• King of the Valley - FICHE DE JEU
  • 0

King of the Valley

Note moyenne
8.50
(1 note)
Mise en place: 10' - Règles: 15' - Partie: 40' - Meilleur score: 95
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Mécanisme(s): ,
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 10°
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Fabriqué en: Union européenne
Langue: Multi
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

PhilRey: 8,5/10

The Game Master: cela fait pas mal de temps qu’on n’avait plus vu un jeu de cet éditeur chez Vin d’Jeu. Cela remonte à 2017 avec Rhodes et à 2012 avec Fortuna. Et bien voilà qui est fait avec King of the Valley, un jeu de collection de tuiles et déplacement de pion.

La vallée et la colline

Le « plateau » central représnete la vallée et est formé de 25 tuiles Sujet placées en grille de 5×5 tuiles. Chaque joueur place son pion Roi sur une tuile. Les tuiles représentent les sujets que le Roi veut attirer vers son royaume. On y retrouve des ducs, des comtesses, des fermiers, des chevaliers (de plusieurs factions) mais aussi des reines ainsi que des femmes de fermier.En plus de ces sujets, il y a quelques Spécialistes: prêtres, collecteurs d’impôt et magiciens.

La nouvelle que le Roi cherche des sujets pour étendre l’influence de son royaume s’étend jusqu’aux collines avoisinantes. Et d’autres sujets accourent sous forme d’une « rivière » de tuiles.

Avant de déplacer son pion Roi, le joueur peut acheter une tuile Sujet de la colline. Le coût est croissant au plus la tuile est « loin » de l’arrivée en jeu.

Le Roi

A son tour, le joueur doit déplacer son pion Roi en ligne droite, horzontallement, verticalement ou en diagonale et d’autant de tuiles qu’il le désire. Souvent, le joueur prendra la tuile où son pion s’est arrêté et l’ajoutera à son domaine (plateau individuel). Le joueur peut aussi prendre 2 ou 3 tuiles identiques si elles se trouvent toutes sur son passage. Dans ce cas, le pion du Roi s’arrête juste après la dernière tuile concernée.

Les sujets et les spécialistes

Une manière de gagner des points de victoire en fin de partie est de rassembler des ensembles de 5 tuiles de valeur différentes: les tuiles Reine, Duc, Comtesse, Chevalier et Fermier/Femmes de Fermier valent respectivement 5, 4, 3, 2 et 1 points de réputation. Un ensemble complet peut ainsi être « défaussé » pour rapporter un jeton de 5 PVs et 5 pièces d’or.

Les tuiles Spécialiste ne rentre pas dans la composition du royaume mais offrent différents bonus immédiat.

  • Le Prêtre permet de se déplacer à nouveau afin d’atteindre un tuile qui n’était pas accessible au début de son tour. Son utilisation coûte une pièce quand même.
  • Le Collecteur d’impôt permet de taxer une partie des sujets pour gagner des pièces d’or. Ce faisant, le joueur défausse (si exigé) le nombre de tuiles indiqué pour gagner des pièces. Et pour éviter un mécontentement dans le cas d’un excès de taxes visant la même tranche de population, la catégorie des tuiles choisies est bloquée par un jeton. Par exemple, cette tuile permet de gagner 10 pièces si le joueur défausse 5 tuilles identiques. Le choix se fait sur les fermiers (car le joueur en a pas mal): 5 tuiles fermiers sont donc défaussées et un jeton Taxe placé sur la case Fermier du plateau du joueur pour indiquer qu’il ne pourra plus taxer les fermiers.
  • Enfin, le Magicien permet au joueur qui le prend d’échanger une tuile de son royaume avec une tuile de la colline. Souvent pour une tuile plus rare (comme les tuiles Reine), pour compléter un ensemble ou encore pour une tuile Chevalier d’une faction bien précise.

La défausse

Le joueur qui « défausse » des tuiles Sujet ne les défausse par vraiment. Il les retourne et ne pourra plus les utiliser pour former des ensembles ou pour les Collecteurs d’impôt. Les tuiles restent quand même dans son domaine et compteront dans le décompte final, bien entendu.

King of the Valley est sans doute un jeu de catégorie intermédiaire, voir familial. Sa mécanique de déplacement de pion pour récolter des tuiles n’est pas nouvelle (voir Butterfly ou Sobek 2 joueurs par exemple). Par contre, les petites astuces sont intéressantes: récolter des pièces quitte à « briser » un ensemble de 5 tuiles différentes. Les choix ne sont pas légion mais il faut en faire à plusieurs moments: lors du déplacement de son pion Roi évidemment, mais aussi quand prendre une tuile plutôt qu’une autre lorsque les deux sont intéressantes. Egalement lorsqu‘il faut remplir le plateau: à partir de quelle colonne? (en fonction de ce le joueur a besoin? De ce que l’adversaire a besoin? des tuiles qui deviennent « abordables » à l’achat?)

King of the Valley m’a bien plu: mécanique simple, explication rapide grace à des règles assez courtes, parties de 40 minutes, accessible et intéressant pour tout public.

A noter aussi, la « colline »: il s’agit d’un pente qui permettent aux tuiles de descendre toutes seules vers le bas. C’est rien du tout quand on y pense mais c’est génial. Il fallait y penser!



Vin d’jeu d’vidéo

L’explication des règles dégustées par Philrey

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *