• Lacrimosa - FICHE DE JEU
  • 4

Lacrimosa

Note moyenne
9.50
(1 note)
Mise en place: 10' - Règles: 20' - Durée par joueur/euse: 35' - Meilleur score: 109
Catégorie: Expert
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , , joueurs
Langue: Anglais
Niveau d'anglais: Simple
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

SwatSh: 9,5/10

Lacrimosa, les larmes en Espagnol, n’a rien à voir avec les larmes 😀 C’est, en effet, l’histoire de la musique qu’on va tenter d’écrire dans Lacrimosa, le nouveau jeu de Devir (Bitoku, La Cathédrale Rouge).

Sacrifices

Pour cela, le jeu se base sur une mécanique de deckbuilding amincie 🙂 En effet, les joueuses commencent la partie avec 9 cartes et la termineront avec … 9 cartes! A chaque carte achetée, elle devront se défaire d’une carte. Vous imaginez le sacrifice à faire à chaque nouvel achat? On devrait faire ça avec tout tient. Aller, un truc comme ça: à chaque nouveau jeu acheté, on doit se défaire d’un autre jeu 😀 Vous imaginez les sacrifices? Et bien, c’est la même chose dans Lacrimosa 🙂

Les joueuses commencent avec les mêmes 9 cartes correspondant aux 5 actions du jeu: 2 cartes par action et 1 carte pour l’action d’acquérir une nouvelle carte. Donc, à chaque nouvelle carte achetée, vous allez devoir vous défausser d’une action potentielle à réaliser rendant sa présence dans votre deck plus rare. Dur dur…

Et les sacrifices ne s’arrêtent pas là car, à l’image de Revive, chaque carte permet de soit réaliser une action si elle est placée au-dessus de votre plateau, soit de gagner des ressources si elle est placée en-dessous. Et, à chaque tour, vous devez placer une de vos cartes au-dessus de votre plateau et une autre en-dessous sacrifiant, par là même, l’action associée. Dur dur… mais bon bon pour le plaisir ludique 😀

Les ressources périmées

Une autre mécanique que j’ai adorée dans Lacrimosa est sa gestion de ressources. Outre les pièces, vous allez devoir bien gérer les 3 ressources du jeu qui sont limitées à 4 à chacun de vos tours (inutile d’en produire plus donc) et qui, surtout, sont remises à zéro à chaque début de tour. Vous ne pourrez donc pas conserver vos ressources de tour en tour et toutes ressources non utilisée est perdue. Cerise sur le gâteau, certains effets vous feront gagner des ressources non périssables que vous allez pouvoir garder de tour en tour 🙂

A la mémoire de Mozart

Les actions vont vous permettre d’acquérir de nouvelles cartes action, de voyager en Europe pour vanter les bienfaits de la musique de Wolfgang Amadeus Mozart (et par là même de gagner des bonus intéressants 😉 ), d’écrire les mémoires du maître, source de PVs et de bonus divers, et d’engager d’autres compositeurs pour écrire des morceaux en son honneur et surtout pour gagner des bonus immédiats, des capacités permanentes, des PVs supplémentaires à chaque fois qu’on réalise certaines actions ou même de réaliser des actions supplémentaires.

Tout ça est très plaisant même si légèrement déséquilibré. C’est le seul petit défaut du jeu à mon sens. Engager des compositeurs est indispensable si vous voulez l’emporter. C’est une action à ne pas négliger. Tout comme les autres d’ailleurs et vous devrez trouver le bon équilibre en chaque type d’action pour l’emporter sans trop vous investir dans l’une ou l’autre. N’allez néanmoins pas trop vous perdre dans les PVs apportés sur la carte, trop faibles pour faire la différence. Grapillez les qu’à titre de bonus opportuniste.

Léger et intense

Malgré quelques mini déséquilibres pas vraiment gênants (et certainement voulus) mais orientant les stratégies, Lacrimosa séduit. Il séduit essentiellement grâce à la légèreté de ses règles s’expliquant en 20 petites minutes et à la profondeur de ses parties ne se bouclant qu’après 2 heures d’intensité ludique. Tout ça dans un thème assez original et bien illustré ainsi qu’avec des mécaniques nouvelles de deckbuilding « aminci » et de sacrifices cornéliens de cartes action. Lacrimosa, un jeu qui va vous faire pleurer 🙂


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

4 de réponses

  1. SwatSh dit :

    Salut Yoann,
    Il a un petit air de Newton mais de très très loin. Pour moi, il n’est pas à comparer avec Newton.
    Santé et amuse-toi bien!

  2. Yoann dit :

    Certains parlent d un newton amélioré avec plus d interaction!! Qu en penses-tu?

  3. SwatSh dit :

    En effet Cerisier, merci pour ces précisions 🙂 Santé et amuse-toi bien!

  4. Cerisier dit :

    Lacrimosa signifie larmes en latin. Il s’agit d’une partie du deuxième mouvement de la messe de requiem de Mozart. Cela me semble plus à propos pour ce jeu en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *