Nova Luna

0

Nova Luna

Un nouveau Rosenberg c’est toujours un événement même lorsqu’on le découvre au détour d’un hall à Essen 😉 Et Uwe est fier de son système de roue de tuiles inventé il y a 4 ans avec Patchwork. A tel point qu’il le découle à toutes les sauces ces derniers temps et la nouvelle lune n’y déroge pas. Mais dans Nova Luna, Uwe a décidé de réduire encore plus les choix et de faire encore plus simple. On ne peut choisir qu’une des 3 tuiles qui suit l’indicateur et, peu importe celle qu’on prend, on paiera toujours son coût...

1

Spring Meadow

Un peu comme Reiner Knizia s’était lancé dans une compulsivité magnaco dépressive autour de la mécanique des enchères avec plus d’une dizaine de déclinaisons, on a l’impression qu’Uwe Rosenberg montre les mêmes symptômes avec cette cinquième déclinaison du Tetris.  Spring Meadow fait donc suite à Patchwork, Cottage Garden, Indian Summer qui améliorait un peu la mécanique et l’excellent A La Gloire d’Odin qui y apportait une grande profondeur comme seul Uwe peut le faire. Spring Meadow se positionne plutôt à la génèse.  On a l’impression qu’Uwe a décidé d’épurer le plus possible le concept et est arrivé à...

0

Indian Summer

Uwe Rosenberg est en forme pour le moment.  Il crée des jeux à tire larigot.  Non seulement il crée de petits jeux comme la « trilogie des tuiles à la tetris 😉 » composée de Patchwork, de Cottage Garden et d’Indian Summer ici présent, mais il publie régulièrement des gros jeux comme A la Gloire d’Odin ou Nusfjord sur lequel nous reviendrons plus tard. Ce sont les éditions Spielwiese qui se sont chargées de publier Indian Summer.  Cette jeune maison d’édition a décidé de donner un coup d’accélérateur puisqu’après avoir publié leur premier jeu, Cottage Garden justement, l’année passée, ils en...

0

Noria

Noria est un jeu qui nous avait attiré lors du dernier salon d’Essen grâce à sa roue faisant penser à celle de Tzolkin et à ses magnifiques illustrations signées par 2 grands illustrateurs : Klemens Franz (Caverna, Orléans, Le Havre, Mombasa, Clans of Caledonia, Grand Austria Hotel  et j’en passe), et Michael Menzel (Dominion, L’Age de Pierre, Shogun, Bruges, Rococo et j’en passe 🙂 )  Avouer que cette paire-là ne pouvait donner qu’un jeu sublîme et il l’est !  L’auteure quant à elle est féminine.  C’est assez rare pour être souligné, surtout que contrairement à Inka Brand ou à Stefania...

0

Memoarrr!

Memoarrr! N’était pas du tout dans mes radars pour Essen lorsque je suis tombé dessus par hasard. C’est en allant voir l’éditeur de Cottage Garden, Edition Spielwiese, pour découvrir le splendide Noria et le très bon Indian Summer que je l’ai découvert. Le soir même, entre adultes, nous jouions à la bête non sans amusement. Memoarrr n’attire pourtant pas. Déjà son nom, « Mémoarrr ! », boarrr beurk un jeu de mémoire ? Puis par sa mécanique principale : la mémoire !!! Oui, rebeurk, vraiment un jeu de mémoire !?! 😉 Pourtant, la mécanique est géniale. On étale...

1

Cottage Garden (+ vidéo)

La sortie d’un nouveau jeu d’un des meilleurs auteurs du moment, Uwe Rosenberg, est toujours un événement en soi. Dans Cottage Garden, Uwe n’a pas voulu chercher l’originalité et a préféré construire sur ses acquis : Patchwork !  Oui, Cottage Garden c’est patchwork en : – Permettant d’y jouer de 1 à 4 joueurs – Changeant le thème du patchwork en en thème de parterre de fleurs pas très joli (qui aime les parterres carrés ? 😉 ) – Simplifiant le jeu.  Et c’est ici que certains joueurs risquent d’être déçus.  Patchwork était déjà très simple, Cottage Garden l’est encore plus.  Fini la...