• 20 d’jeu d’liste - FICHE DE JEU
  • 31

20 d’jeu d’liste


Salut les Vin d’joueuses et Vin d’joueurs,

Cette année, cela fera 11 ans que Vin d’jeu existe et, en cette nouvelle décade, on s’est dit que ce serait chouette de vous livrer notre 20 d’jeu d’liste. La liste des 20 d’jeux qui nous ont le plus marqués durant cette décade d’jeux qu’on vous a chroniqués 🙂

Bon, l’exercice n’est pas facile et j’aime autant vous dire qu’il en manque plein. C’est simple, personne parmi nous n’est 100% satisfait car il manque au moins 40 jeux à notre palmarès. Mais bon, c’est le principe de l’exercice: notre 20 d’jeux d’liste des jeux sortis entre 2010 et 2020.

Vous verrez, les jeux de notre 20 d’jeux d’liste sont tellement exceptionnels, qu’il est impossible de les comparer. On a donc décidé de ne pas les classer. Il n’y a donc pas un premier et un dernier, ce sont nos vin coups d’cœur un point c’est tout.

Alors, fini le suspense, voici la fameuse 20 d’jeux d’liste:

Unlock

Unlock séduit.  Il séduit car il nous procure des sensations de jeu inédites.  Il a réussi à transposer le concept d’escape room à un jeu de cartes de manière efficace et ludique.  Il nous procure de nombreuses satisfactions à chaque énigme résolue.  Tout comme les excellents Pandemic Legacy et Time Stories, Unlock est un jeu « jetable » comme on dit : une fois qu’on y a joué, on ne sait pas y rejouer car on connait la résolution du scénario.  Mais, tout comme Time Stories, votre petite mémoire vous permettra d’y rejouer quelques années plus tard et rien ne vous empêche de faire découvrir le jeu à d’autres joueurs quitte à rester spectateur, ce qui peut également vous procurer de l’amusement.  Unlock a reçu le prix ludique Franco/Français de l’As d’or à Cannes et c’est mérité.  Et nous voilà réembarqués dans une spirale de besoin de nouveaux scénarios comme nous le sommes avec Time Stories.  Les Space Cowboys sont vraiment trop forts ! Nous voilà accros à Unlock !


Tzolk’in The Mayan Calendar

Dans votre vie de joueur, vous invoquez régulièrement les dieux afin de pouvoir découvrir une perle ou bombe qui vous scotche.  Et bien grâce Tzolk’in et ses dieux Mayas, vos vœux seront exhaussés et vous goûterez à un vrai must dans son genre.  De par ses engrenages et ses choix d’actions géniaux, ce jeu d’une grande subtilité est vraiment phénoménal et vous allez être constamment à la recherche du coup optimal.  Je vous invite donc urgemment à découvrir ce splendide jeu et son calendrier Mayas, à gravir les temples des dieux et à les honorer du mieux possible.


Barrage

Tout ça nous donne une pure merveille ludique. La tension est palpable dès le début. Il y a seulement 5 tours. Il y a une montée en puissance tout à fait jouissive (le premier tour vous ne faites quasi « rien »,  au 5ème vous enquillez les points). Il y a une énorme interaction (indirecte). Le thème est bien rendu. Le plateau personnel est asymétrique, avec pour chaque joueuse une faculté personnelle (sorte de bonus que vous pourrez utiliser après avoir construit au moins 3 usines) qui orientera un peu votre manière de jouer, mais sans vous enfermer du tout dans une seule stratégie. La rejouabilité est donc énorme.

Le coup de foudre a été plus fort! Depuis des mois je joue de manière compulsive à Terraforming Mars avec ma fille. On y joue plusieurs fois par semaine, et chaque fois qu’on se demande à quoi on va jouer, si l’un de nous deux prononce le mot magique (ce qui est toujours le cas ) et bien paf on joue à TM. Là pour la première fois depuis des mois, et bien que je n’aie pas le jeu, si je devais décider entre TM et Barrage il y aurait match… et ce après seulement 2 parties! Raison pour laquelle je ne mets que 9,5 (quel professionnalisme ces gars de Vin d’Jeu quand même!), mais le 10 est inscrit dans les astres.

Heaven, I’m in heaven…


Maracaibo

Maracaibo est une parfaite réussite pour moi, peut-être le meilleur d’Alexander Pfister qui pourtant ne fait que des bons jeux. Un thème présent, la construction d’une machine en progressant sur les pistes revenus et en accumulant les cartes à bonus, en débloquant les actions de son plateau personnel… vraiment une excellente pioche. Si le mode campagne tient ses promesses on pourrait bien avoir ici un 10/10.


Scythe

Scythe nous situe en 1920 dans une espèce de monde anachronique, d’après guerre, frôlant un peu le « steampunk ». C’est bizarre, mais on entre très rapidement dans le thème. Il faut dire que, même à l’intérieur du jeu, les illustrations sont de toutes beautés, notamment sur les cartes.

Et ce sera effectivement, un jeu mêlant à la fois gestion et combat, agrémenté par de nombreux objectifs. Un excellent mélange très bien équilibré et très fluide. Le matériel, même s’il n’est pas d’une grande finesse au niveau des « mechs », est vraiment agréable visuellement.

Tout est bien pensé dans ce subtil mélange. Que ce soit la gestion de ressources, le système d’actions, les améliorations, la carte du plateau, le système de points de victoire et même les combats. Tout s’enchaîne sans défaut. De vrais sensations de jeu et cela, sans que la partie s’enlise dans des attentes interminables entre deux tours.

Scythe est un jeu où j’ai pris, non seulement du plaisir à manipuler, mais aussi à y jouer sans me rendre compte de sa durée qui reste, d’ailleurs, assez raisonnable (90 min environ). J’ai longtemps hésité à mettre une telle note, mais c’est un véritable coup de cœur, et je n’ai pas trouvé quelque chose à lui reprocher. Ce sera, à mon avis, une des références ludiques en terme de jeu expert pour un bon bout de temps.

Vraiment, je n’aurais pas dû aller sur ce scythe. Bravo les mechs !


Concordia

Concordia fait partie de ses jeux dont on aimerait en avoir été l’auteur tant tout paraît simple, fluide… Dès la lecture de la règle (en 2 pages) on sent le jeu optimisé dans ses mécanismes qui ne laisse rien d’inutile polluer le jeu en lui même. Et en effet le jeu, à l’instar de la route du verre pour Rosenberg, résulte sans doute d’une forme d’épuration dans les jeux de Gerdts : c’est fluide mais loin d’être simple, et il y a cette profondeur de choix et de stratégie que j’aime dans ses jeux.

Alors même si le jeu ne bénéficie pas d’un graphisme dans l’air du temps, même si nous sommes face à du très classique en terme de mécanismes d’actions, j’adhère totalement à Concordia et rien que d’écrire cet avis me donne envie d’y rejouer.


Coimbra

On ne pourra pas tout faire et il vous faudra vous fixer une stratégie en fonction de l’évolution de la partie, de ce que les autres joueuses vous laissent et des différentes opportunités et combos qui surviendront.  Et les stratégies sont nombreuses.  On est souvent étonné, en fin de partie, de découvrir que chaque joueuse s’est développé autrement, l’une a visité tout le Portugal, l’autre a acheté beaucoup d’objectifs de fin de partie, l’autre s’est principalement développée sur les échelles, celle-ci a fait fructifier ses ressources pour en obtenir des PVs et la dernière a investi dans les cartes rapportant des PVs.  Tant de stratégies et de mixte de stratégies différentes qui vont apporter un jeu riche et profond, aux multiples possibilités.  Il y a tellement de possibilités dans Coimbra qu’il faudra en sacrifier car vous ne pourrez pas tout faire.  Bien observer vos adversaires et les bloquer peut aussi être gage de victoire.  Si on fait abstraction d’un thème plaqué (ce qui est souvent le cas dans ce type de jeu), Coimbra séduit tant il a d’atouts et de qualités.  Avec un système de dés innovant, Coimbra a tout pour être une des stars de cette année.  On se fera un plaisir d’aller la visiter encore et encore tant elle a à nous faire découvrir.  Il fait très beau à Coimbra.


Caverna

Mais que voilà une magnifique petite bombe, caverna, c’est agricola en mieux, le jeux est beaucoup plus fluide et logique, le plateau beaucoup plus lisible, pas besoin d’aller voir les nombreux textes sur les cartes comme sur agricola, les stratégies sont nombreuses probablement un des meilleurs jeu auquel j’ai eu l’occasion de jouer. le meilleur? peut-être!


Vinhos

Vinhos n’est que choix permanent : quel vin produire, quel vin présenter à la foire et à quel moment, à quels experts faut-il faire appel ou à quels VIP s’associer en fonction de sa stratégie. Puis, il y a la banque à gérer car tous ces choix coûtent de l’argent que vous avez sur un compte mais pas en liquide, faut donc y passer (mais le moins possible). Et évidemment, pour gagner, vous devrez aller vendre et exporter votre vin mais là à nouveau les mécanismes des marchés ne sont pas simples et représentent pratiquement des jeux dans le jeu. Pour agrémenter le tout, le jeu est assaisonné de toute une série de subtilités (telles que les cubes ressources, les déplacements et ordre des joueurs, la gestion de ses tonneaux,…). Bref, rien que du bon, rien que du lourd. Et pour peaufiner l’œuvre, vous avez droit à un splendide plateau très clair et très visuel. Un petit chef d’œuvre qui mérite, à mes yeux, une cotation maximale.


Projet Gaia

Projet Gaïa est un must have, une bombe ludique, qui fera ranger Terra Mystica, si, si. Très riche mais étonnamment fluide, la complexité de l’explication disparaît dès que l’on joue. Quel plaisir de construire chaque manche dans sa tête, enchainant les actions selon ses objectifs. La rejouabilité est donc énorme avec moulte options stratégiques possibles pour construire sa partie, une très bonne interaction, une excellente immersion dans le thème et l’ambiance du jeu, notamment grâce au matériel. Une très grande richesse stratégique constamment renouvelée grâce aux nombreuses races fortement asymétriques.


The Gallerist

Dans The Gallerist, c’est le plus riche qui gagne et les façons de gagner de l’argent sont nombreuses ce qui ouvre la porte à une multitude de stratégies différentes.  Les choix sont donc nombreux, quelques fois complexes mais d’autres fois moins et on est surpris de temps en temps à n’avoir que très peu de choix d’action.   Passé la barrière de sa complexité, The Gallerist est super agréable à jouer.  Il est déroutant tellement il nous change des jeux kubenbois traditionnels et il n’est pas rare d’être perdu en ne sachant que faire.  Mais très vite, on se fixe des objectifs à moyen ou long terme et on œuvre en cette direction alors que vos adversaires sont partis dans d’autres directions.  L’interaction est bien présente ne fut-ce que dans la bataille pour attirer les visiteurs mais également lorsque plusieurs joueurs possèdent des œuvres d’un même artiste.  Il va falloir de nombreuses parties pour maîtriser la bête et pour s’essayer à toutes les variations de stratégies possibles.  Un régal.  The Gallerist est une œuvre d’art en soi!


Great Western Trail

Tendu jusqu’au bout, passionnant du premier au dernier tour, on n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer …  Concentration maximum, calculs permanents, … différentes stratégies sont possibles ! Le jeu est exigeant, mais si cela ne vous fait pas peur, foncez, vous ne serez pas déçu !


Mage Knight

Après une longue période d’apprentissage (1h30 de règles + au minimum 1 parte d’initiation de 3 heures), Mage Knight est certainement un maître du genre « jeux d’aventures », grâce à des mécanismes modernes, originaux et sans hasard.


Descendance

Descendance est une petite merveille et ses belles illustrations nous aident à l’apprécier. Descendance mêle tout ce qu’on aime chez Vin d’jeu: mécanismes originaux, choix difficiles et stratégies gagnantes différentes. Cerise sur le gâteau, les règles ne sont pas trop complexes et sont rappelées sur le plateau. La durée d’1 heure 30 est plus que raisonnable. Non, franchement, Descendance est un des tout grands jeux de ce début d’année et risque encore de le rester longtemps…


Mombasa

Phénoménal, j’ai adoré ce jeu aux allures assez classiques mais qui recèle en fait une multitude de mécanismes subtils et très équilibrés. Jeu de planification par excellence, il est muni d’un plateau très lumineux et très « ergonomique ». Très interactif dans ses choix étant donné la rareté de certaines actions et/ou cartes, ce jeu a l’art de vous faire oublier le temps tant on s’y implique (oups, il est 3 h du mat’). Pour ma part, Mombasa est parfait dans son genre et je n’attends rien de plus d’un jeu de société. À ne rater sous aucun prétexte.


Brass Lancashire

Un jeu génial, aux règles complexes, aux mécanismes innovants, mêlés à juste ce qu’il faut de hasard pour la prise de risque, très stratégique et interactif. Martin, je t’aime.


The 7th Continent

On a ici une réussite exceptionnelle, un chef-d’œuvre qui entre pour moi immédiatement (sans passer par la case départ et sans toucher 4000 francs) dans le panthéon des jeux légendaires, au côté des plus grands. Non le 7ème Continent n’est pas pour tout le monde, mais quel jeu l’est? Non le 7ème Continent n’est pas le jeu parfait et ultime, mais quel jeu l’est? Oui le 7ème Continent offre un immense plaisir ludique et est un jeu de société dans le plus beau sens du terme.
Bravo messieurs Ludovic Roudy & Bruno Sautter, et surtout
merci merci merci de nous (/m’)offrir tant de plaisir ludique! Je ne regrette pas le moindre centime de mon pledge full extensions dans la première campagne, et je peux vous dire que je serai au rendez-vous pour la deuxième campagne et les nouvelles extensions! Chef-d’œuvre je vous dis…


Terraforming Mars

Verdict: miam! Je dirais même MIAM MIAM MIAM! Comme dit plus haut le jeu est classique dans son fonctionnement mais les mécanismes sont parfaitement imbriqués. Les règles sont claires. Le thème est très présent. Le jeu est fun. Il est profond, car il y a beaucoup de possibilités différentes, beaucoup de voies à explorer pour gagner des points de victoire. Mais il reste très fluide et donne même presque une impression de légèreté (bon ok, je pousse peut-être un peu loin) de par le thème. Certaines mauvaises langues vont arguer qu’il y a de la chance, car on tire ses 10 cartes de départ au hasard. Balivernes! Certes (vu qu’on tire des cartes) il peut y avoir un peu de chance. Mais le fait qu’on ait le choix dans 10 cartes limite déjà cela fortement. De plus dans la version « non débutants » du jeu (que nous n’avons pas encore jouée, cela ne saurait tarder…) au lieu de commencer avec la même entreprise au départ, chaque joueur reçoit 2 entreprises différentes (avec des revenus de départ différents, d’éventuels pouvoirs spéciaux…), ce qui permettra encore plus de réduire la chance par rapport à son tirage de cartes de départ. Sans compter que dans cette version non débutants, il faudra payer chacune des cartes qu’on veut garder dans les 10 de départ, contrairement à la version débutants. Bref pour moi la chance est très très limitée, mais je veux bien me sacrifier et rejouer quelques parties pour m’assurer vraiment définitivement que c’est le cas. Oui je sais nous faisons énormément de sacrifices chez Vin d’Jeu, c’est parfois très dur, mais nous sommes prêts à tout pour vous satisfaire…


Trickerion

Impeccable, RAS. Amateur de jeux de gestion, vous serez servi, Trickerion en est un tout bon.  Jeu de haute précision dans ses choix et ses séquences d’actions, et gare à l’erreur car alors pour vous pas de spectacle et pas de miracle. Jeux exigeant mais excitant, à recommander.


7 Wonders

7 Wonders est donc un jeu léger, court, sans temps mort (on joue tous en même temps) où l’aléatoire des cartes est régulé grâce au système de draft, mais où il est difficile de prévoir à long terme.  L’interaction y est bien présente par le système de draft, l’achat de matière à vos voisins et par les 3 guerres qui arrivent en fin de chaque tour (celui qui a le plus de cartes boucliers gagne la guerre avec son voisin).  7 Wonders permettra de jouer avec des non joueurs avec un jeu vachement bien foutu.  Une belle réussite.


Et voilà pour le palmarès des 20 d’jeux d’la décade. Pour nous, ce sont 20 perles qui ont bercé nos nombreuses soirée d’jeux et que nous vous conseillons tant ils sont passionnants.

Et pour vous, quels sont les jeux qui manquent à ce palmarès? (je sais, il y en a beaucoup 🙂 ) Et surtout, vous remplaceriez alors le(s)quel(s) dans ce 20 d’jeu d’liste?

31 de réponses

  1. SwatSh dit :

    Ca tient la route aussi Atsa. Santé et amuse-toi bien!

  2. Atsá dit :

    Joli classement avec beaucoup de goûts en commun. Voici ma liste:
    -Great Western Trail
    -Maracaïbo
    -Mombasa
    -Blackout Hong kong
    -Isle of skye (Full expansion)
    et oui je sais que des jeux de Mr Pfister mais pour moi c’est l’Auteur de ces 5 dernieres années. Et sinonpour terminer ce top 10
    -Tzolk’in
    -Troyes
    -Carson city
    -Terra Mystica ( désolé pour Projet Gaïa mais je préfere la fantasy à l’espace tout simplement)
    -Orléans ❤

  3. Butz1906 dit :

    Through the age
    Les châteaux de Bourgogne
    On mars
    Black angel
    Terraforming mars
    Projet gaia
    Scythe
    Great Western
    Keyflower
    7th wonders duels

  4. SwatSh dit :

    Vous pinaillez Messieurs. On va dire les jeux de la dernière décade, ça vous va comme ça? Décade veut dire 10 jours mais 10 ans aussi!!!
    Santé et amusez-vous bien 🙂

  5. Velvetlad77 dit :

    Très juste Philippe, la faute à ce qu il n y a pas eu d année « 0 », on est passé de -1 a 1, et donc depuis lors les décennies vont de 1 à 10, et pas de 0 à 9 😉

  6. Philippe dit :

    Mon cher François, la nouvelle décennie commencera le 1 janvier 2021.
    L’avantage non négligeable de cette petite erreur relayée un peu partout est que nous découvrirons ta vraie liste dans 50 semaines 😉

  7. SwatSh dit :

    Et merci à tous pour vos avis tous très pertinents.
    Santé et amusez-vous bien!

  8. O2 dit :

    Après réflexion, compilation de mes coups de cœur année après année, des jeux les plus joués, de ceux que j’ai encore envie de sortir aujourd’hui, voici ma liste alphabétique des vingt (avec quelques alternatives entre parenthèses) :

    Abyss
    Azul (Sagrada)
    Châteaux de Bourgogne (Carpe Diem)
    Codenames duo
    Descendance
    Fresco
    Ginkgopolis
    Great Western Trail
    Hanabi (la Glace et le Ciel)
    Kingdom Builder
    Lewis & Clark
    Patchwork (et ses dérivés)
    Route du verre
    Splendor (Century)
    Star Realms (the City)
    Terraforming Mars
    Terra Mystica
    Underwater Cities
    Unlock
    Voyages de Marco Polo

    S’il y avait eu qqs places de plus, Limes/Karuba, Djam, Qwirkle et 7 Wonders auraient pu s’y trouver.

    Bien entendu, cela dépend aussi des jeux auxquels je n’ai pas joué… Et grâce à vous, j’ai une liste longue comme le bras de jeux à découvrir un jour ou l’autre ! Merci !! 😉

  9. Gillou6230 dit :

    Je me prends au jeu : j’aurais ajouté Madeira que je trouve exceptionnel, Clans of Caledonia pour un thème bien ancré, Smallworld pour la rejouabilite énorme qu’il propose avec les combinaisons de tribus et car mes enfants l’adorent, et Five Tribes pour sa mécanique originale qu’on retrouve très rarement. À la place de Trickerion qui est introuvable, Mombasa, Vinhos et Gallerist, ces deux derniers car jamais joué
    11×365 merci en tout cas, que de jeux découverts. C’est simple, avec le journal, c’est Le site que je regarde absolument chaque jour

  10. SwatSh dit :

    Je m’y attendais aussi Salmanazar 😉
    Merci à tous pour vos commentaires. Oui, un 20 d’jeux d’liste n’est pas un exercice aisé. Et je peux vous dire que Troyes, Châteaux de Bourgogne, Lorenzo et A la Gloire d’Odin étaient dans la short list.
    Pas mal de jeux cités dates d’avant 2010. Ils ne font pas partie de l’exercice. On a voulu aussi éviter les réédition car alors autant faire un top de tout les temps mais c’est vrai qu’on a craqué pour Brass (seule exception au classement).
    Merci pour vos encouragements, santé et amusez-vous bien!

  11. Salmanazar dit :

    J’étais sûr que ça allait commenter / pleurer dans les commentaires à base de : y a pas ce jeu-ci, ni celui là. ^^. Je dis ça en toute rigolade geek.

  12. Marc dit :

    il est a noter que beaucoup de jeux du TOP 20 sont des 3 dernières années… voir meme des 18 derniers mois… on voit que le secteur du JDS est en plein essor

  13. Adesco dit :

    Nouvelle liste mais je rebondis sur les autres commentaires quant a l’absence du jeu TROYES. ????
    pour ma part je l’aurais remplacé par 7 Wonders ou Great Western Trail ( qui sont bien mais pas Excellentissime).
    Bravo à Vindjeu !

  14. Laurent dit :

    Encore moi 🙂
    J’y ajouterais encore surement aussi Keyflower, underwater cities, madeira et Newton. Bref, vous voyez le type de jeux que j’aime. En même temps, si je n’aimais pas ces jeux, je ne viendrais pas suivre les avis des bons ptits gars de Vind’jeu.

  15. Laurent dit :

    Après lectures des commentaires, je rajouterais également Myrmes. Par contre Caylus et Puerto Rico, ce sont les années 2000; Age of steam, TTA et Endeavor sont des rééditions des années 2000, peut-on les mettre dans une liste des années 2010 ?

  16. Santiago Neira Cea dit :

    Très bons jeux…avec Carson city, Puerto Rico, TTA, Madeira…

  17. Buffalosteak dit :

    Trop de Pfister à mon sens alors qu’il manque un Feld… auteur majeur mais GWT aurait suffit à mon sens (pas joué à Maracaïbo). Manque tout de même Endeavor et Orléans.

  18. gillouin dit :

    8/20 que je possède. Manque Feudum pour moi, Kanban et St Petersburg. Vindjeu vous êtes encore ma bible ludique. Merci. Continuez

  19. Velvetlad77 dit :

    Puerto Rico et Caylus oui en effet. Troyes sur le fil (2010) et Myrmes, 2012. La 1ere edition de TTA est aussi anterieure a 2010, mais celle de Brass aussi à ce moment là…

  20. Jeannot la Pinte dit :

    Que du bon ! Jusqu’à ce que je remarque l’absence INEXCUSABLE de Lorenzo Il Magnifico 😉
    Mais bon, l’école Italienne est déjà honorée avec Tzolk’in, Coimbra et Barrage .
    Et puis… C’est VOTRE liste !

    Merci pour ces 11 ans, vous êtes devenus un reflexe systématique pour m’enquérir d’un jeu ! Et Bravo particulièrement à Chaps pour l’excellence de ces vidéos !

    PS: et votre top 20 de vins, c’est quoi?

  21. Juju dit :

    Mettre les 3 Pfister « majeurs » c’est peut-être too much, j’aurai enlevé Great western et laissé Macaraibo, une place de libre pour faire entrer le Monopoly dans le top, euhhhhh nan euhhhh A la gloire d’Odin ou Terre d’Arle^^ Sinon pour les gens qui citent Myrmes, Caylus, Puerto Rico ou Troyes, ils ne sont pas antérieurs à 2010? J’ai eu la chance de jouer à la majorité de ces jeux grâce aux clubs, aux sites, aux passionnés et aux copains, alors merci à tous. La bise

  22. vince_jeux dit :

    J’aurai bien vu food chain Magnate dans cette liste

  23. narnokatt dit :

    Je ferais la même remarque que Laurent et Velvetlad77, Stefan Feld demeure un auteur majeur de cette décennie.
    Le fait qu’il soit en panne d’inspiration ces derniers temps ne lui rend pas justice.
    Et la team Nuno Bizarro Sentiero – Paulo Soledade n’a pas démérité non plus !

  24. op dit :

    plum plum plum pudding!

  25. Starfan dit :

    Oui,dommage pour Troyes qui est une véritable bombe! Black Angel est cruellement absent aussi!

  26. Starfan dit :

    Bonsoir à Tous! Une jolie liste de laquelle j’excluerais sans hésiter 7éme Continent et Mage Knight que je n’aime pas
    C’est quand ils veulent pour traduire en français The Gallerist!!.

  27. Velvetlad77 dit :

    De vraies perles, mais il manque clairement ce monument qu’est Through the Ages pour moi, et peut-être un jeu de Monsieur Feld, plutôt que 3 Pfister aux mécaniques assez ressemblantes, non? 🙂 Il nous a quand même occupé un peu, Monsieur Feld 😀
    Coimbra c’est bien mais il ne se démarque par rien d’exceptionnel. On aurait pu avoir un Lorenzo le Magnifique ou un Grand Austria Hotel qui soutiennent parfaitement la comparaison dans la même gamme d’accessibilité / intérêt, ou un grand ancien comme Caylus, ou encore l’excellent Myrmès, cet eurogame si complet et thématique…

  28. Laurent dit :

    Je rajouterais châteaux de bourgogne (2011), Troyes (2010) et surtout russian railroads dans mes préférés, mais en échange de quoi ?

  29. yoann dit :

    Quelle belle liste!
    petit regret que Troyes ne soit pas dans cette liste et Age of Steam deluxe ne peut vraiment pas être exclue de cette liste.
    En tout cas, Vindjeu a du goût.

  30. Laurent dit :

    J’en ai 12/20 et joué à 16/20.
    Sur les 16, je suis totalement d’accord avec vous
    Les 4 autres sont project gaia (j’ai terra mystica à la place), trickerion sur lequel je craquerai un jour je pense, 7th continent (j’ai du mal à me projeter dessus et pas fait le ks) ainsi que the gallerist que je ne refuserais pas.
    Merci à vous que je suis depuis un bon moment et que j’avais croisé il y’a 2 ans à Essen pour un achat de jeu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *