• Azul: Summer Pavilion - FICHE DE JEU
  • 0

Azul: Summer Pavilion

Note moyenne
9.50
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 10' - Partie: 45' - Meilleur score: 91
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Mécanisme(s): ,
Contient du plastique
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , joueurs
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs (1 note)
9.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 9,5/10

Après le succès phénoménal d’Azul pour lequel le prix des jeux d’l’année Allemand et Français ont certainement contribué mais pas uniquement (et oui, il fut Vin d’jeu d’coup d’cœur assurément), Next Move Games, son éditeur, et Michael Kiesling, son auteur, ont continué à exploiter le filon, non pas classiquement en sortant des extensions mais en sortant des jeux standalone portant le même nom! Et l’idée est excellente. Bon, Les Vitraux de Sintra étaient plutôt une extension déguisée mais Pavillon d’été est un autre jeu!

Cela reste néanmoins un Azul et la méthode de collecte de vitraux est la même à peu de choses près. On va prendre toutes les tuiles d’une couleur d’un des présentoirs ou du centre de la table. Mais il y a quelques particularités. A chaque tour, une couleur joker est déterminée. Lorsqu’on choisit une couleur à prendre, on ne peut pas choisir la couleur joker mais, si une tuile de la couleur joker est présente sur l’endroit où on prend ses tuiles, on l’ajoute à la pioche. Les tuiles de cette couleur vont servir de couleur joker et pourront prendre n’importe quelle couleur y compris la leur 😉 . Seconde particularité, le premier à prendre au centre de la table prend le jeton premier joueur et perd, non pas un, mais autant de PVs que de tuiles qu’il prend. Cette mécanique va apporter de nouvelles sensations car on va commencer à calculer pour savoir qui va devoir se « farcir » la tuile premier joueur et les PVs négatifs qui vont avec. Si on sent que ce sera pour notre pomme, on va peut être la prendre avant que les PVs négatifs soient trop conséquents. Une mécanique de planification et prise de risque vient donc s’immiscer dans Azul pour notre plus grand plaisir.

Une autre particularité d’Azul Pavillon d’été c’est que les tuiles prises ne sont pas placées directement sur votre plateau personnel mais uniquement lorsque il n’y a plus de tuiles à récupérer sur les présentoirs et au centre de la table. Et ce changement de phase est nécessaire puisqu’ensuite, pour les placer, il va vous falloir de nombreuses tuiles. Vous devrez bien entendu respecter les couleurs mais ici, aucun ordre n’est imposé. Par contre, chaque « étoile » de couleur possède 6 emplacements numérotés de 1 à 6. Pour placer une tuile sur l’emplacement n°1, il suffit d’une tuile. Mais pour l’emplacement n°2, il en faudra deux,… jusqu’au n°6 où il en faudra 6. Et vous avez intérêt à compléter les étoiles car chaque étoile complétée vous rapporte des points bonus. Mais vous avez également intérêt à remplir tous les emplacements numéros 1 de chaque étoile pour d’autres points bonus, ainsi que tous les numéros 2, 3 et 4. Voilà des objectifs contradictoires intéressants. De plus, si vous arrivez à entourer certains icones de tuiles, vous allez gagner des tuiles bonus à prendre sur un présentoir. Vous allez donc pouvoir réaliser plus de planification en entourant des icones non pas pour des points mais pour vous permettre de gagner la ou les tuiles qui vous manquaient pour réaliser tel ou tel objectif.

Et c’est ça qui est vraiment sympa dans Azul Pavillon d’été: ses choix contradictoires et son impossibilité de tout faire. Vous ne pourrez pas remplir toutes les étoiles et il vous faudra faire des choix. Ce n’est plus le concours bête et méchant à la prise d’un maximum de tuiles. Non, ici, c’est beaucoup plus subtil. Il sera quelques fois beaucoup plus intéressant de ne prendre qu’une tuile d’une couleur plutôt que 3 d’une autre. Surtout que ça peut se jouer à une tuile près à la fin du jeu pour pouvoir terminer une étoile. On retrouve évidemment la ligne Azul dans le Pavillon d’été mais il se détache suffisamment de ses frères pour mériter, à lui seul, le détour. Il apporte nettement plus de profondeur, de planification, de prise de risque et de liberté que ses 2 ainés. Assurément le meilleur 😛



Vin d’jeu d’vidéo

L’explication des règles dégustées en 16 minutes par SwatSh

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par Sacré
Merci pour l'info !
Bonjour,

Propriétaire d'Azul, premier du nom, j'hésitais à acheter le deuxième et le troisième opus.

Suite à votre avis sur le "Pavillon d'été", je suis allé dans ma boutique préférée pour l'acquérir et voir si c'était aussi bien que ce que SwatSh en disait.

Le résultat est là : le jeu est terriblement bon ! Merci pour ce conseil et pour les trois premières parties disputées à deux hier soir !

Assurément, ce jeu va sortir quelques fois de l'armoire 🙂

Hugo

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *