• Vindication - FICHE DE JEU
  • 0

Vindication

Note moyenne
8.75
(2 notes)
Mise en place: 20' - Règles: 35' - Durée par joueur/euse: 30' - Meilleur score: 143
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Age minimum: 13
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 9/10

Vindication est un des jeux les plus séduisants parmi tous les jeux en cours de financement participatif actuellement (lien vers la campagne ici dont la fin est prévue dans 5 jours). Il faut dire qu’il est très beau, beau matériel, magnifiques illustrations et qu’il est original tout en tournant bien. Vindication est sorti l’année passée mais une réédition est prévue pour la campagne actuelle. Voilà pourquoi nous avons eu la chance d’y jouer dans le sympathique club Bruxellois de l’Alliance Mérode.

Malgré son apparence, son éditeur Canadien et son auteur Américain, Vindication s’apparente plus à un jeu Européen comme on les aime qu’un jeu outre Atlantique bien qu’il soit agrémenté de piments Américains très savoureux.

Vindication est un jeu compétitif de choix d’action ayant chacune leur propre coût et dont l’objectif est d’obtenir le plus de PVs possible. On peut obtenir des PVs de nombreuses manières différentes…

3 actions

La base du jeu est relativement simple. Chacun joue à son tour et exécute les 3 actions de base:

  1. Se déplacer: On déplace son personnage d’un nombre de cases maximum égal à sa vitesse. Si on arrive face à une ou plusieurs zones non découvertes, on y place un « bâtiment » hexagonal au hasard. En fait, ce ne sont pas des bâtiments mais plutôt des tuiles « location » mais pour l’explication, il est plus facile de les nommer « bâtiments ».
  2. Réaliser l’action d’un bâtiment adjacent à son personnage. Voilà une des nombreuses richesses de Vindication. Le jeu comprend un grand nombre de bâtiments différents et comme ils sont tirés au hasard dans chaque partie, ils présenteront une configuration d’actions possibles différentes. Non seulement la situation et le nombre de bâtiments présentant chaque action varie mais également le type de bâtiment. Autrement dit, certaines actions seront disponibles durant certaines parties alors qu’elles ne le seront plus durant d’autres où elles seront remplacées aléatoirement par d’autres. De plus, elles sont assez variées et un plateau va généralement comporter entre 10 et 15 actions différentes. Voilà déjà des choix intéressants.
  3. Activer un compagnon ou activer son personnage. Là aussi Vindication est magnifique. Vous aurez l’occasion d’engager de nombreux compagnons, tous différents. Chaque compagnon va non seulement apporter des PVs, mais également un pouvoir qu’il sera intéressant d’activer. Il faut néanmoins noter un fort déséquilibre entre les différents pouvoirs. Certains compagnons sont d’ailleurs très, voire trop puissants et peuvent, grâce à certaines combos, être dévastateurs. Vu la faible interaction entre les joueuses, Il sera alors impossible aux autres de contrer de telles martingales au risque de subir le reste de la partie sans la trouver spécialement intéressante.

Gestion des ressources

Outre la grande richesse du jeu grâce à ses nombreux bâtiments et cartes aux pouvoirs différents, la gestion des ressources qu’il propose est, elle aussi, une de ses saveurs. A l’image de Projet Gaia, chaque joueur dispose d’un plateau personnel comprenant différentes sphères entre lesquelles il va déplacer ses cubes de ressource. La sphere de gauche représente ses ressources bloquées qu’il ne pourra pas utiliser tant qu’elles ne sont pas déplacées dans une des 2 autres sphères. La sphère du milieu comprend vos ressources disponibles et c’est de là que vous paierez le coût de la majorité des actions. Il est assez coûteux de transférer des cubes dans la sphère de droite (Il existe plusieurs façons de déplacer des cubes dans cette sphère mais la façon la plus commune consiste à sacrifier l’action d’activer un bâtiment pour pouvoir monter un cube dans cette sphère). Les cubes de votre sphère de droite permettent de réaliser des actions beaucoup plus puissantes que les « normales ». De plus, les actions possibles grâce à ces cubes sont des actions bonus qui peuvent être exécutées en plus que celles de base. Vous pourrez, entre autre:

  • Prendre le contrôle d’un bâtiment permet de gagner de nombreux points de victoire sans compter les points qui vont tomber en cours de partie à chaque fois qu’un autre joueur va exécuter l’action d’un de vos bâtiments.
  • Améliorer son personnage pour pouvoir dépenser plus de ressources à son tour. Et oui, un autre aspect génial de Vindication est que non seulement vous êtes limité par vos ressources disponibles, mais, en plus, vous ne pouvez en dépenser qu’une par tour afin de la déplacer sur une case d’action. Ce ne sera que lorsque vos ressources seront en nombre suffisant sur chaque case d’action que vous aurez le droit de les exécuter.

Combinaisons de couleurs, artéfact et monstres

A cela s’ajoute un astucieux système de combinaison de couleurs de ressources qui rendront certaines actions encore plus coûteuses mais celles-ci vous rapporteront gros. Grâce à ces actions, vous pourrez non seulement acquérir des cartes artéfacts très puissantes et apportant de nombreux PVs mais également combattre des monstres apportant, eux aussi, de très nombreux PVs. Les combats se déroulent très simplement: vous gagnez toujours 🙂 Le dé déterminera juste si vous en sortez sans égratignure, blessé (vous perdez certaines ressources) ou si le monstre abat un de vos compagnons auquel cas vous devrez vous séparer de sa carte et de son pouvoir.

Vindication est vindicatif

Et oui, après une partie de Vindication on n’a qu’une envie: en refaire une pour essayer d’autres stratégies, d’autres options, d’autres pouvoirs de carte, d’autre action,… Bref, tout ça demande vengeance, heu revanche 😉 Même si l’on peut rager sur la puissance de certaines cartes et même si l’interaction est trop limitée, le jeu est très agréable et super varié. Il l’est non seulement dans la variété des parties, mais également dans la variété des choix, et des différents pouvoirs de toutes ces cartes et tuiles action. De plus, il existe une multitude de façons de gagner des PVs (en contrôlant des zones, en engageant des compagnons, en combattant des monstres, en acquérant des artéfacts ou des reliques, en réalisant ses objectifs personnels, en gagnant des majorités en types de cartes, en optimisant les PVs apportant par certaines cartes, en visant certaines combinaisons,…). Et pour nous achever, rien que la boite de base propose déjà 9 (mini) extensions qui nous permettent déjà d’y passer de nombreuses heures un peu comme Viticulture et Tuscany ensemble! Vindication n’est pas parfait mais il propose une telle richesse que ce serait dommage de s’en passer 😉

Nouvelle partie

Après plusieurs parties, je réhausse ma note d’un demi point tant ce jeu est génial. Courtes et tendues, les parties ne se ressemblent pas et sont super addictives. Il y a tant de cartes différentes qu’on va toujours orienter ses choix tactiques différemment. C’est super fun. Il faut accepter une petite part de hasard où certains joueurs auront peut être des combos plus efficaces que d’autres mais le jeu est super rapide et refaire une revanche est possible et conseillé 🙂


Ren
Ren: 8,5/10

Bonne petite pioche aujourd’hui avec ce Vindication qui avait l’air relativement alléchant sur papier (un jeu avec des tuiles hexagones c’est d’office alléchant! 😉 ) mais qui devait passer l’épreuve du feu pour prouver ses qualités. Epreuve réussie!

Thème

Le thème est le grand point fort du jeu… c’est l’histoire de… avec des… qui… non je blague! Le thème est peut-être super, et le auteurs ont sans doute passé plein de temps à écrire de jolis textes, mais en toute honnêteté je n’ai rien retenu du tout (mes excuses aux auteurs). Le thème n’a aucune importance, vous allez comboter comme des zoufs en déplaçant votre meeple entre des tuiles hexagonales pour utiliser leurs pouvoirs, éventuellement combinés avec les pouvoirs des cartes que vous avez achetées et posées devant vous, et tout en veillant à quand même gagner des majorités dans au moins une ou deux couleurs! Je suis un peu dur là, mais réaliste aussi…

Le jeu

A son tour chaque joueuse va donc déplacer son meeple sur le plateau (d’un nombre de cases maximum égal à sa vitesse, vitesse qu’on peut augmenter pendant la partie). Puis activer une tuile adjacente à sa position d’arrivée. Puis éventuellement activer une carte posée devant elle (son personnage de départ ou un compagnon, i.e. un personnage acheté pendant la partie). Les tuiles sur le plateau sont le coeur du jeu, Elles représentent donc des actions qu’on va pouvoir effectuer. Le but étant de combiner au mieux (y compris donc avec les pouvoirs de son personnage ou des ses compagnons) pour marquer un maximum de points de victoire à la fin. Les actions sont variées (et choisies aléatoirement à chaque partie, ce qui garantit évidemment une très grande variété dans les parties). De plus elles seront découvertes au fur et à mesure des premiers déplacements des joueuses, ce qui va apporter encore plus de variété. Quelques actions possibles sont: augmenter la vitesse de votre meeple, combattre un monstre (et gagner des points de victoire), gagner des ressources, recruter un compagnon…

La gestion des ressources

Il y a une seule ressource dans le jeu (je ne me souviens plus de ce que c’est… de la mana? De l’énergie? Du fluide magique? Un peu de tout ça à la fois… bref passons). Et cette ressource sera placée dans les zones de couleur ad hoc en fonction des actions que vous aurez réalisées / voudrez réaliser. Les ressources au départ sont placées dans 3 zones, 1 indisponible, 1 disponible, et 1 « bonus » (qui permet en gros de réaliser certaines actions, comme prendre le contrôle d’une tuile du plateau). Pour rendre les indisponibles disponibles il faut réaliser une certaine action (idem pour les disponibles vers les bonus).

Et à la fin…

… celle qui a le plus de points de victoire a gagné. Nooooon??? Si si je vous jure. On marque des points en fonction des monstres combattus, des tuiles contrôlées, des majorités dans les zones de couleur, et de cartes objectifs (je ne suis tout à coup plus sûr pour ce dernier point, mais il me seble bien que oui – j’écris mon article en retard, comme d’habitude, longtemps après avoir joué 😉 ).

Tout ça nous donne un jeu tout à fait sympa, qui n’est clairement pas le jeu de l’année, mais qui offre un plaisir simple et bienvenu, avec lequel vous allez pouvoir comboter à foison, pester contre le hasard (il y en a un peu) ou la qualité de votre adversaire qui a su trouver la bonne combo à faire plus vite que vous, et réfléchir à la prochaine combo de la mort qui tue attends un peu je vais me refaire tu vas voir. Et comme une partie se plie dans une durée tout à fait raisonnable, vous pourrez enchaîner sans aucun souci!


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *