• Risk - FICHE DE JEU
  • 12

Risk

Note moyenne
7.00
(3 notes)
Mise en place: 5' - Règles: 15' - Partie: 120'
Année:
Auteur(s): ,
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Nombre de joueurs: de 2 à 6 joueurs
Note moyenne des lecteurs (1 note)
9.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

833 Risk 1

 

SwatSh8,5/10

Faut-il vraiment vous présenter Risk?  Le jeu de « stratégie » de notre enfance?

Risk, est LE jeu à l’origine de tous les jeux de combats & de contrôle de territoire.  Il est très simple, même familial puisqu’il s’explique en moins de 15 minutes.

Le tour du joueur est divisé en 3 phases:
1) Phase de recrutement
On reçoit 1 nouvelle armée par 3 territoires que l’on contrôle + des nouvelles armées en échange de combinaison de cartes que l’on gagne à chaque tour (on en tire une au hasard par tour si on a conquis au minimum un territoire) + x armées par continent que l’on contrôle (chaque continent apporte un nombre différent d’armées).
2) Phase de combats
Toutes nos armées peuvent se déplacer d’1 territoire pour combattre un adversaire.  Dès un combat est gagné, l’armée peut continuer son déplacement en attaquant un nouveau territoire adjacent.  Les combats se font aux dés d’une manière qui reste unique et originale depuis 55 ans: l’attaquant jette 3 dés s’il attaque avec minimum 3 armées et le défenseur n’en jette que 2 s’il défend avec minimum 2 armées.  On compare les 2 meilleurs chiffres de l’attaquant avec les deux chiffres du défenseur.  Pour chaque comparaison, celui qui a le plus haut résultat l’emporte et enlève une armée ennemie du territoire convoité, en cas d’égalité, le défenseur gagne toujours.  J’aime beaucoup ce système de combat.  Bon, le hasard est 100% présent mais avec un petit avantage à l’attaquant.  Mais petit hein.  Ce qui fait qu’on n’est jamais sûr de l’issue d’un combat sauf si l’armée attaquante ou défenseur est vraiment en nombre supérieur.  Et que c’est bon de voir un ennemi se casser les dents dans un combat où ses dés ne lui ont pas été favorables 😀
3) Phase de réorganisation
On peut déplacer 1 seule troupe à l’intérieur de ses lignes

Il existe 2 modes de jeu:
1) le combat à mort où il faut être le seul survivant de la bataille.
Je ne vous le conseille pas tant il est long (comptez plus de 4 heures) et surtout il élimine progressivement des joueurs du jeu qui peuvent retourner chez eux!
2) Le premier à atteindre son objectif
C’est le mode le plus fun.  Chacun reçoit une carte objectif en début de partie et le premier à atteindre son objectif l’emporte.  Bon, ces objectifs sont malheureusement déséquilibrés ce qui fait qu’un joueur ayant pour objectif de conquérir l’Amérique du Nord et l’Afrique (15 territoires) aura beaucoup plus facile qu’un joueur ayant pour objectif de conquérir l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud (20 territoires) ou encore un joueur avec l’objectif de conquérir 24 territoires.  Ce déséquilibre est quand même fort dommage car un joueur peut se dire avant de commencer qu’il risque de ne jamais gagner…  Certains préféreront alors le mode 1) qui met tout le monde sur un pied d’égalité.

Risk est un jeu ancien mais qui n’a pas trop mal vieilli.  Il a bien entendu de gros défauts: un hasard très présent et des objectifs déséquilibrés mais offre de la négociation, de l’influence, des surprises et de la stratégie.  De plus, il faut pouvoir bien lire la carte et bien deviner les objectifs adverses pour vous fixer une stratégie qui va bien s’adapter aux objectifs adverses et aux vôtres.  Ce que j’apprécie le plus dans Vin d’jeu est le fait de jouer au jeu à l’origine des milliers de jeux de combats actuels.  Il en est la source et la moelle épinière.  La grande majorité des jeux de combats actuels gardent les dés mais y ajoutent des modificateurs que ce soit en technologie ou en types d’armées mais au final, tout comme dans le Risk, ce sont les dés qui décident! (hmmm, je suis fier de cette finale 🙂 ).

____________

Philrey212:     6,5/10

Risk n’est plus à présenter … sauf à 50% des joueurs de notre partie 😉
Risk est un des premier jeu de conquêtes avec objectif (ou pas). Il est a l’avantage d’être très vite expliqué (un peu comme Monopoly) mais une partie peut durer 60 minutes ou plusieurs heures. En effet, la résolution des combats se fait à coup de jets de dés. Si vous avez de la chance 2 ou 3x de suite, vous êtes bien parti pour remporter la partie.

Voyez sur notre photo le joueur rose. Et bien, à un moment donné, il devait briser le bloc européen pour éviter que le joueur bleu ne bénéficie des 5 armées supplémentaires à son tour de jeu. Et bien, malgré la supériorité numérique indéniable, rose s’est bien casser les dents et n’a pas réussi. Par ce fait, il n’a pas su acquérir de territoire et donc pas de carte. Et pas de carte signifie prendre du retard dans ses renforts. Il s’est également considérablement affaibli pour le reste de la partie.

Tout ça pour dire que Risk est basé sur le hasard des dés. Il faut l’accepter ou ne pas y jouer. Mais on a bien ri et on a pu bien constater la stratégie incroyable du joueur noir qui remporta la partie aisément.

____________

Pascal:      6/10

Risk est un « vieux » jeu, dont la première édition date de 1959.  Alors quoiqu’on en dise, nous devons respecter sont grand âge et dans tous les cas nous nous inclinerons devant le coup de génie de l’époque.  Il a vu naître un tas d’éditions, de variantes, ou d’autres jeux qui s’inspirent de sa mécanique.

Mais comparé au jeux actuels, il faut lui reconnaître des défauts qu’on ne laisserait plus passer.  Le nombre de lancés de dés est hallucinant.  La présence du hasard est permanente.

L’aspect ‘on tape sur la tronche du joueur qui va gagner » est omniprésent.  Dès que vous avez une position un rien plus forte que les autres, attendez-vous à ce que tout le monde vous considère comme l’homme (ou la femme) à abattre.  (oui, oui, j’ai été dans le cas, pendant x tours, c’était 3 contre 1).

Ou l’aspect, je peux placer 10 armées, je les place toutes dans la même région, et je fais une razzia sur les quelques régions intéressantes.

La durée est non contrôlée : avec des rebondissements très fréquents, et un équilibrage naturel en tapant systématiquement sur le potentiel gagnant, le jeu peut durer de nombreuses heures.

Soit, des défauts énormes qu’on ne laisse plus passer ! Mais quelle belle partie.  On s’est bien amusé, l’ambiance était très sympa et très fun ! Et finalement c’est bien là le principal.  Je suis content d’y avoir joué :-).

 

____________

 

833 Risk 2

 

833 Risk 3

Ce n’est pas la première fois que ce Vacqueyras accompagne nos soirées jeux mais il en vaut vraiment la peine.  Ce qui m’a le plus surpris ce soir, c’est son bouquet et sa bouche fort fumée.  Ce qui accompagne bien entendu à merveille un jeu où les canons tonnent tel que Risk 😉

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par Seiko
Permet de passer de tres bonne apres midi en famille

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

12 de réponses

  1. SwatSh dit :

    Bonjour Matt, c’est un pion 🙂
    Amuse-toi bien!

  2. Matt dit :

    Bonjour
    Qu’est ce qu’une armée dans le Risk ?
    Merci d’avance pour votre réponse

  3. Didier dit :

    Le Risk est un jeu qui restera pour moi une référence. On peut critiquer son système basé sur la chance des dés mais c’est surtout un jeu où les stratégies se font en dehors de la pièce.
    L’intérêt du jeu n’est pas dans ces lancers de dés mais bien dans ces alliances signées dans le corridor, ces pactes de non agression pour 3 tours accordés dans la cuisine, …

    En fait c’est plus un jeu de diplomatie, de politique et de trahison que de chances.
    Les dés ne sont que secondaires dans nos parties, …. enfin presque…

  4. el grillo dit :

    Le Risk c’est un peu comme le beaujolais, pas grand intérêt mais ça éveille beaucoup de nostalgie…

  5. SwatSh dit :

    C’est ca l’aberration du Risk, tout le monde s’accorde a dire que c’est nul, mais tout le monde s’y amuse et en garde de bons souvenirs. Même ici sur Vin d’jeu, l’avis de mes potes c’est « il est nul mais je me suis bien amusé »
    Est-il alors si nul que ça?

  6. Serval dit :

    De jolis souvenir ce Risk.
    Me souviens encore de cette boite de jeu qui à traversé la pièce il y a vingt ans…parce que ma femme ne comprenait pas la règle du jeu (et oui !) alors qu’aujourd’hui elle s’assied sans broncher devant un Tzolkin 🙂

  7. Rob1desbois dit :

    SwatSh, peut être qu’un jour de nostalgie, si je tombe par hasard sur ce jeu chez quelqu’un et pour montrer à mon fils ce à quoi son papa jouait à l’époque .. on ne sait jamais !

    Perso, actuellement, je préfère un bon KEMET à un Risk. Mais comme dit … j’ai adoré joué à Risk avec mes potes, il y a 28 ans ! Ouf … il y a si longtemps 🙂

  8. El grillo dit :

    Disons que j’aurai sans doute préféré un avis sur les différents vins du Rhône dans ce cas :))

  9. SwatSh dit :

    El Grillo, t’es quand meme jamais content, c’est pas toi qui voulait plus d’avis sur les vins?
    Si tu ne veux pas jouer a un jeu de bluff avec nous, que dis-tu alors d’un bon risk? 😀

    Rob1, ne jamais dire jamais surtout pour un bon risk 😉

    Amusez-vous bien,

  10. Rob1desbois dit :

    Vous oubliez une chose … le Risk a permis à de nombreux joueurs de parfaire leur connaissance Géographique !
    kamchatka
    Ontario
    Yakoutie

    Perso, je n’y jouerai plus jamais, je pense, mais que de souvenir !

  11. El grillo dit :

    C’est exactement ça!!! Rappelez moi de ne pas jouer aux jeux de bluff avec vous, car la je le suis!! 🙂 alors même que j’attend fébrilement depuis le début de la semaine un CR d’un jeu tout chaud provenant de la ruhr…la je dis chapeau!!! 😉

  12. SwatSh dit :

    C’est bon de sortir une fiche sur le Risk alors que tout le monde parle des nouveautés d’Essen. Quelques fois, on aime bien prendre le contre pied chez Vin d’jeu, c’est notre côté rebelle 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *