• Golem - FICHE DE JEU
  • 2

Golem

Note moyenne
9.17
(3 notes)
Mise en place: 20' - Règles: 65' - Partie: 140' - Meilleur score: 128
Catégorie: Expert
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Fabriqué en: Chine
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

Chaps: 8,5/10

Golem, à la lecture de la règle j’étais dubitatif… Le thème avait l’air fort plaqué et j’avais l’impression que l’on était dans les purs mécaniques avec un besoin impératif d’optimiser parfaitement sous peine de ramer toute la partie …. Et… Je me suis bien trompé !

Oui le thème est complètement plaqué c’est vrai, j’aime de moins en moins ça mais… Le jeu n’est pas froid, non il y a une ambiance j’ai été dans le monde de Golem pendant toute ma partie.

Il faut avouer que les mécaniques sont vraiment très bien construites. J’ai d’ailleurs hâte d’y rejouer car si en première partie je conseille la mise en place préparée pour une première partie ensuite vu les choix lors de la dite mise en place on doit vraiment pouvoir prévoir sa stratégie avant même d’avoir commencé, en plus il y a un draft, c’est bien les drafts !

Pour les mécaniques en elle-même pour moi c’est tout bon, le système des billes est très bien trouvé avec l’action miroir et surtout le système pour passer, retirer une bille d’une couleur qui ne nous va pas et relancer, parfait pour équilibrer le hasard. L’action rabin en plus en simple pose d’ouvrier est un ajout aux actions billes judicieux, tout cela apporte en plus une très bonne interaction entre les joueurs, tout cela est très bon.

J’ai aimé aussi que tout est rapidement clair dans son esprit, soit j’active l’action de mes golems soit je choisi un des 3 domaines selon ma stratégie (connaissance, artefact ou Golem) et je gagne la ressource adéquat, j’améliore et je construis. Simple mais les choix eux sont tendu, une bille noire pour faire avancer ces étudiants, qu’il faut faire avancer ! Mais pas de carte personnage de fin de manche… Ou une bille de la bonne couleur, voire blanche mais tant pis pour les étudiants, sans oublier la puissance de l’action et surveiller ce que font les autres, c’est vraiment très bien.

Sans oublier les actions Golem et la pression des Golem qui avancent trop vite… Encore quelque chose à bien gérer. Alors oui si les règles sont vite assimilées ainsi que les choix qui nous sont proposés par contre ça réfléchi ferme, on passe plus de temps à faire tourner nos neurones que les pions 😉

Car entre les actions Golem et les actions Rabin il y a de quoi faire en plus des actions billes et on est toujours face à plusieurs actions qui font envie.

Et qualité qui a un défaut, l’interaction. Oui elle est bien présente c’est une qualité mais prévoyez des plans B et C car quand votre tour arrivera les actions des autres joueurs auront sans doute changé vos possibilités d’action… Du coup chacun réfléchi pas mal à son tour et le jeu en perd en fluidité, mais bon des tours il n’y en pas non plus beaucoup dans une partie, 12 par joueur.

Une chose que j’ai particulièrement appréciée c’est que l’on fasse une bonne partie ou une moins bonne on aura toujours le plaisir de l’effet crescendo en jeu, car les bonus que l’on débloque sont toujours forts, suffisamment pour améliorer notre jeu de tour en tour systématiquement et parfois déclencher de jolis combo quand une seule action devient alors un bel enchainement.

Donc oui mécaniquement Golem est une bonne pioche je doute que l’on regrette d’en faire une partie mais bien sûr le thème plaqué me gêne toujours, pour la rejouabilité même si au final on tourne autour des 3 livres-artefact-golem il y a je pense suffisamment de variabilité entre les cartes objectifs, les tuiles Golem sur le plateau principal, les cartes livres qui sortent… Mais je n’ai qu’une partie.


SwatSh: 9,5/10

Dans l’histoire des jeux experts, il y a eu plusieurs éditeurs remarquables. Les pionniers furent Warfrog avec toute les série des excellents jeux de Martin Wallace, Lookout Games avec toute la série des excellents jeux de Uwe Rosenberg, Aléa avec toute la série des excellents jeux de Stefan Feld, PD Verlag avec les excellents jeux de Mac Gerdts, What’s Your Game? qui a plus varié les auteurs, Ystari qui a varié entre propres créations et localisations, Czech Games edition avec entre autres les excellents jeux de Vlaada Chvatil, Giochix.it qui a, entre autre, lancé Lacerda. S’en sont suivis quelques autres comme Spielworxx, Stronghold Games, Pegasus/Eggertspiele, Mindclash Games, et Pixie Games pour ses partenariats de localisation.

La liste est courte et avec Golem, Cranio Creations peut facilement s’ajouter à cette liste prestigieuse. Il faut dire que l’éditeur n’en est pas à son coup d’essai. Il a évidemment réalisé le Vin d’jeu d’l’année 2020: Barrage. Mais pas que ça: Lorenzo le Magnifique (Vin d’jeu d’coup d’coeur 2017) et aussi Newton (Vin d’jeu d’coup d’coeur 2019).

Mais outre l’éditeur, n’oublions pas le plus important: les auteur.e.s! Il s’agit tout simplement du triplet d’auteur.e.s le plus prisé du moment: Flaminia Brasini, Virginio Gigli et Simone Luciani qui ont réalisé des jeux incroyables comme, non seulement Lorenzo Le Magnifique et Barrage bien sûr mais également les excellents Alma Mater, Egizia, Terramara (Vin d’jeu d’coup coeur 2020), Coimbra (Vin d’jeu d’l’année 2019), Grand Austria Hotel (Vin d’jeu d’coup d’coeur 2016) ou encore Tzolk’in (Vin d’jeu d’l’année 2013). On est clairement ici dans le top du top!

Essen 2021

Et Golem sent très très bon. J’ai eu la chance de pouvoir y jouer (voir vidéo ci-dessous) et je peux dores et déjà vous dire que c’est de la bombe intersidérale 🙂 Malheureusement, nous n’avons pas pu terminer la partie mais je n’ai qu’une idée en tête: y rejouer dès que je peux. Et je sais qu’il faudra attendre Essen. Que c’est loooong! C’est bien simple: Golem est mon jeu le plus attendu pour cette édition 2021 d’Essen. Mieux encore, il sera traduit en Français par Intrafin et l’éditeur Belge vise Essen comme date de sortie également (à confirmer).

Praga Caput Regni

Même si les 2 jeux n’ont rien à voir, Golem puise également son thème dans la ville de Prague. La légende du Golem de Prague date du 16e siècle. Le golem est une créature créée par l’homme pour l’aider à travailler dans la cité. Mais les hommes doivent faire attention car l’utilisation du golem peut s’avérer dangereuse….

Grand Austria Hotel

Golem se joue en 4 tours et chaque tour est subdivisé en 7 phases dont la phase principale est la phase de sélection d’action inspirée par Grand Austria Hotel (normal ce sont les mêmes auteurs 😉 ). Mais à la place des dés, ce sont des billes ici qui vont indiquer les 5 actions possibles. On va les jeter dans une « tour à billes » qui va les répartir aléatoirement entre les 5 actions possibles. Quand on veut réaliser une de ces 5 actions, on prend une bille d’une des 5 lignes et réalise l’action correspondante d’une puissance équivalente au nombre de billes de la ligne d’action. Le système est très ingénieux puisque vos choix d’action seront tiraillés entre réaliser l’action qui vous intéresse le plus et une autre d’une puissance plus importante…

Et ce n’est pas tout car les billes sont de différentes couleurs. Et, un peu comme dans l’excellent Descendance, cette couleur a une raison d’être. Elle va vous permettre d’avancer votre étudiant de même couleur sur la piste du golem et de gagner un bonus en fin de manche si vous avez réussi à récupérer les 2 couleurs de bille demandées pour cette manche… Un troisième élément vient donc interférer dans votre choix d’action. Jubilatoire 🙂

Non pas 5 mais 11 actions possibles

Et ce n’est pas tout, une idée de génie des auteur.e.s a été de rajouter 5 actions supplémentaires piochées au hasard parmi 12 différentes disponibles à chaque tour (on pioche les 5 suivantes lors de chaque tour avec mélange de la défausse).

En fait, lors de la phase d’action, chaque joueuse réalise une action avant que la suivante ne fasse de même et on tourne comme ça 3 fois pour que chacune ait réalisé 3 actions. Parmi celles-ci, 2 doivent être des actions « billes » (voir plus haut: on prend une bille et réalise l’action de la même rangée) et 1 doit être une action « rabbin« . Quand une joueuse réalise une action rabbin, elle prend son rabbin, le déplace sur une des 5 tuiles action et réalise l’action correspondante tout en la bloquant pour ses adversaires. De plus, l’endroit où elles placeront leur rabbin indiquera également l’ordre du tour pour le tour qui suit. Et l’ordre du tour est très important et apporte, lui aussi, une couche de difficulté supplémentaire dans les choix d’actions. Et cette difficulté de choix ne s’arrête pas là puisque vous serez tiraillés entre réaliser l’action de votre rabbin tant que la tuile action qui vous intéresse le plus est libre et réaliser une action bille tant qu’il y a des billes pour pouvoir la réaliser!

Le concept de 3 le magnifique

Avec Lorenzo Le Magnifique, on avait été subjugué par le travail du chiffre 3: 6 tours, un nombre de cartes multiple de 3, 3 ères de 32 cartes, 3 dés,… Et on retrouve la magie du chiffre 3 dans Golem: 3 auteur.e.s 🙂 , la ville de Prague est subdivisée en 3 quartiers chacun correspondant à une des 3 ressources. Chaque ressource correspond aux 3 pistes de développement possibles sur le plateau personnel de chaque joueur,…

Les 3 actions principales vont d’ailleurs vous permettre de gagner des ressources et d’améliorer vos capacités du même type que la ressource produite…

3 pistes de développement

Chaque joueuse dispose d’un plateau personnel avec 3 pistes de développement.

  1. Les capacités liées à l’or sont spécifiques à chaque joueuse qui vont les prendre à l’aide d’un draft lors de la mise en place du jeu. Elles vont permettre aux joueuses de gagner des revenus à chaque tour et également lorsqu’elles réaliseront certaines actions.
  2. Les capacités liées à la connaissance vont permettre de gagner des revenus supplémentaires mais également d’acquérir des cartes qui apporteront non seulement un bonus immédiat lors de l’acquisition mais aussi une capacité permanente supplémentaire.
  3. Les capacités du Golem vont vous permettre d’augmenter l’efficacité de vos golems en les activant plus souvent, en maitrisant mieux leurs déplacements, en diminuant leur coût,…

Evidemment, vous ne pourrez pas vous développer complètement sur ces 3 axes et il vous faudra faire des choix stratégiques

Les objectifs

Pour vous y aider, vous recevrez des cartes objectif en début de partie que vous pourrez drafter également. Ces cartes vont vous encourager à prendre certaines directions stratégiques qui vont vous bluffer tellement elles pourront être différentes: non seulement toutes les variations entre aller plus ou moins à fond sur l’une et/ou l’autre piste de développement et toutes leurs combinaisons possibles mais également des stratégies liées aux golems et aux étudiants qui tentent de les maîtriser…

La gestion des golems

Car oui, Golem ne se limite pas « simplement » à la gestion de vos 3 axes stratégiques. Il vous faudra également gérer vos golems. Vos golems vont se déplacer dans les 3 quartiers de Prague de façon semi-automatique et pourront réaliser les actions des cases où ils se trouvent. Certaines actions vont vous mener à la destruction de certains d’entre eux que, tout comme dans Descendance, vous allez placer dans le cimetière afin de gagner certains bonus.

De plus, il vous faudra maitriser les golems grâce aux étudiants que vous allez devoir déplacer pour qu’ils se placent au moins en face de chacun de vos golems. Vous déplacez vos étudiants principalement grâce aux couleurs des billes action que vous choisirez mais pas uniquement. Certaines autres actions vous permettront de les déplacer également mais ce ne sera pas facile.

Et attention car, un peu comme dans Agricola ou Teotihuacan avec leur coût de maintenance des ouvriers en nourriture ou cacao, plus vos golems seront éloignés des étudiants qui les contrôlent, plus les actions relatives seront puissantes, mais également plus vous allez devoir payer cet éloignement en ressources à la fin du tour… Et ne pas pouvoir payer ces ressources vous coûtera beaucoup de PVs…

Les grands golems

Après ces quelques tours de jeu joués sur Tabletop simulator, mes premières impressions sur Golem sont très prometteuses. Il s’agit clairement pour moi d’un gros coup de cœur et, n’ayons pas peur des mots, un des, si pas, LE jeu que j’attends le plus parmi les sorties d’Essen 2021. Il ne propose pas la meilleure interaction du monde qui n’est clairement pas au même niveau que Barrage. J’ai trouvé certaines icones difficiles à interpréter mais Cranio travaille dessus afin d’éliminer toute ambiguïté. J’ai également trouvé un peu dommage que les 3 grandes ressources du jeu soient proposées en carton uniquement (je souffre du syndrome KS 😉 ). J’ai également peur du défaut « Pharaon« . Dans Pharaon, vous allez en effet acquérir des cartes qui vous apporteront certaines capacités mais vous ne ferez pas ça à chaque partie. Et les parties où votre stratégie ne comprendra pas de stratégie cartes seront beaucoup moins intéressantes. Dans Golem il en va de même pour la stratégie « cartes » qui peut être ignorée dans certaines stratégies.

Mais heureusement, Golem est beaucoup plus profond et va proposer des choix et de la variété pour toutes les stratégies tant les possibilités sont immenses. Le jeu comprend tout ce qu’on aime chez Vin d’jeu: des choix nombreux, variés et difficiles à tous les étages, divers bonus à grapiller un peu partout, de nombreuses stratégies et combinaisons de stratégies différentes, un thème bien présent, une construction de moteur, des capacités asymétriques et des mécanismes nouveaux et intéressants que ce soit au niveau des choix d’actions qu’au niveau de la gestion des golems. Un futur top!


Nouvelles parties

Après plusieurs parties de Golem, je me suis enfin décidé sur sa note: 9,5! Alors oui, c’est beaucoup pour un jeu qui a quelques défauts. La matériel aurait pu être meilleur avec des ressources figuratives et une « tour à bille » mieux réalisée. Le thème des Golem du 16ème siècle ne transpire pas dans le jeu et il n’y a pas de « vrai » pouvoirs asymétriques bien qu’il y ait une grande asymétrie dans la majorité des éléments du jeu (objectifs privés, artefacts personnels, livres personnels,…). De plus, les améliorations du golem sont toujours les mêmes et il aurait été plus amusant de pouvoir jongler avec des améliorations à chaque fois différentes.

Mais ce que j’adore dans ce jeu c’est exactement ce que j’adore dans les Paladins: les multiples bonus qu’il va falloir glaner et optimiser dans leur séquence pour arriver à vos fins le plus vite et le plus efficacement possible. Tout cela demande une bonne planification qui va vous plonger dans le jeu du début à la fin sans un seul temps mort tant la réflexion est grande et le plaisir ludique enivrant.


Thierry: 9,5/10

Top jeu qui tient en haleine les joueurs du début à la fin, à ne pas manquer !!!



Vin d’jeu d’coup d’coeur

Vin d’jeu d’vidéos

La dégustation du jeu par SwatSh


L’explication des règles (1h15) suivie du début d’une partie (1h) avec Elisa de Cranio Creation qui explique le tout en Français. Cliquez ici pour la voir sur Youtube.


L’explication des règles dégustées par Chaps


Vin d’jeu d’music

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

2 de réponses

  1. SwatSh dit :

    De fait Olivier, c’est ce qui m’avait été expliqué avec le proto mais ce n’est juste que les 2 trous. Je corrige de suite. Merci, santé et amuse-toi bien!

  2. Olivier Sanguy dit :

    Je ne comprends pas la phrase : « Par contre les plateaux personnels seront en 3D permettant d’y accueillir billes et cartes à glisser. »
    J’ai Golem et les plateaux individuels ne sont pas en 3D. Il y a 2 trous pour les billes, mais pas de double couche. Les cartes se glissent sous le plateau, sans plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *