• Karak - FICHE DE JEU
  • 2

Karak

Note moyenne
9.00
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 5'
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Mécanisme(s): , ,
Catégorie: Famille
Age minimum: 7
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , , joueurs
Fabriqué en: Pologne
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub



Claire et la famille Meeple : 9/10

Quand on veut jouer avec des enfants, les adultes sont toujours embêtés par le choix du jeu. Les jeux pour les plus jeunes sont souvent peu intéressants pour eux et malheureusement les petits adorent faire 10 fois de suite le même jeu. Les auteurs de jeux de société (certainement parents eux aussi) ont créé des gammes dans lesquelles le plaisir entre les grands et les petits est partagé. Karak fait partie de celles-ci. Faire découvrir le Dungeon Crawler à partir de 7 ans, voici l’ambition de ce titre.

Dans Karak vous incarnez un héros qui explore les ruines d’un château à la recherche de trésors. Malheureusement pour vous, des monstres à n’en plus finir hantent les profondeurs de cette énorme bâtisse en ruine. Dans ce jeu vous êtes seul contre tous, seul le plus riche gagnera.

Les ruines

Avant de partir à l’aventure, il faut choisir son personnage. Avez-vous une âme de magicien, guerrier, voleuse, prophétesse, spadassin ou de prince ? Chacun possède 2 pouvoirs uniques qui pourront vous mener vers la victoire.

Á votre tour de jouer, vous pouvez vous déplacez de 4 tuiles maximum, soit à l’intérieur d’endroits déjà explorés, soit en découvrant de nouveaux passages. Si vous partez à l’aventure prenez garde, les passages sont sombres et vous ne découvrez les menaces qu’au dernier moment. Quand vous explorez, vous devez placer une tuile piochée au hasard sur le chemin. Si vous découvrez un couloir, tout va bien mais si vous révélez une salle, vous allez peut-être le regretter… Quand une salle est posée, il faut piocher un jeton dans le sac et le placer sur celle-ci. Si vous tirer un monstre, pas le choix il faut l’affronter. Par contre si vous piocher un coffre vous pourrez l’ouvrir à condition d’avoir une clef ! Et comment obtient-on une clef ? Et bien en affrontant les monstres !

Lors d’un combat, il faut lancer les dés et obtenir une somme supérieure à la puissance d’attaque du monstre inscrit sur le jeton. En cas de victoire, vous gagnez le bonus indiqué au verso. Cela peut être une clef, des armes ou un parchemin magique. Vous pouvez placer le jeton sur votre plateau joueur, à condition d’avoir de la place. Et oui vous êtes un héros qui a oublié de prendre une grande besace, du coup vous ne pouvez porter que 2 armes (bon vous n’avez que 2 mains), 1 clef et 3 parchemins. En cas d’égalité avec le monstre, vous battez en retraite et revenez sur votre case précédente. Le monstre reste en place et il pourra être affronté de nouveau par vous ou un adversaire. Si votre force d’attaque est inférieure à celle du monstre, c’est la défaite et vous êtes blessé. Vous perdez un point de vie et vous reculez en lieu sûr. Le monstre, fier de sa victoire reste à sa place et attend le prochain fou qui osera l’affronter.

La petite visite touristique des ruines du château de Karak continue jusqu’à ce que le dragon soit découvert et tué. Cette victoire attribuera un trésor de 1,5 points mais le valeureux héros ne gagnera pas pour autant la partie, seul le plus riche sera déclaré vainqueur. Parfois, la bravoure ne paye pas.

L’aventure

Karak est un excellent jeu pour les petits qui initie aux mécanismes du Dungeon Crawler. Tout y est en version simplifiée : les monstres, les trésors, l’exploration, les blessures. Petits et grands s’amusent beaucoup durant cette aventure. Quand on explore, le système de Stop ou Encore est très bien pensé, doit-on y aller à toute vitesse ou explorer lentement ? Les 80 tuiles piochées au fur et à mesure permettent d’avoir un plateau de jeu différent à chaque fois et offre une grande rejouabilité.
Évidemment, le hasard est très présent mais il est thématique, quand on explore des ruines infestées de monstres, tout peut arriver et rien ne se passe comme prévu.
L’interaction entre les joueurs est peu présente. L’un des seuls moments où on la rencontre se situe après le combat d’une momie puisque la victoire permet au joueur de donner une malédiction à un autre !
Nous avons apprécié que le jeu ne soit pas punitif puisque les héros ne meurent jamais. Quand ils ont perdu toutes leurs vies, ils sont simplement assommés et retournent à côté d’une fontaine d’eau curative pour se régénérer. Cette action de récupération est aussi possible dès que le joueur est dans une salle avec une fontaine.
La durée des aventures est variable puisqu’elle s’arrête quand le jeton dragon est pioché. Cependant elle n’excède pas 45mn.

Si vous êtes un adepte des Dungeon Crawler, Karak est idéal pour partager votre passion avec des jeunes enfants. Si vous ne connaissez pas cet univers, Karak est idéal pour le découvrir avec vos enfants. Toute la famille Meeple est d’accord, Karak est une belle réussite, un agréable moment de partage entre petits et grands.

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

2 de réponses

  1. SwatSh dit :

    Pas pour ma part Damien (sinon il serait dans la base de données de Vin d’jeu 😉 ) Santé et amuse-toi bien.

  2. Damien dit :

    Bonjour,

    Je cherche à acheter un petit jeu pour initier mon fils de 8 ans au principe du donjon. J’hésite entre Karak et 5-minute dungeon, avez vous pu tester ce dernier?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *