• Newton - FICHE DE JEU
  • 12

Newton

Note moyenne
9.14
(7 notes)
Mise en place: 15' - Règles: 30' - Partie: 150' - Durée par joueur/euse: 35' - Meilleur score: 100
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s):
Editeur(s): ,
Distributeur(s):
Catégorie: Expert
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs (1 note)
10.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1947 Newton 1

1886 Essen 2019 203

SwatSh 9,5/10

Nous ne sommes pourtant pas en 2012, l’année de sa sortie et de son élection au titre de Vin d’jeu d’l’année, pourtant cette fin d’année 2018 est clairement marquée par Tzolk’in!  La plupart des excellents jeux sortis en cette fin d’année sont liés de près ou de loin à l’excellent Tzolk’in: ses deux auteurs ont sorti cette année les excellents Teotihuacan et maintenant Newton.  Son illustrateur a illustré l’excellent Underwater Cities et l’auteur de la bombe qu’est Coimbra a réalisé avec l’auteur de Tzolkin et de Newton les très bons Lorenzo Le Magnifique et Grand Austria Hotel!  On est dans la cour des grands en cette fin d’année et on en profite 🙂

Etudiants poil aux dents

Newton surprend dès le début par son thème.  Nous sommes des étudiants en sciences qui allons beaucoup étudier pour pouvoir réaliser certaines découvertes, maitriser certains sujets et égaler notre idole qu’est Newton!  Voilà un thème qu’on ne rencontre quasi jamais et ça fait du bien!

6 = 5 – 1

La mécanique de base de Newton est géniale!  Chaque joueuse dispose d’une même main de départ de 6 cartes action.  A chacun des 6 tours de jeu, elles joueront 5 cartes action.  A la fin d’un tour, elles devront sacrifier une de leurs 5 cartes action jouées pour la placer sous leur plateau personnel afin de bénéficier de leur multiplicateur (j’y reviens).  Autrement dit, à chaque tour, les joueuses vont perdre une carte action.  Comme elles commencent avec 6 cartes action et qu’elles en jouent 5 par tour, faites le calcul, dès le troisième tour de jeu, elles auront moins de cartes action que le nombre d’actions autorisées…

Gestion des actions1947 Newton 2

Heureusement, une des actions permet d’acquérir de nouvelles cartes action.  Et comme dans Concordia, ces actions sont plus efficaces et intéressantes que celles de départ…

Multiplicateurs d’action

La seconde idée de génie de Newton est d’y ajouter un effet multiplicateur.  Chaque action a un symbole et plus on voit de mêmes symboles sur son plateau personnel que le symbole de l’action jouée, plus son action sera puissante: avancer plus loin dans une échelle, gagner plus de sous, pouvoir choisir une carte action plus puissante, pouvoir atteindre des cases autrement inatteignables,…

Et comment faire apparaitre des symboles identiques?  Tout d’abord par les anciennes actions jouées.  Si je joue une action x une première fois, elle aura surement une force de 1, si je rejoue la même action dans le même tour, je verrai alors 2 fois le même symbole d’action et je pourrai la réaliser avec une force de 2…

De plus, à la fin de chaque tour, la carte action sacrifiée se place sous votre plateau personnel et son icône action compte dans le calcul.  Enfin, certaines actions vous permettront de gagner des symboles action qui s’additionneront au reste.

Les échelles

La majorité des actions vont vous permettre de progresser sur les différentes échelles du jeu.  Ces échelles vont vous rapporter différents bonus: actions gratuites, PVs, argent,…  Elles permettront aussi de remplir des conditions pour pouvoir remplir sa bibliothèque de bouquins permettant de gagner de précieux PVs récurrents à chaque tour.

1947 Newton 4Les objectifs

Au bout des différentes échelles du plateau se trouvent des drapeaux objectif placés au hasard lors de la mise en place.  Il y en a plus que le nombre de cases disponibles pour assurer une belle variété de parties.  Ces objectifs représentent une des grandes sources de PVs et s’en passer serait inconscient!   Ces objectifs vont vous apporter des PVs en fonction de certaines conditions qui vont vous encourager à suivre une certaine stratégie.  L’opportunisme jouera aussi ici lorsque vous voudrez viser un objectif dont vous possédez déjà les conditions…

Le truc sympa c’est que pour pouvoir prétendre à un objectif, il vous faudra pouvoir répondre à des conditions qui dépendent des cartes action jouées.  Sur les cartes actions que vous pourrez acquérir se trouveront des bouquins et en avoir un certain nombre des couleurs exigées vous permettra d’avoir le droit de prétendre à certains objectifs.

Les bonus éphémères

Une autre mécanique excellente dans Newton est celle des bonus éphémères.  Les différentes échelles du jeu sont truffées de jetons bonus apportant de petits plus comme une pièce ou un PV.  La première joueuse passant dessus récupère le bonus.  Ca apporte une certaine tension au jeu ainsi qu’une course entre joueuse empruntant les mêmes échelles.  Ce ne sont pas des bonus essentiels mais ils peuvent faire la différence surtout lorsqu’il n’est pas rare de terminer les parties dans un mouchoir de poche!

Les plateaux personnels de départ1947 Newton 5

Chaque plateau de départ est différent par le multiplicateur qu’il affiche.  C’est une toute petite différence mais qui va influencer votre stratégie de départ.  D’un côté ça permet aux joueuses de ne pas faire toutes la même chose dès le début mais ça oriente un peu trop, à mon goût, la stratégie de départ.  Heureusement, aux grés des tours, les stratégies vont évoluer en fonction des cartes actions disponibles, des actions des autres joueuses et des objectifs présents.

Et c’est ça la grande force de Newton qui va subtilement allier stratégies long terme à des choix tactiques, de l’opportunisme et de la course entre les joueuses.  On aurait aimé un plateau moins brun et plus joli mais il a le mérite d’être clair et de présenter une bonne iconographie même si, à force de vouloir tout iconographier, certaines icones présentes en peu d’exemplaires sur les cartes nécessitent d’aller voir dans les règles ce qu’elles symbolisent.  Pour le reste, Newton est du pur bonheur ludique comme de nombreux autres jeux sortis cette année.  On y est plongé du début à la fin, on est étonné des stratégies différentes prises par chaque joueuses pour arriver, au final, dans un mouchoir de poche.  C’est dire si le jeu se joue à peu de choses et que la finesse stratégique peut faire la différence!  Et après un jeu brise neurones comme ça, on est vraiment dans la peau de Newton.

Nouvelles parties

La sortie de cet excellent Newton en version Française par les Pixie Games était l’occasion pour nous de ressortir ce petit bijou ludique qu’on n’arrête plus de jouer depuis lors tellement on l’aime. Pour localiser ce jeu, les Pixie Games n’ont pas eu trop de mal puisque le matériel est « language independant » et seules les règles ont nécessité une traduction.  Force de leur expérience 😉 , les Pixie Games nous ont fourni une traduction impeccable, merci à eux.

La laideur brunâtre des 2 plateaux me frappe toujours autant mais ne m’a pas empêché de maintenir ma note même si le jeu ne s’est pas embelli en passant au Français 😉  Car le reste du jeu est pur bonheur.  Différentes stratégies peuvent être gagnantes et chacune s’imbrique dans l’autre de telle sorte qu’on ne peut rien laisser tomber.  J’ai juste un petit doute sur la piste travail (celle qui rapporte essentiellement de l’argent) qui est rarement empruntée dans mes parties.  Je ne l’ai d’ailleurs jamais vue (ou très rarement) empruntée jusqu’au bout.  Je suis néanmoins convaincu, vu le parfait équilibre du jeu, qu’il y a moyen de la suivre jusqu’au bout et de remporter la partie.  J’attends néanmoins d’y arriver pour porter ma note à 10/10 🙂

Ce qui m’a aussi énormément plu dans ces dernières parties c’est que, outre les 4 grands axes (voyage, bibliothèque, travail et étude), Newton permet un cinquième axe de développement : les capacités des cartes.  Bien jouer avec ces capacités, acquérir des cartes qui se combinent bien apporte un axe stratégique gagnant supplémentaire.

Et ce qui est magique est l’interaction entre chaque axe : je peux monter dans une branche d’étude qui va me faire gagner des points grâce à mes voyages que je ne pourrai réaliser que grâce au travail,…  Il est d’ailleurs très plaisant de se fixer un axe stratégique dès le début de la partie et de le faire évoluer selon la tournure qu’elle prend.

Newton est clairement une des petites merveilles de cette année ludique (qui commence fin Octobre, on est d’accord 😉 ).


1886 Essen 2019 71

Ren: 9,5/10

Heaven, I’m in Heaven…

La routine. Le train-train. Les semaines se suivent et se ressemblent. Cela devient d’une banalité affligeante. Pas une soirée sans qu’on joue à un bon, voire très bon, voire gand jeu depuis le retour d’Essen ! Quasi pas un mauvais jeu. Une immense majorité de bons ou très bons. Et déjà quelques grands jeux. Ben oui je sais on écrit tout le temps la même chose depuis plusieurs semaines. Mais que vous voulez-vous que je vous dise, on ne va pas commencer à vous mentir non plus! On joue à de bons on joue à de bons jeux! Et aujourd’hui ne fait pas exception à la règle, avec ce Newton qui fait parfaitement l’affaire pour tout honnête homo ludicus.

Dans Newton on va étudier, faire des jobs étudiants pour gagner des sous, aller visiter des universités étrangères et faire des découvertes pour faire comme l’homme à la pomme (et non il ne s’appelle pas Steve, bande d’incultes).

Bon on approche de Noël, mon temps est compté, je dois choisir : soit je vous décris les mécanismes. Mais de 1 ça me mettrait en retard pour plein d’autres choses (emballage des cadeaux, dernières choses à finir au boulot, vaisselle…). De 2 ça a été fait plus haut par un camarade. De 3 toutes les enquêtes scientifiques sérieuses tendent à prouver que le lecteur moyen (pour une fois j’utilise le masculin, à dessein…) a un temps d’attention de plus ou moins 37 secondes. Donc chaque fois qu’on écrit un article de plus de 30 lignes en fait on l’écrit pour des prunes, puisque personne ne le lit jusqu’au bout. Donc évitons les frustrations et passons les mécanismes.

Il ne me reste dès lors plus que quelques lignes pour vous confirmer combien Newton est bel (enfin pas tant que ça) et bon (ha ça oui). Et ce pour 3 raisons.

1947 Newton 3Et 1…

Il y a d’abord le fonctionnement génial (n’ayons pas peur des mots) de toute la phase d’actions. A nouveau c’est décrit parfaitement plus haut. Mais en résumé : choix d’actions + carte parmi celles jouées à ce tour-là qu’on met sous son plateau pour ajouter un symbole + fait qu’on peut gagner des symboles via différents moyens pendant la partie + fait que l’action jouée sera d’autant plus puissante qu’on a de symboles correspondant à l’action dans son jeu + fait qu’on ne peut pas bêtement jouer toujours la même action (car on arrivera relativement vite au bout de l’échelle correspondante) et qu’on doit donc soigneusement planifier sa stratégie sur le long terme + course entre les joueuses à plusieurs endroits = génial, bonheur ludique.

Et 2…

Ensuite il y a les différents endroits où on peut aller pour progresser dans le jeu, qui donneront plein de bonus différents et permettront de faire plein de choses différentes. Donc plein de stratégies possibles, avec beaucoup d’interaction puisqu’il y a de la course pour être la première à obtenir certains bonus. Et manifestement un équilibre très poussé pour que toutes les stratégies permettent de gagner. Miam.

Et 3-0

Enfin le jeu offre une grande rejouabilité, puisque les plateaux personnels sont (certes légèrement) asymétriques, les bonus sur le plateau général sont placés aléatoirement, et les objectifs de fin de victoire changeront à chaque partie.

Le seul reproche qu’on peut éventuellement lui faire est de ne pas être particulièrement spectaculaire au niveau design (soyons polis). C’est du teuton fadasse qui va à l’essentiel, tout doit être lisible avec l’iconographie bien comme il faut. Objectif atteint, mais on ne s’attardera pas sur la partie artistique…

Une pomme par jour éloigne le docteur!

On préférera s’attarder sur le plaisir ludique que nous donne ce Newton, et on pourra s’attarder longtemps car on n’est clairement pas volé !

Nouvelles parties

Rien à ajouter, rien a retirer à ma première opinion ci-dessus, ce Newton est bien un grand jeu. Il y a une tension de ouf tout au long de la partie, il y a plein d’interaction via l’achat des cartes et via les bonus, il y a plein de stratégies différentes manifestement bien équilibrées… bref plaisir total pour les nerds à lunettes que nous sommes chez Vin d’Jeu (je n’ai pas encore de lunettes mais ça ne saurait tarder…). Bon le design teuton fadasse n’a pas changé (ben quoi il est permis de toujours croire au Père Noël) mais tous les goûts et les couleurs… Et le plaisir est tellement intense qu’il fait complètement oublier ce détail. D’ailleurs pour faire plaisir à mon camarade Pascal qui trouve le jeu très beau je vais monter ma note à 9,5!


1886 Essen 2019 204

Philrey:     9/10

Encore une sortie Essen 2018 qui nous faisait de l’oeil au salon. Pas de pose d’ouvriers cette fois mais des actions via des cartes. Notre main de 6 de départ ne suffira pas pour toute la partie. On devra passer par « la case achat » pour étoffer sa main. Mais pas que pour ça. En effet, comme expliqué si bien par SwatSh, on devra en placer une à la fin de chaque manche, ce qui augmentera la force de l’action choisie. Il est donc important d’en acquérir. Ce système de cartes est une super trouvaille!

La suite est selon moi nettement plus classique. On retrouve plusieurs chemins pour gagner des PVs: technologies, voyages dans les universités et autres sites de réflexion, jobs d’étudiants pour gagner des sous, etc.

Ce qui est aussi un peu à la mode des jeux modernes (seul Teotihuacan me vient à l’esprit maintenant): atteindre un palier sur une échelle afin de débloquer un objectif de fin de partie. C’est génial puisqu’on pourra rarement tous les atteindre.

On pourrait penser qu’au final, on a affaire à une salade de points. Ce n’est pas vraiment le cas. En effet, plusieurs routes sont possibles et les joueurs devront garder une ligne de conduite tout au long de la partie, se disperser ne rapporte pas grand chose.

Décidément, 2018 est vraiment un grand Cru!

Nouvelle partie

Deuxième partie qui confirme la première.
Et je n’arrive toujours pas à gagner! A chaque fois, je me dis que cette stratégie est vraiment trop forte. Le hic, c’est que ce n’est jamais la même. Une fois c’est la bibliothèque, une autre fois c’est le voyage dans les universités et autres lieux cultes.
Bref, j’en conclu que les chemins menant à la victoire sont variés. Ce qui est une preuve d’un jeu bien équilibré.
Newton est succulent!


Pascal 2

Pascal:     9,5/10

Voilà encore un tout bon jeu ! Newton nous propose une mécanique d’actions basée sur des cartes que l’on pose sur son plateau de jeu.  Une manche est constituée de 5 actions (donc 5 cartes jouées).  Et si on joue une carte avec un symbole qui est déjà présent sur le plateau de jeu, la « force » de l’action est multiplée.  Il faut donc bien penser à l’ordre dans lequel on joue les cartes !   Et à la fin de la partie, on arrive à faire de jolies combinaisons, avec des actions très puissantes.1947 Newton 6

Autre élément intéressant, à la fin de la manche, on choisit parmi les cartes jouées une qui sera placée en dessous de son plateau de jeu.  Cela aura comme effet d’augmenter la force de l’action correspondante.  Mais la carte jouée ne peut plus être utilisée… Tout doit donc être planifié, on est clairement en face d’un jeu stratégique (et pas seulement tactique) !

Et cerise sur le gâteau, lors de notre partie, les 3 premiers joueurs se tiennent à quelques points d’écarts alors qu’ils ont suivi des stratégies très différentes.  Le jeu est donc bien équilibré, et promet de belles parties très tendues.

La rejouabilité est assurée grâce aux différents objectifs et les bonus à chaque fois différents !

Honnêtement, je ne vois pas de points négatifs à ce jeu … (contrairement à certains membres de Vin d’jeu, je le trouve même beau :))


tapimokat2Tapimoket : 8,5/10

Bonne Pomme ?

Et voilà une bien belle boite, sobre mais qui attise notre curiosité. Vite ! Ouverture ! Et… Oui… Encore un jeu « maronnasse » avec des illustrations fades et pas spécialement jolies.

Mais qui dit jeu maronnasse, dit jeu stratégique, voir expert. On espère donc que le visuel sera compensé par la mécanique. Voyons voir…

Le premier bon point viendra d’une certaine rejouabilité grâce aux placements d’actions, de bonus, d’objectifs qui changeront de place entre les parties. Notamment au niveau des technologies, puisqu’il faudra prendre différentes « voies » pour atteindre un objectif et qu’il sera impossible de revenir en arrière une fois engagé dans une branche. Sachant qu’il est peu probable de les faire toutes, il faudra faire des choix. On aura aussi des changements de places pour les tuiles sur le plateau des voyages où il faudra optimiser aussi ses déplacements car là aussi, on ne pourra pas tout visiter. Ces changements vont vous faire changer de stratégie entre deux parties pour arriver à vos fins.

Le second point intéressant, ce sont les actions qui vont se multiplier par le choix de ses cartes et le ‘deckbuilding’ qu’il faudra faire pour orienter sa stratégie vers des actions précises qu’on veut rendre de plus en plus puissantes, ou au contraire les diversifier.

Les différents axes de stratégie sont bien présents et il existe bien plusieurs manières de marquer. Ceci est un des points forts de Newton. Mais en dehors de la gestion de cartes, le reste est assez classique.

Un bon cocktail mais à base de simple jus de pomme.

Globalement, je n’ai pas trouvé Newton très beau. C’est fade et maronnasse. De nos jours, je pense qu’un jeu doit être « beau » en plus d’être bon.

La plupart des mécaniques ne sont pas supers innovantes non plus. Par exemple, le remplissage de sa bibliothèque pour matcher des points en colonne ou en ligne  se retrouve dans d’autres jeux (Rajas of the ganges, Santa Maria), les différents parcours aussi (descendance, Les voyages de Marco polo, …)

Toutefois, le système de main de cartes pour orienter ses actions est vraiment son point fort et permet de  belles combinaisons et une sensation de progression. Il faudra bien lier nos actions pour les rendre efficaces. On ajoute à cela, la rejouabilité due à la variété de placement de bonus et d’objectifs sur les plateaux ainsi que les différents axes de victoire, on obtient alors un ensemble qui tourne très bien et donne envie d’exploiter les différentes possibilités. Le bémol principal vient de son look dépassé.


Chaps: 9/10

Newton, 2e place des diamants d’or 2019, je ne pouvais que l’essayer, chose faite !

Alors le thème est plaqué ça me chagrine toujours mais par contre j’ai pris beaucoup de plaisir de jeu, j’en ai oublié l’absence de thème.

Newton est un jeu stratégique, de planification ou chaque action (30 par joueur pour une partie) est fondamentale, il faut bien prévoir, bien calculer et faire en sorte que nos choix combottent et rendent nos actions le plus efficace possible. Brainstorming c’est sûr et beaucoup de plaisir. Cela n’enlève pas une part d’opportunisme parfois notamment en fonction des cartes qui sortent.

Évidemment j’ai beaucoup apprécié le système de déclenchement d’actions et l’obligation de mettre une carte sous son plateau à chaque tour, notre main se modifie à chaque manche à nous de la construire comme il faut, du « HandBuilding » demandant beaucoup de réflexion, le cœur du jeu est là.

Les cartes sous le plateau rendront ces actions plus puissantes mais du coup n’étant plus dans notre main on fera les dites actions moins souvent… Dilemme… Il faut bien choisir selon le type d’action. Et ne pas oublier les bonus sur les cartes pour les prérequis bibliothèque ou tuile PV fin de partie mais aussi pour ce qu’ils peuvent apporter, argent, potions ou PV si on a les bonnes cartes… Choix, choix, stratégie et tout est lié, là est le plaisir, chaque choix a des conséquences multiples…

Donc en première partie, whaou il y en a des choses auxquelles il faut penser et j’ai aimé rentrer dans la profondeur du jeu, découvrir que tout est lié et agir afin d’orienter ma partie d’optimiser ma main et mon jeu. Quand on enchaine les tours et que l’on déclenche des actions qui se complètent c’est tout de même excellent ! J’ai vu un joueur arriver en un tour à poser ses 4 cartes maitres, chapeau bas.

Donc Newton est un jeu pour lequel il ne faut pas s’arrêter au thème plaqué et à l’impression que la bibliothèque est la martingale, c’est définitivement un jeu qui se joue et se rejoue. Je pense en effet que la rejouabilité est très bonne car la position des tuiles changent, les cartes disponibles changent, les plateaux et bonus des cartes de départ sont asymétriques, mais il me faut plus de parties. Je ne sais pas si ma note changera avec le temps et l’expérience du jeu mais en attendant Newton mérite son 9.


Dan: 9/10

Newton est un jeu difficile à évaluer.  Indéniablement, le jeu est très profond.  Original, complexe, subtil, il ravira les joueurs experts car chaque partie sera différente et il existe clairement plusieurs stratégies de victoire possibles.

Cependant, il est clairement très compliqué à appréhender car sans qu’il n’y ait une multitude de règles, il faut quelques tours pour bien comprendre les interactions ne fut-ce qu’entre les trois parties du plateau commun et son plateau de jeu individuel.  Et comme il n’y a que 6 tours…

Bref, un jeu que je conseille sans aucun doute, mais à un public plutôt expert et prêt à le rejouer car vous n’apprécierez sa qualité qu’à la 2ème ou 3ème partie.



1947 Newton 16


Vin d’jeu d’vidéo

La dégustation en 12 minutes par Ren


Vin d’jeu d’vidéo

La bouteille de Chaps en 42 minutes


Vin d’jeu d’music

https://www.youtube.com/watch?v=3FRsZx17cEk

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par WiZe
A tomber (dans les pommes! )
Enfin il est là ! C'était une telle frustration de ne pas avoir pu tester la bête ET de l'acheter à Essen. Les règles sont simples, faciles à comprendre, par contre les stratégies vont être plus dure a mettre en place tellement il y a de possibilité.
Le maître mot avant de commencer une partie, bien analyser la disposition de toutes les tuiles, sinon, gare aux déconvenues.

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

12 de réponses

  1. SwatSh dit :

    Chouette 🙂

  2. WiZe dit :

    Oui, oui, SwatSh on peut gagner avec la piste travail .

  3. SwatSh dit :

    Tout à fait d’accord avec toi Wize. Amuse-toi bien 🙂

  4. WiZe dit :

    La bibliothèque n’est pas du tout obligatoire. J’en ai gagné 3 sur 6 parties jouées sans faire une seule fois l’action bibliothèque. L’une en voyageant beaucoup et en cherchant les objectifs finaux et une autre juste avec l’action d’apprentissage et des pv’s sur les cartes.
    C’est bien pour ça que se jeu est très bon. Les voies de la victoires sont nombreuses, mais certaines sont moins évidentes .

  5. fdubois dit :

    A priori, d’après ce que je peux lire ici et là, ce Newton est très clivant. Certains affirme que la bibliothèque est trop importante pour s’en passer et que du coup le jeu se résume à celui qui se déplace le plus efficacement sur la carte. Et comme il n’y a guère moyen de gêner les autres sur les déplacements (mis à part prendre des bonus ici et là), le jeu deviendrait selon eux relativement ennuyeux et peu varié au bout de 5/6 parties.

  6. Trindel dit :

    Très tôt en 2018, j’ai recu le magnifique Grand Austria Hotel, qui est rapidement entré dans mon top 5 a vie… et en ce début 2019, je recoit le magnifique Newton. Aura-t’il le même impact? Le temps le dira, mais Wow, quel bon jeu… j’adore ces jeux truffé de petits bonus (voila peut-être pourquoi il me fait penser a Grand Austria Hotel… un peu a cause des auteurs aussi). Le systême est génial et on a toujours le gout de tester de nouvelles stratégies. J’aime que les cartes de penseurs qui viennent nous aider donnent aussi des points. (C’est une des seules choses que je reprochait au magnifique Lorenzo)

  7. StFrantic dit :

    Ce sera fait dès que possible 🙂 Jouez bien aussi !

  8. SwatSh dit :

    Va falloir urgemment jouer à Underwater Cities StFrantic 😉
    Amuse-toi bien!

  9. StFrantic dit :

    Le mien serait plutôt :

    1) Coimbra : édition parfaite qui fait que le je le mets devant Newton
    2) Newton : édition moyenne, c’est vraiment dommage sinon je pense que je le mettais 1)

    3) Teotihuacan : sympa mais très loin derrière Tzolkin et Marco Polo pour moi
    … et très très loin
    4) Gugong : on a détesté, c’est froid, pas très intéressant et pas très rejouable. Très belle édition par contre.

  10. yoann dit :

    J’ai plutôt bien aimé Teotihuacan même si comme dans Tzolk’in, il faut jouer à fond les stratégies. Il s’améliore au fil des parties je trouve.
    En fin de palmarès, je mettrai Gugong qui m’a un peu déçu.
    Coimbra très bon.
    J’attends de découvrir underwater.
    Merci à vous.

  11. SwatSh dit :

    Salut yoann,
    Beau palmarès. Difficile de réagir à chaud comme ça vu que nous prenons plus de temps pour élire notre Vin d’jeu d’l’année et on veut jouer de nombreuses fois à chacun des jeux de notre top avant de l’élire. Donner donc un classement maintenant est un peu prématuré pour moi. Mais ces 6 jeux font clairement partie de notre top du moment. Celui des 6 qui nous a le moins emballé est prehistory. Mais, encore une fois avec très peu de parties et donc peu de recul, mon top personnel du moment est plutôt:
    1) Coimbra
    2) Underwater Cities
    3) Gugong
    4) Newton
    5) Teotihuacan

    Et pour toi? Amuse-toi bien!

  12. yoann dit :

    Salut à Vindjeu.
    Le palmares du diamand d’or 2019 est sorti :
    1) underwater cities
    2) newton
    3) prehistory
    4) gugong
    5)Teotihuacan
    6) coimbra

    Avez-vous les mêmes ordre de préférence pour ces jeux ou avez-vous un coup de coeur particulier pour l’un des 6?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *