerre, le mauve un peu spécial et le bleu pour la culture. Les deux jeux sont des jeux de civilisation et sont subdivisés en 3 époques, chacune d’elle ayant ses propres cartes (il y a des cartes pour chaque époque). Même le graphisme est assez similaire ne fut-ce que pour la manière de noter les PVs dans une couronne de laurier. L’illustrateur est pourtant différent puisqu’il s’agit ici de Dominik Mayer qui a illustré d’autres grands jeux comme Concordia ou The Artemis Project.

Mais les ressemblances s’arrêtent là et dès le début des règles, on s’aperçoit qu’on perd la mécanique de draft au profit d’une mécanique de pioche assez novatrice. Enfin un jeu qui propose autre chose pour l’acquisition des cartes 🙂 Hadara comporte 5 pioches pour les cartes des 5 couleurs et toutes les joueuses, ensemble, vont piocher 2 cartes dans une des pioches et choisir une des 2 cartes à défausser puis décider ce qu’elles vont faire avec celle gardée: soit la retirer du jeu pour gagner quelques menues pièces soit la jouer en payant son coût en pièces. On va faire ça 5 fois pour chacune des couleurs. Le truc sympa c’est qu’après ça, on va pouvoir acquérir les cartes de la défausse. Ce qui fait que la réflexion va se situer sur plusieurs niveaux. Si je défausse une carte, est-ce que j’espère pouvoir la prendre par la suite? Si pas, autant défausser celle qui nous semble la moins intéressante. Et celle que je garde, est ce que je la joue ou je préfère m’en séparer pour gagner et garder mon argent pour des cartes qui m’intéressent plus? Ce ne sont pas des choix très compliqués mais néanmoins sympas pour un jeu de ce calibre.

L’effet Hadara

Les effets des cartes sont assez limités puisqu’ils consistent essentiellement à avancer le long des 4 échelles de couleur. Les carte vont indiquer de combien d’échelons on va pouvoir progresser et sur quelle(s) couleur(s). Seules les cartes mauves vont casser cette rigidité en apportant des petits bonus du style que pour chaque carte rouge jouée, on peut avancer d’un cran supplémentaire en rouge, ou on va gagner plus de pièces lorsqu’on réalise ceci ou cela,… Ce ne seront jamais des bonus stratégiques mais plutôt tactiques dont on pourra profiter de temps à autre.

Les échelles

Les 4 échelles vont permettre plusieurs choses. L’échelle jaune va apporter un revenu en pièce qu’il ne faudra pas négliger car cela vous permettra non seulement d’acheter plus de cartes mais aussi d’acheter des bonus apportant des PVs lors du décompte final. L’échelle verte va vous permettre d’acquérir plus de cartes car elle fixe la limite au nombre de cartes que vous pouvez possédez. Comme acquérir des cartes est le principe du jeu, voilà une seconde échelle à ne pas négliger.

Les 2 échelles restantes, la rouge et la bleue, sont celles qui vont vous apporter des PVs, chacune à sa manière. Mais le principe des 2 échelles est le même: plus vous allez approfondir une échelle, plus de points vous gagnerez. Evidemment, il vous sera impossible d’approfondir les 2 échelles à fond durant une partie, là aussi vous devrez faire des choix. Et évidemment, un système contradictoire encouragera les joueurs qui s’éparpilleront entre les différentes couleurs sans en négliger aucune.

Hadara est un jeu rafraichissant. Il ne propose pas des mécanismes fort innovants bien que cette pioche de cartes simultanée est assez originale et permet au jeu d’avoir un très bon rythme. Son point faible est la variabilité des parties qui vont bien souvent se ressembler malgré la variété des petits bonus offerts par les cartes mauves. Vous allez en gros varier vos parties entre la stratégie bleue ou la rouge. On se croirait devant un bon Rocky 😉 Il n’empêche que sa simplicité, son rythme, sa fraicheur et les choix qu’il offre permet à toute la famille d’y jouer et même de l’utiliser pour faire découvrir les jeux modernes aux amies.


Thierry: 9/10

Etonnant les ressemblances avec 7 wonders (jeu de civilisation en 3 âges) mais cela n’enlève rien à la qualité de ce jeu.  Hadara est un jeu presque familial auquel on adhère tout de suite avec des mécaniques simples, fluides et efficaces.  Très sympa, je crois qu’il va étoffer ma ludothèque prochainement 😉



Vin d’jeu d’vidéo

Explication et dégustation des règles par SwatSh en 22 minutes


Vin d’jeu d’music

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par limp
Très agréable
Très agréable et facile à prendre en main, le jeu est en plus rapide à jouer et bien malin.
L'extension de cartes est indispensable pour lui ajouter plus de tension. Belle réussite.
par videl
Très bon
Très bon jeu, simple et efficace

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *